Sanction confirmée pour Gilles Guyot

L’ancien président de l’université Lyon III a de nouveau été sanctionné mardi d’une mise en retraite d’office par le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche. Gilles Guyot, 62 ans, comparaissait pour « atteinte à l’honneur et à la probité des fonctionnaires » après avoir notamment embauché illégalement sa sœur au sein de l’université. Déjà en première instance, Gilles Guyot avait été sanctionné mais ce jugement avait été annulé par le Conseil d’Etat.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.