Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Des terrains pour accueillir les Roms dans le Grand Lyon

Alors que le démantèlement des camps illicites se poursuit, les collectifs de soutien aux Roms relancent l’idée de sites d’hébergement dédiés à la communauté roumaine.

Ce serait une alternative à la politique sécuritaire menée par l’Etat actuellement. L’idée serait de construire plusieurs préfabriqués équipés en eau et électricité sur des terrains aménagés. 100 personnes pourraient y loger le temps que leur situation soit régularisée. La communauté serait alors traitée comme les gens du voyage. Le travail de suivi des enfants et leur scolarisation seraient facilités. Pour les associations, cette solution est beaucoup plus digne de la France et respectueuse des Roms. Le projet sera présenté dans quelques jours au préfet du Rhône, Jacques Gérault. Depuis jeudi, ce sont plus de 200 personnes qui ont déjà regagné la Roumanie. Et selon le gouvernement, ils pourraient être 850 d’ici la fin du mois.


Commentaires 1

Déposé le 21/08/2010 à 11h53  
Par Germinal Citer

A quand des terrains réservés aux Anciens Yougo, aux homosexuels, aux Gabonais en exil, des terrains réservés aux mangeurs de hallal et un autre aux mangeurs de casher ... quelle drôle d idée de segmenter une ville selon le pays d origine ou d origine des grands parents. Pourquoi ne pas permettre a ces Roms soit d assumer être bien en France et donc travailler, payer des impots et mettre leurs enfants en école, respecter les autres et les lois, recevoir une aide si nécessaire en échange ... soit d'assumer ne pas se sentir français et repartir sur leur terre d'origine. on ne peut pas éternellement être les fesses entre deux chaises.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.