Lyon : le schizophrène violent avec les policiers relâché suite à une bourde de la justice

Lyon : le schizophrène violent avec les policiers relâché suite à une bourde de la justice

Ce mardi, un homme âgé de 33 ans devait être jugé à Lyon.

Arrêté le 26 octobre dernier pour dégradations et insultes envers des policiers, il devait faire l’objet d’une expertise psychiatre. Sauf que son rendez-vous a été annulé, il a donc dû être maintenu en détention plus longtemps que prévu.

Finalement diagnostiqué schizophrène, l’individu au casier judiciaire chargé était prêt pour son jugement. Sauf que son curateur n’avait pas été prévenu de l’audience ce mardi. D’où la nécessité de renvoyer le procès à fin janvier.

Selon le Progrès, le président du tribunal s’est bien rendu compte qu’il ne pouvait prolonger la détention du trentenaire au-delà de deux mois, la limite légale. Il a donc dû le remettre en liberté, en espérant qu’il se présente le 20 janvier au procès.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
le juge le 04/01/2017 à 10:00
MDR, justice saucisses a écrit le 28/12/2016 à 17h13

La justice est devenue tellement complexe avec des lois à la con ,qu'elle en est risible ,par son incompétence laxiste. Du n'importe quoi.

je pense que vous n avez jamais lu un simple texte du code pénal...vous êtes risible pour votre"incompétence laxiste"

Signaler Répondre

avatar
bétisier le 03/01/2017 à 14:19

"Il a donc dû le remettre en liberté, en espérant qu’il se présente le 20 janvier au procès."

c'est sur il se présentera bien gentiment....

sympa ces bétisiers de fin d'année !

Signaler Répondre

avatar
Bien joué francois le 29/12/2016 à 17:47
zeus. a écrit le 29/12/2016 à 14h59

pouvez vous prouver qu'elle était battue ? Non

La justice (c'est a dire un juré populaire qui représente la France) l'a trouvé coupable de meurtre.
Le président qui aime par dessus tout aller contre la volonté du peuple, de la France, l'a graciée.

Tout le monde a reconnu qu'elle était battue et meme la justice . Alors arretez de dire n'importe quoi . Apres elle a été condamné pour le mettre de son mari . Pour moi elle a agit en légitime defense , c'était elle ou lui . Fallait il attendre qu'il l'a tue lors d'une ultime violence conjugale ?( 200 femmes meurent sous les coups de leurs conjoints chaque année) Et pour info une grande majorité des francais etait pour cette grace .Elle a fait 4 ans de prison et a largement payé sa dette ,a quoi il faut ajouter 40 ans de vie commune avec son mari . Vivez se qu'elle a vécu et apres vous pourrez juger.

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 29/12/2016 à 14:59
Justice à deux vitesses a écrit le 28/12/2016 à 19h45

Si on compte sur la justice pour nous proteger on se fou le doigt dans l'œil jusqu'au coude. Elle prefere condamner et emprisonner une femme battue pendant des dizaines d'années ( graciée aujourd'hui)

pouvez vous prouver qu'elle était battue ? Non

La justice (c'est a dire un juré populaire qui représente la France) l'a trouvé coupable de meurtre.
Le président qui aime par dessus tout aller contre la volonté du peuple, de la France, l'a graciée.

Signaler Répondre

avatar
Pénible le 29/12/2016 à 13:57
polo69 a écrit le 29/12/2016 à 11h18

Rien à voir avec le socialisme et la Justice. En droit pénal pour être condamnable il faut être reconnu responsable de ses actes. La schizophrénie ôte au malade sa capacité de raisonner normalement. Ce type doit rester enfermé à l'asile, et pas en prison, avant qu'il ne fasse une grosse connerie. Son cas ne relève pas de la Justice mais des autorités sanitaires concernées donc du pouvoir exécutif qui pour le coup peut-être socialiste. Mais à ce niveau il faut une expertise et je ne pense pas que tous les psychiatres soient socialistes. Et quand bien même ils le seraient, il y a de forte chance qu'ils jugeraient utiles de l'enfermer un temps. Qu'on trouve la Justice trop molle, j'adhère. Mais ce fait divers n'à rien à voir avec ce problème.

Pourquoi certains se croient autorisés d'émettre leur point de vue sans même lire l'article ?
C'est pénible que tous ses individus qui viennent étaler leur culture économique, judiciaire, sociale, pshy, etc...

Le sujet de l'article est qu'une personne a été relâchée suite à une bourde judiciaire.

Si cette personne n'avait pas été déclarée schizo, le problème aurait été le même, le présumé délinquant sous curateur avec un casier judiciaire chargé, dixit l'article qu'il faut lire, aurait été libéré.

Votre discours est hors sujet, mais on a bien compris que vous ne résistez pas à venir étaler votre confiture fut-elle à la fraise alors que l'on parle d'abricots.

Signaler Répondre

avatar
Thuggy le 29/12/2016 à 13:38

Je crois l'avoir croisé hier soir à l'arret du 25 à Part Dieu. Un mec qui arretais pas de dire n'importe quoi et de monter et descendre du bus. Il embetait tout le monde avec des propos décousu (parle de Benzema, des espions qui nous cherche, de la prison, etc...)

Signaler Répondre

avatar
polo69 le 29/12/2016 à 11:18

Rien à voir avec le socialisme et la Justice. En droit pénal pour être condamnable il faut être reconnu responsable de ses actes. La schizophrénie ôte au malade sa capacité de raisonner normalement. Ce type doit rester enfermé à l'asile, et pas en prison, avant qu'il ne fasse une grosse connerie. Son cas ne relève pas de la Justice mais des autorités sanitaires concernées donc du pouvoir exécutif qui pour le coup peut-être socialiste. Mais à ce niveau il faut une expertise et je ne pense pas que tous les psychiatres soient socialistes. Et quand bien même ils le seraient, il y a de forte chance qu'ils jugeraient utiles de l'enfermer un temps. Qu'on trouve la Justice trop molle, j'adhère. Mais ce fait divers n'à rien à voir avec ce problème.

Signaler Répondre

avatar
Justice à deux vitesses le 28/12/2016 à 19:45

Si on compte sur la justice pour nous proteger on se fou le doigt dans l'œil jusqu'au coude. Elle prefere condamner et emprisonner une femme battue pendant des dizaines d'années ( graciée aujourd'hui)

Signaler Répondre

avatar
MDR, justice saucisses le 28/12/2016 à 17:13

La justice est devenue tellement complexe avec des lois à la con ,qu'elle en est risible ,par son incompétence laxiste. Du n'importe quoi.

Signaler Répondre

avatar
Le socialisme est dangereux le 28/12/2016 à 16:06
Sakura a écrit le 28/12/2016 à 15h23

en espérant qu'il ne s'en prenne à personne comme celui qui a assassiné les personnes âgées récemment.

L'espoir de voir des assassins devenir agneaux, c'est le socialisme.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 28/12/2016 à 15:23

en espérant qu'il ne s'en prenne à personne comme celui qui a assassiné les personnes âgées récemment.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.