Ivre et violent envers les policiers, il fêtait son embauche comme chauffeur pour enfants handicapés

Ivre et violent envers les policiers, il fêtait son embauche comme chauffeur pour enfants handicapés

Lundi, un homme était jugé à Lyon pour des faits qui s'étaient déroulés samedi matin avenue Paul-Santy dans le 8e arrondissement.

Un verre de bière à la main, passablement alcoolisé, il avait harangué des policiers qui s'étaient garés sur un trottoir. Face à un fonctionnaire, il esquissa un geste pris pour une tentative d'agression. Lors de son interpellation, le policier sera blessé à la main et se constituera partie civile.

Devant le juge, l'homme expliquera avoir un peu trop fêté son embauche et son nouveau travail qui devait débuter cette semaine. Déjà condamné à 17 reprises, le prévenu avouera qu'il s'agissait d'un emploi de chauffeur pour enfants handicapés. Une responsabilité qui ne collait pas avec son caractère imprévisible.

L'homme a finalement été relaxé car les faits de violence n'ont pas été prouvés. Le policier et le parquet, qui avait requis cinq ans de prison ferme, ont fait appel du jugement.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
stebrouille le 30/12/2014 à 09:52

Mon fils est handicapé et est transporté en taxi pour l'école et ses prises en charge (par une dame très gentille et prévenante).
Mais je trouve très inquiétant de lire ce genre d'article. Certaines personnes du fait de leur handicap présentent des troubles du comportement... Imaginez ce qui pourrais arriver avec une telle personne à vos enfants, vos frères et sœurs, les enfants de vos amis, etc.

Signaler Répondre

avatar
analyse le 20/11/2014 à 09:40
lolo a écrit le 20/11/2014 à 05h38

cool , tu m 'etonne que les gens se tournent vers le front national .

quel rapport ? vous êtes un troll payé par le FN ?

Signaler Répondre

avatar
lolo le 20/11/2014 à 05:38

cool , tu m 'etonne que les gens se tournent vers le front national .

Signaler Répondre

avatar
attention le 19/11/2014 à 11:11

Très inquiétant pour la prise en charge de ces enfants.. il n'est pas normal qu'un homme condamné 17 fois puisse être en mesure d'accompagner des publics "fragiles"

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.