L’opposition au CFAL reste vive

La quarantaine de communes concernées par le contournement ferroviaire de l’agglomération lyonnaise prévoit d’organiser mardi une opération « villes et villages morts ». Les mairies seront fermées au public, les commerces baisseront leurs rideaux de 10h à 11h et les églises sonneront le glas toutes les heures. La veille, lundi, les élus de ces communes se joindront à ceux de Chavanay, dans la Loire, pour commémorer un accident ferroviaire survenu en 1990. Neuf citernes d’essence avaient explosé près du village à la suite du déraillement d’un train. Les communes veulent dénoncer le choix du tracé du CFAL et montrer leur peur de subir ce type d’accident.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.