Prison ferme pour l'homme alcoolisé qui n'aimait pas les éthylotests

Prison ferme pour l'homme alcoolisé qui n'aimait pas les éthylotests
Le tribunal correctionnel de Lyon - LyonMag

Après avoir tenté de saboter un contrôle de police dimanche à Lyon, un habitant de la Drôme a été jugé ce mercredi.

Il a expliqué avoir appris samedi qu'il souffrait de l'hépatite C. C'est donc dans l'alcool qu'il a tenté de noyer son chagrin le lendemain, passant l'après-midi dans un bar de la Presqu'île lyonnaise. En partant à bord de sa voiture, il a rencontré des policiers qui ont tenté en vain de procéder à un contrôle d'alcoolémie.

Mais le Drômois âgé de 33 ans avait jeté au sol l'éthylotest, avant de cracher en direction des fonctionnaires, les mettant en garde, évoquant son hépatite C.

L'homme, qui avait 2,64 grammes d'alcool dans le sang, a finalement écopé de 15 mois de prison dont 12 avec sursis. Son véhicule a été saisi et son permis de conduire retiré. Il ne pourra pas le repasser durant 6 mois.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
zeus. le 19/08/2016 à 16:20

et vous pensez vraiment que cela va l'empecher de conduire ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.