Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Municipale partielle de Vénissieux : Lutte Ouvrière se range derrière Michèle Picard

Arrivé en dernière position au premier tour de l'élection partielle de Vénissieux avec 2,76%, Jean-Pierre Tardy (Lutte Ouvrière) a pris la décision de soutenir la maire sortante. Michèle Picard (PC) a elle obtenu dimanche 37,66% des voix. "A titre personnel, nous ne tenons pas à favoriser, même indirectement, la liste de Lotfi Ben Khelifa, du Parti socialiste, qui soutient ce gouvernement qui fait la guerre aux travailleurs ; ni non plus, bien sûr, la liste de Christophe Girard, qui est soutenu par Sarkozy qui rêve de revenir au pouvoir pour poursuivre la politique antisociale de Hollande, explique le candidat LO dans son communiqué. Quant à la liste de Damien Monchau, c'est celle du Front national, qui représente des idées réactionnaires. Ce parti a pour ambition de servir les capitalistes exactement comme les autres avec plus de virulence encore et de manière encore plus autoritaire. Par ses tentatives de dresser les travailleurs les uns contre les autres, il est un ennemi féroce des travailleurs. C'est donc pour ne pas favoriser ces trois listes que nous voterons pour Michèle Picard et sa liste".


Commentaires 2

Déposé le 23/03/2015 à 17h30  
Par Luc Citer

Les travailleurs immigrés aussi sont des travailleurs.

Ceux qui veulent les diviser sont leur pire ennemi. La bonne solution c'est d'imposer des normes sociales (SMIC, temps de travail légal...), de permettre à tous les travailleurs d'en profiter, et d'avoir une gestion publique de l'économie pour répartir le travail entre tous.

Les diversions contre les étrangers c'est bon pour les ennemis des travailleurs. Là où ils ont été au pouvoir, y compris récemment, l'extrême-droite a défendu les plans d'austérité, les coupes sociales, les régressions de tous ordres.

Déposé le 23/03/2015 à 09h24  
Par FACT Citer

Le FN se bat pour défendre les travailleurs.
L'immigration massive voulue par la gauche, PC en tête, ressemble à une politique esclavagiste puisqu'en apportant de la main d'oeuvre très bon marché et docile ils donnent au patronat les moyens de faire travailler des gens à moindre frais. Et au final, c'est le travailleur français qui paie, et se retrouve exclu.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.