Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Lyon : le recteur Olivier Dugrip fait ses rentrées

LyonMag

C'est la rentrée des classes pour les officiels aussi.

Après un collège à Bron avec le président de la Métropole Bruno Bernard, et une école du 8e avec le maire de Lyon Grégory Doucet, Olivier Dugrip, recteur de Lyon, terminait sa première journée de septembre par une visite du lycée Edouard Branly (Lyon 5e). Sans élu mais avec beaucoup de lycéens et leurs enseignants.


Présent dans la salle polyvalente pour accueillir, avec la proviseure Dominique Fazeli, les élèves de STI DD (Développement durable), Olivier Dugrip a visiblement cherché à rassurer. Rassurer à propos des débouchés nombreux qui s’offriraient aux termes de leurs études aux jeunes présents, rassurer également sur le début un peu inhabituel de cette année.

 

Se donnant jusqu’aux vacances de la Toussaint pour que tout le petit monde ait rattrapé un "éventuel petit retard dû aux semaines de confinement" aux cours desquelles il est au moins probable que certains élèves n’aient pu profiter des ressources numériques plus ou moins mises à leur disposition par l’Education nationale, Olivier Dugrip a dit savoir compter pour cela sur l’engagement du corps professoral.


Dans les couloirs du bien entretenu lycée Edouard Branly, vieux de cinquante ans mais rénové il y a une dizaine d’années et offrant aux élèves et étudiants des options aux intitulés obscures (STI2D – EE ou SIN par exemple) des ateliers d’électrique et de systèmes numériques, un internat avec 200 places dont certaines inoccupées, deux selfs qui - Covid oblige - ont vu leur horaire augmenter pour atteindre l’amplitude de 11h à 13h45 pour permettre aux élèves de moins se croiser, Olivier Dugrip s’est surtout félicité de la bonne ambiance générale, du port du masque à 100% (en tout cas chez les élèves) autant de signes d’une rentrée réussie. Dominique Fazeli n’allait pas dire le contraire, reconnaissant avec satisfaction que son administration et les services du rectorat avaient fort bien travaillés ensemble.


Mais si dans le court terme tout semble prêt, à plus longue échéance la bataille pour des effectifs moins exclusivement masculins en STI2D est, quant à elle, très loin d’être gagnée. Ce mardi, le Recteur poursuit sa rentrée au collège Alexis Kandelaft à Chazay-d’Azergues.

 

@lemediapol


Commentaires 1

Déposé le 02/09/2020 à 10h52  
Par Bibendum Citer

Les sorties d'un inutile.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.