Il est libre, Mercier

Il est libre, Mercier
Michel Mercier préside une séance du Conseil général du Rhône - LyonMag

Le ministre de la Justice a réaffirmé vendredi matin, sur l’antenne d’Europe 1, ses attaches politiques centristes, et assure n’avoir subi aucune pression de Nicolas Sarkozy lors de son arrivée place Vendôme. « Lorsque le président m'a appelé pour me dire "tu seras Garde des Sceaux" il m'a dit : "tu seras un centriste comme tu l'entends" »,  confie le président du Conseil général du Rhône.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.