Condamné pour un trafic en prison

Un homme de 32 ans comparaissait lundi devant le tribunal correctionnel de Lyon. Il était soupçonné d’avoir introduit dans la Maison d’arrêt de Lyon en 2003, cannabis, alcool ou téléphones portables pour des détenus. Il avait été interpellé au bout de quelques mois. A la barre, cet ancien gardien a reconnu les faits et a expliqué avoir agi pour adoucir le quotidien des détenus.
L’homme a été condamné à 2 ans d’emprisonnement dont 20 mois avec sursis mais il ne retournera pas en prison puisqu’il a déjà effectué 4 mois de détention préventive. Sa peine est assortie d’une interdiction définitive de tout emploi public.
Les détenus qui avaient bénéficié du trafic ont vu leur peine prolongée de 6 à 10 mois.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.