Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Ralf Hartmann - DR

The Voice 2 : rencontre avec Ralf, le candidat lyonnais

Ralf Hartmann - DR

Avec son accent allemand et sa belle voix, Ralf Hartmann a retenu l’attention des téléspectateurs de The Voice samedi dernier.

A 46 ans, cet auteur, compositeur, interprète d’origine allemande a su convaincre le jury. Trois des quatre membres du jury, se sont retournés, synonyme de qualification pour la deuxième manche. LyonMag.com a interviewé celui qui émeut sur TF1 et qui habite Craponne !
 
LyonMag : Pourquoi avoir choisi de participer à The Voice ?
Ralf Hartmann : J’étais en train de préparer mon disque lorsque j’ai été contacté par les recruteurs de l’émission. Ils m’ont demandé si je voulais passer les castings. Je trouvais l’émission crédible, parce qu’on n’est pas jugé tout de suite sur le physique mais sur la qualité de la voix. Et ça me permettait d’être un peu médiatisé pour sortir mon album. J’ai donc accepté. Mais ensuite j’ai eu droit aux mêmes auditions que les autres.
 
LM : Quel a été votre sentiment lorsque Jenifer, Garou et Louis Bertignac se sont retournés ?
RH : Dans ma tête j’ai pensé : "heureusement sinon c’est la honte" (rires). Ils m’ont fait que des éloges, ça m’a fait plaisir. Seul Florent Pagny ne s’est pas retourné. Ensuite il est venu me voir pour me dire que s’il ne l’avait pas fait, c’est qu’il avait déjà trop de monde dans son équipe. Car on ne le voit pas à la télé mais je suis passé tout à la fin. J’ai été convoqué à 9 heures du matin mais je me suis présenté devant le jury qu’à 1h30 du matin le jour suivant.
 
LM : Pourquoi avoir choisi de rejoindre l’équipe Garou ?
RH : J’ai hésité entre Louis Bertignac et Garou. Mais j’ai choisi Garou car je chante en anglais et comme il est canadien, je me suis dit qu’il avait une culture plus anglo-saxonne que Louis. En réalité c’est faux. Quand j’ai vu ensuite ce que Bertignac a dit sur moi, j’ai un peu regretté. En fait c’était sur le moment, je ne sais même pas vraiment pourquoi j’ai préféré rejoindre cette équipe.
 
LM : Qu’est ce que vous attendez de cette émission ?
RH :
En général je suis contre les concours dans la musique, car on y cherche le meilleur alors que ça n’existe pas. On ne peut pas comparer Bob Dylan à Céline Dion, c’est débile. Mais je pense qu’une émission comme celle-ci peut donner le coup de pouce pour se lancer, même si elle ne fait pas une carrière.
 
LM : Comment va se passer la suite de l’émission ?
RH :
Samedi 2 mars, il y a encore des auditions à l’aveugle. Ensuite ce sera les « battles ». Je vais chanter face à une autre personne de mon équipe, sur une chanson choisie par Garou. Donc je ne sais pas encore quand exactement je vais repasser dans l’émission. Dans une à trois semaines.
 
LM : Qu’allez-vous faire après The Voice ?
RH :
Mon album va sortir. Il était déjà prêt avant l’émission mais je vais retravailler quelques chansons. On va rajouter aussi "Say It Ain’t So Joe", que j’ai chanté lors des auditions à l’aveugle. Sinon je vais continuer les concerts, car je vis uniquement de ça. Je joue entre 100 et 150 fois par an, si ce n’est plus.

Propos recueillis par Solène Revillard



Tags : The Voice | ralf hartmann | chanteurs | lyonnais | candidat |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.