La pollution franchit le seuil d'alerte dans l'agglomération

La pollution franchit le seuil d'alerte dans l'agglomération

Les conditions météorologiques stables et plus fraîches favorisent les rejets de polluants par le chauffage et leur accumulation dans l'air. Cette alerte préfectorale concerne le bassin lyonnais et le Nord-Isère. Le taux de particules en suspension reste élevé. Des mesures obligatoires destinées à réduire les rejets polluants sont donc mises en oeuvre par les autorités préfectorales. La vitesse est par exemple réduite de 20km/h sur les grands axes (ceux où l'on peut rouler à plus de 70km/h), l'écobuage est interdit et les industries polluantes sont contraintes.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.