L'année 2011 a été calamiteuse dans le Rhône sur le plan de la pollution

Au mois de novembre par exemple, le dispositif d'alerte aux particules fines a été déclenché durant 23 jours consécutifs, c'est un record. Et pendant 75 jours au total sur l'année 2011. Selon Air Rhône-Alpes interrogé par le Progrès, « l'impact peut être important sur la santé des populations », plusieurs études ayant montré leurs conséquences néfastes. Le dispositif estime que cette situation révèle aussi l'insuffisance des mesures prises en France. On notera la création au 1er janvier d'Air Rhône-Alpes, qui regroupe au sein d'un même observatoire régional des associations agréées de surveillance de la qualité de l'air de la région Rhône-Alpes.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.