2 ans de prison pour le cambrioleur géorgien qui vit chez sa mère

2 ans de prison pour le cambrioleur géorgien qui vit chez sa mère
Photo d'illustration - LyonMag

Pour chaque accusation, ce Géorgien de 24 ans a une justification.

On lui reproche 10 cambriolages à Villeurbanne ? Il a reconnu n’en avoir réalisé que 5 ou 6. Les objets dérobés (bijoux, objets numériques) ont pourtant été retrouvés chez sa mère, où il vit.

Quand on le questionne sur les étoiles tatouées sur ses épaules, signifiant l’appartenance aux Vori v zakone, la mafia russo-géorgienne, il explique aux juges qu’il s’était fait tatouer pour rire, à l’âge de 13 ans.

Selon le Progrès, l’homme a finalement écopé de deux ans de prison ferme, plutôt que les 3 ans requis par le procureur de la République.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
marinette le 28/06/2016 à 11:32

Il va bientot sortir pour continuer son activité enrichissante pour la France

Signaler Répondre

avatar
toiDonnerTravail le 28/06/2016 à 10:09

ben oui mais toi pas donner travail ni donner argent alors forcément!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.