Rue89 Lyon souffle sa première bougie

Rue89 Lyon souffle sa première bougie
L'équipe de Rue89 Lyon - DR Rue89

Le 9 novembre 2011 naissait à Lyon la première antenne locale du fameux pure player.

360 jours plus tard, Rue89 Lyon s'est construit une solide base de visiteurs et une réputation au milieu des nombreux médias rhodaniens. Ils sont cinq à faire tourner le site dans des locaux de 90m carrés dans le 7e arrondissement de Lyon. A la tête de la rédaction, Dalya Daoud, une journaliste qui cherchait à faire bouger les choses : "On avait envie de monter un site d’informations à Lyon. On est donc allé voir des gens qui avaient monté des pure players et qui avaient réussi. Dont Rue89. Très vite, l’idée de monter une locale est arrivée".
Rue89, c'est un ton très reconnaissable. Et forcément, il s'applique à Lyon : "Notre objectif était de suivre la ligne éditoriale de Rue89 qui nous plaisait. De donner la parole à d’autres personnes que nous. Mais l’idée n’est pas non plus de faire croire que les internautes sont des journalistes."
En partant de rien ou presque, il est compliqué de se forger une réputation. Mais pour l'équipe de Dalya Daoud, le coup de pouce de Rue89 leur a été plus que bénéfique : "On a eu très vite un public. On a bénéficié de la notoriété de Rue89. On a très vite atteint le chiffre de 100 000 visites par mois. Avec un autre nom, on aurait mis peut-être deux, trois ans de plus."

Les anniversaires sont l'occasion de faire le bilan mais aussi de se fixer de nouveaux objectifs. En 2013, Dalya va d'abord maintenir le cap. Avec toujours une envie de s'étendre : "Le but désormais c’est de gagner davantage de lecteurs en Rhône-Alpes. Mais aussi de laisser de la place aux internautes, ceux qu’on appelle les riverains. Pour mettre en place l’information à 3 voix, il a fallu que la mayonnaise prenne. Et puis enfin plus de tribunes, du moment qu’elles ouvrent le débat."

LyonMag a oublié d'apporter un cadeau mais souhaite à Rue89 de fêter un deuxième anniversaire. "Économiquement, ça reste difficile, admet la rédactrice en chef. Il va falloir se battre pour exister, qu’on trouve des solutions pour perdurer, sans vendre son âme et en restant indépendant".
Pour que le journalisme lyonnais reste vif, professionnel et décalé, nous vous donnons rendez-vous en novembre 2013 !

Tags :

Rue89

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
vivi52 le 11/11/2012 à 21:33

bravo continuer, je vous lis régulièrement
merci, enfin de la bonne information

Signaler Répondre

avatar
dalya.rue89lyon le 10/11/2012 à 19:22

Merci pour les voeux. On espère pouvoir dire la même chose et même mieux dans un an. Step by step.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 09/11/2012 à 23:29

Bravo à eux

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.