Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Un couple intoxiqué au monoxyde de carbone et hospitalisé à Lyon

A cause de la neige, des milliers de foyers ont été privés d'électricité dans le Rhône et le nord-Isère. Pour cela, certains ont fait usage des groupes électrogènes pour tenter de se réchauffer. Plusieurs personnes ont été intoxiquées dans la région et notamment un couple de Four dans le nord-Isère. La femme de 25 ans a été retrouvée inconsciente, sérieusement intoxiquée. Son compagnon, qui a prévenu les secours, avait lui aussi inhalé du gaz. Tous deux ont été pris en charge par les sapeurs-pompiers et transportés dans un état grave à l'hôpital Edouard-Herriot à Lyon où ils ont été placés en caisson hyperbare. C'est pourquoi, en ces temps de neige il est impératif de respecter quelques règles importantes. Il ne faut jamais utiliser de groupe électrogène dans un lieu fermé, que ce soit la maison, une cave ou un garage. Ne jamais se chauffer avec des appareils qui ne sont pas destinés à cet usage. Il ne faut pas non plus faire fonctionner les chauffages d'appoint, conçus pour une utilisation brève, en continu. L'intoxication au monoxyde de carbone se manifeste par des maux de tête, des nausées, une confusion mentale et de la fatigue. Des symptômes qui peuvent toucher plusieurs personnes et ne pas se manifester immédiatement. Une intoxication importante peut conduire au coma et à la mort. En cas de soupçon d'intoxication, il faut immédiatement aérer les locaux, arrêter tous les appareils à combustion et appeler les secours. Chaque année, une centaine de personnes décèdent des suites d'une intoxication au monoxyde de carbone.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.