Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Santé : “On s’attend à une forte épidémie de grippe”

Alors que le vaccin contre la grippe vient d’être mis en vente, le Dr Sarazin, membre du réseau Sentinelles, fait le point avant l’hiver.

Lyon va être fortement touché par la grippe ?
Marianne Sarazin : Oui, d’après nos prévisions, il semblerait qu’on va devoir affronter une forte épidémie de grippe cet hiver, sans doute de décembre jusqu’à mars. Et par rapport à l’année dernière cette épidémie pourrait être deux fois plus forte, et donc toucher deux fois plus de gens.
Sur quoi reposent vos prévisions ?
On se base sur deux indicateurs. Tout d’abord, sur la circulation des virus dans l’hémisphère Sud qui est en ce moment assez forte, avec une importante épidémie de grippe en Australie. Ensuite, on se base sur les prévisions climatiques. Et l’hiver s’annonce froid. Ce qui favoriserait donc le développement du virus. Mais tout peut changer dans quelques semaines selon l’évolution des courants d’air chaud ou froid, la migration du virus...
Combien de personnes sont touchées par la grippe chaque année ?
Plus de 2,5 millions en France. Dont environ 500 000 dans la région Rhône-Alpes. Mais les grippes sont plus nombreuses à Lyon, car l’épidémie est toujours plus forte dans les villes, à cause de la proximité entre les gens.
Se faire vacciner contre la grippe, c’est vraiment efficace ?
Oui, et je le recommande à tous les Lyonnais de se faire vacciner. Notamment ceux qui sont en contact avec le public. Mais je le conseille surtout aux personnes fragiles, c’est-à-dire les plus de 65 ans, et tous ceux qui sont atteints de maladies chroniques comme le diabète, l’insuffisance cardiaque et respiratoire... D’autant que pour eux, le vaccin est pris en charge à 100 %.
Mais une grippe, ce n’est pas très grave ?
Les symptômes ne sont peut-être pas très graves : maux de tête, fièvre, courbatures, toux... Mais la grippe peut aggraver l’état d’une personne déjà affaiblie par une autre maladie. Et les conséquences peuvent être dramatiques. Et puis ça coûte cher à l’Etat, avec les arrêts de travail, les coûts médicaux...
Et avec le vaccin, on est totalement immunisé ?
Pas entièrement. Mais on a tout de même une grande chance d’éviter la grippe. Et si on l’attrape, les symptômes sont moins virulents. Bref, on a tout à gagner à se vacciner. D’autant que le vaccin coûte autour de 7 euros seulement.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.