Le directeur du cours Montesquieu laissé libre

Les deux personnes, mises en examen et écrouées dans le cadre de l’enquête sur des filières clandestines à l’institut supérieur du commerce de Lyon, ont été libérées hier sous contrôle judiciaire. Il s’agit du directeur de cette école privée du 3e arrondissement et d’une Française d’origine chinoise qui jouait le rôle d’intermédiaire. Ils sont mis en examen pour avoir fourni un statut d’étudiant fictif à des centaines de jeunes chinois contre des frais d’inscription. L'affaire, qui durait depuis plusieurs années, a débuté à la suite d'une plainte de l'Urssaf pour des délits présumés de fraude et de travail dissimulé.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.