Véninov : le repreneur a deux mois pour faire redémarrer l'usine

C'est la décision qu'a prise le tribunal de commerce de Nanterre, mardi. Un nouveau sursis pour le repreneur autrichien Windhager, qui a racheté l'usine de Vénissieux en mai dernier. Une nouvelle audience est prévue le 11 avril.

Windhager risque des pénalités de 30 000 euros par jour de retard.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.