Lyon : l'hôpital d'instruction des Armées Desgenettes déclassé, près de 300 postes supprimés

Lyon : l'hôpital d'instruction des Armées Desgenettes déclassé, près de 300 postes supprimés
photo d'illustration - Lyonmag.com

L'hôpital d'instruction des Armées Desgenettes à Lyon sera prochainement transformé.

L'annonce a été faite ce jeudi matin par la ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, qui avait fait le déplacement à Lyon.

L'offre de soins sera réorganisée et l'hôpital sera transformé en Antenne hospitalière des armées d'ici fin 2023.

L'AHA sera armé d'une centaine de personnels, contre environ 400 actuellement. Cette antenne proposera aux militaires et anciens militaires des services de coordination du parcours de santé ou encore des consultations centrées sur la prise en charge du stress post-traumatique.

A terme, le site accueillera également des dispositifs adaptés aux nouvelles pratiques telles que la télémédecine.

"La transformation de l'HIA Desgenettes, recentré sur les besoins militaires, permettra au service de santé des armées de mieux remplir ses missions au niveau national", affirme le ministère, qui assure que cela "n'aura pas d'impact sur l'offre de soins locale, très complète pour la patientèle civile".

X
34 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Henrian le 08/11/2021 à 11:19

Hélas.. Nous ne nous interessons toujours qu'aux conséquences, sans jamais réfléchir à leur vraie cause...
L'hopital Desgenettes était un excellent hopital, c'est vrai et j'en parle en parfaite connaissance de la chose pour y avoir servi 20 ans.
Mais l'origine de cette fermeture est la disparition de tout sentiment national noble, construit sur l'appartenance à une communauté d'hommes unis par un idéal et le sens du service.

L'état lui-même (noter le "e" minuscule) a disparu, puisqu'il ne protège quasiment plus personne et se contente de controler les citoyens en les accablant d'impots, qui finiront dans la poche de multinationales financières, comme la fameuse dette grecque rachetée en secret par Goldmann & Sachs... Les tribunaux ne défendent plus le droit des citoyens et se contentent de faire "de la procédure". Les écoles ne cherchent plus à enseigner et sont de haut-lieux de la propagande et de la désinformation. Même les hopitaux prétendent devoir gagner de l'argent alors que les cotisations sociales dépassent le 1/4 de notre PIB ! La seule valeur universelle adorée est donc l'argent, tout autre idée étant devenue méprisable, quelle place peut donc avoir un hopital militaire dans une France qui se renie sans cesse davantage ?

La fermeture de cet hopital est la conséquence d'un lent processus de dégradation systématique et irréversible de tout ce qui est porteur de valeurs française, pour pouvoir entrer plus rapidement dans un autre monde, celui de l'escalavage du mondialisme.

Car, vraiment, les déficits de l'HIA Desgenettes étaient très faibles: moins de 8 % du budget global aux pires années.
Ce n'est évidemment pas pour des raisons financières qu'il a été mutilé par étapes successives, mais parcequ'il représentait un bastion de valeurs fortes, valeurs que nos dirigeants ont pour mission de détruire, pour faciliter l'avènement du "nouvel ordre mondial", une ère de moutons lobotomisés se déplaçant à grande vitesse sur des trotinettes électriques et tous porteurs dans leur ventricule cérébral d'un smartphone connecté au GOC (grand ordinateur central) .

Ne pleurons pas comme des femmes ce que nous n'avons pas su défendre comme de hommes...

Signaler Répondre

avatar
Pasc le 06/11/2021 à 01:40

Lamentable et désespérant, cette fermeture de Desgenettes, Hopital d'Instruction des Armées réputé du Service de Santé des Armées et ce n'est pas fini en France, les HIA de Bordeaux (dèjà quasi fait), de Brest et Metz vont suivre..des hôpitaux en moins pour les populations civiles et les militaires..
Bravo le gouvernement et Macron, en pleine pandémie de Covid19!!! la cata, ces gens là pour le pays..mais pas pour les riches!!

Signaler Répondre

avatar
Cannelle le 24/10/2021 à 12:42
CC a écrit le 23/10/2021 à 02h23

Le meilleur hôpital de Lyon , aux urgences une prise en charge rapide.
Chirurgiens, Médecins, personnels soignants et administratifs compétents.
L'hygiène irréprochable.

Et on continue dans l'absurdité, business oblige
Quel avenir radieux pour nos descendants

Tout fout le camp

Je confirme

Signaler Répondre

avatar
CC le 23/10/2021 à 02:23

Le meilleur hôpital de Lyon , aux urgences une prise en charge rapide.
Chirurgiens, Médecins, personnels soignants et administratifs compétents.
L'hygiène irréprochable.

Et on continue dans l'absurdité, business oblige
Quel avenir radieux pour nos descendants

Tout fout le camp

Signaler Répondre

avatar
Grisaille le 22/10/2021 à 23:02

Pour payer les departs en vacances il y a de l'argent, et pour preuve la gare de la Part-Dieu pleine de voyageurs...

Signaler Répondre

avatar
Urgo51 le 22/10/2021 à 18:47
Dan a écrit le 22/10/2021 à 13h44

Si tu comptes sur lui pour nous sauver...

J y ai travaille de 1980 à 86
Gastro enterologie
Chir viscérale
Super souvenir
Avec Pascale......qui y est encore

Signaler Répondre

avatar
La dose le 22/10/2021 à 17:25

Pardon ? ......

Signaler Répondre

avatar
Etçacontinue ! le 22/10/2021 à 16:04
En colère69 a écrit le 22/10/2021 à 08h05

Pour y avoir travaillé entre 1991 et 2014 en qualité de personnel civil, l hôpital avait 1 excellente réputation, et les patients ne faisaient que des compliments de leurs séjour,de l accueil et du personnel ! Quel gâchis cette fermeture et cela augmente le surcroît de travail des hôpitaux alentours déjà bien surchargés

Mes parents y ont été formidablement bien soignés et bien traités .
Un personnel au top et un hopital en bon état ( dans mes souvenirs) C 'est très dommage de perdre ça !

La clinique des Tonkin ayant aussi fermée ( j'aimais bien , c 'était rassurant et petite structure sûre)
Enfin , nous reste Le Grand Médipôle Lyon-Villeurbanne bien pourrite ! lol

Signaler Répondre

avatar
Bruno de Lyon le 22/10/2021 à 15:56

Opéré en tant qu'appelé, en 93, ligament croisé du genou. Bon chirurgien, bonne équipe soignante, et mention spéciale à une kiné de l'époque, Patricia B. , et que je salue si jamais elle me lit.
Dommage que tout ça quasi-disparaisse.

Signaler Répondre

avatar
Dan le 22/10/2021 à 13:44
Tatin a écrit le 22/10/2021 à 11h06

Du personnel bien formé à des spécialités de maladies rares, des équipements toujours à la pointe grâce au budget militaire, c'est un véritable gâchis. Après les masques, les respirateurs, les tests, les vaccins Covid non produits en France, encore une gabegie et une forfaiture du gouvernement Macron. Vivement Z pour nous sauver.

Si tu comptes sur lui pour nous sauver...

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 22/10/2021 à 11:06
En colère69 a écrit le 22/10/2021 à 08h05

Pour y avoir travaillé entre 1991 et 2014 en qualité de personnel civil, l hôpital avait 1 excellente réputation, et les patients ne faisaient que des compliments de leurs séjour,de l accueil et du personnel ! Quel gâchis cette fermeture et cela augmente le surcroît de travail des hôpitaux alentours déjà bien surchargés

Du personnel bien formé à des spécialités de maladies rares, des équipements toujours à la pointe grâce au budget militaire, c'est un véritable gâchis. Après les masques, les respirateurs, les tests, les vaccins Covid non produits en France, encore une gabegie et une forfaiture du gouvernement Macron. Vivement Z pour nous sauver.

Signaler Répondre

avatar
Foxy69 le 22/10/2021 à 10:57

si vous saviez ce que je pense ....la censure me tomberait dessus comme la pauvreté sur le monde
Merci au personnel de Desgenettes

Signaler Répondre

avatar
marie louise le 22/10/2021 à 10:28
Duchesse a écrit le 22/10/2021 à 07h33

Monsieur Macron, n a même pas la pudeur d arrêter ses destructions massives d emplois en période électorale, alors je n ose imaginer ce que cela sera si par malheur, il était réélu .
En plein plan vigipirate , il a déjà fermé leVal de Grâce et d autre hôpitaux militaires.
Les soignants militaires sont les seules formés pour les pandémies ( rappelez vous la région Est pour le covid)et bien sûr les blessures de guerre en cas d attentat.
Il doit descendre de son nuage, nous avons besoin des militaires.
Savez vous par exemple que les soignants militaires attendent toujours leur prime Ségur?
Alors que d autres l ont perçue.
Il n a aucun respect pour rien.

je trouve inadmissible de fermer DESGENETTE , moi je suis très contente des medecins ainsi que tout le personnel hospitalier très compétent compréhensif j'apprécie ce milieu je suis très respectueuse du métier qu'ils font , je trouve lamentable Mr MACRON et leurs Ministres qu'ils puissent fermer encore un Hospital ou bien réduire des services mais ou va t'on. il devrait réduire leurs trains de vies et non encore et encore des Hôpitaux. Mais ou va le monde. UNE PERSONNE TRES EN COLERE CELA SUFFIT

Signaler Répondre

avatar
mannix le 22/10/2021 à 09:03
Blio a écrit le 22/10/2021 à 07h35

Cet hôpital n'est pas sur la commune de Lyon.

Alors toi T'es un génie ! 😂

Signaler Répondre

avatar
gracieux 69 le 22/10/2021 à 08:57

Voici encore un nouveau coup porté à l'offre de soins hospitaliere

Signaler Répondre

avatar
Venvedit le 22/10/2021 à 08:46

"offre de soins locale, très complète pour la patientèle civile"
Ce qu'il ne faut pas entendre !!! Desgenettes, ça permettait d'éviter les urgences surchargées (5h ou 6h d'attente est une bonne moyenne à Herriot), et d'avoir, même pour les civils, des soins de qualité !
En pleine pandémie, on continue à fermer des services.
A coté de cela, de plus en plus d'opérations se font en ambulatoire, même des opérations lourdes... résultats, des complications quasi systématiques !

Signaler Répondre

avatar
Léo le 22/10/2021 à 08:28
Blio a écrit le 22/10/2021 à 07h35

Cet hôpital n'est pas sur la commune de Lyon.

108 Bd Pinel - 69003 LYON c'est pas une adresse Lyonnaise ?

Signaler Répondre

avatar
Censored le 22/10/2021 à 08:24
Blio a écrit le 22/10/2021 à 07h35

Cet hôpital n'est pas sur la commune de Lyon.

108 boulevard Pinel, dans le 3eme.

3secondes de recherche sur Internet.

Signaler Répondre

avatar
En colère69 le 22/10/2021 à 08:05

Pour y avoir travaillé entre 1991 et 2014 en qualité de personnel civil, l hôpital avait 1 excellente réputation, et les patients ne faisaient que des compliments de leurs séjour,de l accueil et du personnel ! Quel gâchis cette fermeture et cela augmente le surcroît de travail des hôpitaux alentours déjà bien surchargés

Signaler Répondre

avatar
Blio le 22/10/2021 à 07:35
GreenCode a écrit le 21/10/2021 à 23h57

Et Doucet qui oeuvre au déclassement de Lyon dans de nombreux domaines, a-t-il une réaction sur le déclassement de l'hôpital militaire lyonnais ?

Cet hôpital n'est pas sur la commune de Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Duchesse le 22/10/2021 à 07:33

Monsieur Macron, n a même pas la pudeur d arrêter ses destructions massives d emplois en période électorale, alors je n ose imaginer ce que cela sera si par malheur, il était réélu .
En plein plan vigipirate , il a déjà fermé leVal de Grâce et d autre hôpitaux militaires.
Les soignants militaires sont les seules formés pour les pandémies ( rappelez vous la région Est pour le covid)et bien sûr les blessures de guerre en cas d attentat.
Il doit descendre de son nuage, nous avons besoin des militaires.
Savez vous par exemple que les soignants militaires attendent toujours leur prime Ségur?
Alors que d autres l ont perçue.
Il n a aucun respect pour rien.

Signaler Répondre

avatar
et si j avais raison le 22/10/2021 à 06:28

en pleine pandemie cela me semble fort intelligent de supprimer une telle structure et de de passer du savoir faire de nos medecins militaires. on nous ment, ce gouvernement continue a fermer des lits d hopitaux, ce qui donne de l espoir c est que si comme pour les centrales nucleaires si ils reflechissent un peu, apres avoir fermé Fessenheim on parle de nouvelles centrales, dans le cas des hopitaux on va peut etre reouvrir des lits dans quelques années!!

Signaler Répondre

avatar
Élites déconnectées le 22/10/2021 à 05:13

Il y’a DEUX mondes , le leur , et celui de TOUS les français. Une poignée de pleutres qui gèrent un pays entier en irresponsables et en incompétents, car ils vivent en parallèle à la société décadente qu’ils ont formatée.

Signaler Répondre

avatar
Veilleur de vie le 22/10/2021 à 05:01

Quel gâchis, c'est l 'une des meilleures structure de Lyon voir de France pour y avoir fait quelques séjours. Un ami cadre à h.herriot
préférait se faire soigner à des genette plutôt qu au sein de heh, je dis ça le dis rien. Merci encore aux services de l hôpital de Desgenettes

Signaler Répondre

avatar
lugdunum2.0 le 22/10/2021 à 04:38

Le déclassement c'est la marque de fabrique macroniste !

Signaler Répondre

avatar
GreenCode le 21/10/2021 à 23:57

Et Doucet qui oeuvre au déclassement de Lyon dans de nombreux domaines, a-t-il une réaction sur le déclassement de l'hôpital militaire lyonnais ?

Signaler Répondre

avatar
RG79 le 21/10/2021 à 23:44

A l'heure de la désertification des médecins, des vagues de crises sanitaires, de la saturation des services hospitaliers, la quasi fermeture d un site comme celui-ci dans une ville comme Lyon me laisse dubitatif

Signaler Répondre

avatar
Dégoût de ce gouvernement le 21/10/2021 à 22:26

Cela devrait faire un tapage médiatique mais les médias parisiens, heu pardons « nationaux », n’en ont rien à foutre. Et de toute façon ils sont l’organe de propagande de Macron.

Rétablissement de l’ISF !!!

Signaler Répondre

avatar
PapyMouzot le 21/10/2021 à 22:22

BRAVO Mme la ministre déléguée ... à disposition de notre gouvernement , et Merci pour cette nouvelle décision de suppression de postes . Les militaires eux , seront affectés autrement , mais qu'en sera t'il de toutes ces personnes issues du civil ??? Mais il faudrait tout de même que l'on nous explique : " les hôpitaux sont saturés , les hôpitaux n'arrivent plus a fournir la demande etc etc " ne pourrait-on pas utiliser toute cette compétence qu'est "Desgenettes" ? Celà me dépasse certainement , mais vous (les autorités concernées) représentez à mes/nos yeux une totale incompétence quand à la bonne gestion de notre pays , si toutefois ce pays est encore le notre !!!

Signaler Répondre

avatar
Pkpas le 21/10/2021 à 22:18

Une avancé dans le soutient des forces et la prise en charge des personnels... Cela reste à prouver

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 21/10/2021 à 22:03

Elle n'était pas pour rien à Lyon....

Signaler Répondre

avatar
Gnafronlyon le 21/10/2021 à 20:30

C'est sur qu'en ces temps de crise sanitaire il est urgent de fermer des services qui ont des compétences justement en médecine de crise...

Signaler Répondre

avatar
la république pour tous ! le 21/10/2021 à 19:29

300 familles qui ne tireront plus de revenus de l'état je vous laisse imaginer la catastrophe psychologique et sociale !

Signaler Répondre

avatar
Bob75 le 21/10/2021 à 19:18

C’est cohérent, on ne detruit pas seulement l’hôpital public mais aussi le militaire.
Un medecin m’avait conseillé cet hôpital au besoin plutôt que le chu car justement pas surchargé comme le public.

Merci nos dirigeants

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.