Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

OL : triste victoire, mais victoire importante (vidéo)

L'OL a laborieusement battu Sochaux 2 buts à 1 samedi soir au stade de Gerland pour la 11e journée de Ligue 1. Lyon remonte à la 8e place.

C'est à n'y rien comprendre. Cette saison, quand l'OL joue bien, il perd. On l'a vu dans le derby (0-1 contre Saint-Etienne) et en coupe de la Ligue (1-2 a.p. contre le PSG), deux rencontres dans lesquelles Lyon a été très bon voire brillant. Mais quand l'OL joue mal, voire très mal, il gagne. Cela a été le cas à Nancy (victoire 3-2), ça l'a encore été samedi à Gerland contre les Lionceaux du Doubs. Après une sortie totalement ratée la semaine dernière à Arles-Avignon (1-1), les Lyonnais se devaient de se racheter, au moins aux yeux de leur public. Alors certes ils ont gagné 2-1 contre Sochaux, mais que ce fut pénible! Opposé à une formation sochalienne en grande difficulté et qui n'a ramené aucun point de ses déplacements, l'OL s'est contenté d'être à peine supérieur à un adversaire très faible. En cette période socialement troublée, le terme de minimum syndical sied parfaitement à la prestation de samedi. Lisandro a fait défaut à la formation de Claude Puel. L'Argentin s'est blessé à l'intersection du mollet et du talon d'Achille (forfait 3 semaines), du coup c'est Bafé Gomis qui était en pointe. Hué tout le long du match il a été incapable de cadrer un tir dangereux. A droite Jimmy Briand a été, comme à son habitude (il est impliqué dans 80% des buts lyonnais cette année), très gênant pour la défense adverse, tandis que l'aile gauche était occupée par Bastos. Le Brésilien a pourtant marqué le premier but à la demi-heure de jeu côté droit. A la 29e minute Bouderouz se joue de la défense centrale lyonnaise, repique vers le point de penalty et place une frappe enroulée qui prend le chemin de la lucarne droite de Lloris. Le portier olympien fait étalage de toute sa classe pour sortir la balle. Corner. Sur le contre, Gourcuff, par ailleurs inexistant, remonte bien le ballon, temporise, et sert la flèche Michel Bastos alors que Briand aspire la défense avec un appel dans l'axe. Sur ce but marqué dans un trou de souris, Bastos se blesse à l'arrière du genou. Il sort à la 40e, remplacé par Lacazette. 1-0 à la pause.

Michel Bastos dans la surface sochalienneMichel Bastos dans la surface sochalienne

"Le problème est toujours le même" analyse Kim Källström, repostionné sur la gauche de la défense en l'absence de Cissokho et Kolodzieczak. "On fait toujours une bonne première mi-temps, on marque, mais ensuite on n'arrive pas à gérer". Banco. Au retour des vestiaires Lyon n'arrive plus à se projeter vers l'avant et laisse l'initiative à Sochaux. Malgré une maladresse improbable devant le but, les Doubistes parviennent logiquement à égaliser sur une énième tentative de Ideye. Pourtant Lyon n'est pas mort, et ce sont ses jeunes qui vont le sauver: à la 68e minute, 3 minutes après l'égalisation, Maxime Gonlons initie un mouvement vers l'avant que conclut, plein d'abnégation et en deux temps, le jeune espoir Alexandre Lacazette. 2-1 pour Lyon, sans un Hugo Lloris encore  dans une forme mondiale le score aurait pu évoluer en faveur de Sochaux qui va dominer la fin de match. Jérémy Pied, une nouvelle fois entré en cours de jeu (à la 71e à la place de Gomis) affirme que ses co-équipiers et lui étaient "déterminés à ne rien lâcher jusqu'au bout". A l'image de Clément Grenier titularisé au milieu, il a montré que la jeune garde lyonnaise pouvait parfaitement pallier les défaillances ou les absences des titulaires classiques.

Bastos est sorti sur blessureBastos est sorti sur blessure

"Je ne retiens que les 3 points, on avait besoin de cette victoire, c'est l'essentiel" explique Claude Puel. Le coach Lyonnais a par ailleurs été conspué comme jamais à Gerland: le Virage Nord a entonné des "Puel démission" et des "licenciement" pendant les 4 minutes d'arrêts de jeu. En tout cas, malgré cette nouvelle copie très pâle les faits sont là: l'OL a gagné et remonte pour la première fois de la saison dans la première moitié du classement (provisoirement 8e). D'où cette conclusion sereine de Kim Källström: "je préfère les bons résultats que les bons matches". Place maintenant à la Ligue des Champions mardi et un déplacement à Lisbonne. Les lyonnais seront amoindris par les blessures récentes: Pjanic n'a pas joué samedi car il sentait une douleur dans la cuisse à l'échauffement, Lisandro est out 3 semaines, et Bastos doit passer des examens complémentaires dimanche.



Tags : ol |

Commentaires 2

Déposé le 01/11/2010 à 12h50  
Par jokai Citer

Puel fait déjouer l'équipe. PAs l'équipe adverse, mais son équipe. Il arrive même à rendre mauvais certains joueurs (lisandro, gourcuff, Cris). Il aurait Messi à sa disposition, que ce dernier perdrait aussi son "football". Il n'y a aucun fonds de jeu, aucun style, aucun circuit définissable. Ah si, le style Puel : de la hargne, de l'engagement, de la défense, et ensuite chacun fait ce qui lui plait. Chacun porte le ballon trop longtemps, tente la solution individuelle... Aller à Gerland pour voir ça, je comprends que ça énerve. EN face, Sochaux a montrer comment jouer au foot. Redoublement de passes, jeu à une touche de balle, du mouvement...

Déposé le 01/11/2010 à 10h24  
Par Le M.A Citer

Rien ne va plus à Lyon ... Aulas se fout des supporters. Ils ne les écoutent pas et sans ses supporters, l'Ol n'en serait pas là non plus. Puel = Erreur de recrutement = On se fait C.... quasiment à tous les matchs. Ou sont passés nos bonnes vieilles habitudes avec du jeu, de l'envie et la peur des autres équipes ?????? L'ol est l'une des seules équipes à ne pas avoir gagné face aux derniers du championnat .... C'est sûr, je ne retournerais plsu à Gerland tant que Puel sera entraîneur de Lyon

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.