Irigny : les menaces de chômage partiel se concrétisent chez J-Tekt

Irigny : les menaces de chômage partiel se concrétisent chez J-Tekt
Photo d'illustration - DR

La CGT avait exprimé ses craintes début novembre : des mesures de chômage partiel ont été décidées pour la totalité des 1500 employés de J-Tekt, à Irigny.

La décision de leur employeur remonte à la mi-novembre, selon une information du Progrès ce mardi. J-Tekt est une entreprise japonaise, sous-traitante du secteur automobile, spécialisée dans les directions assistées. Elle souffre depuis plusieurs mois de la chute des ventes de voitures neuves chez ses deux principaux clients, PSA et Renault.

Tags :

j-tekt

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.