Meurtre dans un camp de gens du voyage : la légitime défense retenue ?

Meurtre dans un camp de gens du voyage : la légitime défense retenue ?

Le père et son fils mis en cause dans le meurtre d'un homme dans le camp des gens du voyage de Bron ont été présentés au parquet mercredi.

Les deux hommes de 44 et 23 ans ont été laissés libres avec ouverture d'une information judiciaire. Dans cette affaire, les prévenus invoquent la légitime défense. L'enquête a en outre montré que la victime était armée et que son Colt 45 avait tiré selon le Progrès.

Pour rappel, c'est un différend familial qui serait à l'origine du décès d'un homme de 43 ans dimanche, avenue Charles-de-Gaulle à Bron. L'autopsie avait révélée deux plaies causées par deux armes différentes, dont l'une mortelle. Le gendre de la victime avait d'abord été suspecté avant que son père ne se présente aux policiers. Il pourrait être l'auteur du tir mortel.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.