Lyon : le faux adolescent congolais condamné à rembourser l'argent du Département

Lyon : le faux adolescent congolais condamné à rembourser l'argent du Département
LyonMag

Son cas avait mobilisé son lycée professionnel Camille-Claudel du 4e arrondissement de Lyon.

Jeudi, au tribunal correctionnel, "Jérémie" était jugé après un mois de détention.
Ce réfugié congolais avait été épinglé, soupçonné d’avoir menti sur son âge pour bénéficier d’aides publiques. Le Département de l’Isère l’avait cru et lui avait permis d’être logé, nourri et éduqué. La note s’élève à 40 000 euros.

Et le Congolais va devoir la rembourser. Car il s’avère qu’il a véritablement 18 ans révolus. Celui qui s’appelle en réalité Flavien a toutefois convaincu le tribunal qu’il était un modèle d’intégration.

Plutôt que les deux mois de prison ferme et l’interdiction définitive de territoire requis, la justice l’a condamné à trois ans de prison avec sursis et obligation de rembourser la somme escroquée au Département.

26 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
correction le 29/12/2015 à 12:36
diabolo a écrit le 29/12/2015 à 10h52

Non, Jérémie est natif de la République Démocratique du Congo mais en situation de danger pour sa vie là bas...

Pas Jérémie, mais Flavien

Signaler Répondre

avatar
diabolo le 29/12/2015 à 12:32
NAPO a écrit le 29/12/2015 à 11h55

diabolo a écrit : "" Effectivement très simple voire même simpliste... Croyez vous encore une fois que nous soyons aussi stupides pour nous laisser berner par un pseudo adulte de 29 ans en nos cours ?
Dans ce cas, c'est toute l'éducation nationale que vous insultez...""

Aucune insulte, vous avez été berné tout comme les services sociaux du Conseil Départemental par naïveté et vraisemblablement par idéologie.
Si le Tribunal Correctionnel l'a condamné pour escroquerie, c'est que des éléments précis ont permis d'établir sa culpabilité. En outre, ce même tribunal s'est montré particulièrement clément en ne prononçant pas une interdiction du territoire national de cet escroc étranger qui ne remboursera jamais les € 40000.

Vous seul donc pensez et avez la vrai vérité ?
Bravo, vous êtes donc le meilleur et je vous félicite de tant de convictions...
Pour autant et si vous le souhaitez, je vous invite à rencontrer Jérémie et vous faire votre opinion en toute connaissance de cause.
Bien cordialement.

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 29/12/2015 à 11:55

diabolo a écrit : "" Effectivement très simple voire même simpliste... Croyez vous encore une fois que nous soyons aussi stupides pour nous laisser berner par un pseudo adulte de 29 ans en nos cours ?
Dans ce cas, c'est toute l'éducation nationale que vous insultez...""

Aucune insulte, vous avez été berné tout comme les services sociaux du Conseil Départemental par naïveté et vraisemblablement par idéologie.
Si le Tribunal Correctionnel l'a condamné pour escroquerie, c'est que des éléments précis ont permis d'établir sa culpabilité. En outre, ce même tribunal s'est montré particulièrement clément en ne prononçant pas une interdiction du territoire national de cet escroc étranger qui ne remboursera jamais les € 40000.

Signaler Répondre

avatar
diabolo le 29/12/2015 à 10:55
NAPO a écrit le 29/12/2015 à 10h44

Simple, vous achetez un vrai faux passeport congolais,, puis vous produisez un faux acte de naissance, en vente libre dans toutes les bonnes mairies de la RDC;

Effectivement très simple voire même simpliste... Croyez vous encore une fois que nous soyons aussi stupides pour nous laisser berner par un pseudo adulte de 29 ans en nos cours ?
Dans ce cas, c'est toute l'éducation nationale que vous insultez...

Signaler Répondre

avatar
diabolo le 29/12/2015 à 10:52
blackounet a écrit le 28/12/2015 à 20h53

C'était un faux congolais ?

Non, Jérémie est natif de la République Démocratique du Congo mais en situation de danger pour sa vie là bas...

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 29/12/2015 à 10:44
Jacquotte5 a écrit le 26/12/2015 à 11h37

Mon petit fils étudiant n'à pas droit à une bourse et pourtant nous ne sommes pas riches.

Simple, vous achetez un vrai faux passeport congolais,, puis vous produisez un faux acte de naissance, en vente libre dans toutes les bonnes mairies de la RDC;

Signaler Répondre

avatar
blackounet le 28/12/2015 à 20:53

C'était un faux congolais ?

Signaler Répondre

avatar
correction le 28/12/2015 à 20:20
diabolo a écrit le 28/12/2015 à 18h47

Bonsoir,
Connaissez-vs toute l'histoire de Jérémie avant de le juger ? Non je ne le crois pas.
Savez vous qui ment ? Non je ne le crois pas non plus.
Jérémie est un élève de l'établissement où je suis prof. A ce titre, mes collègues et moi le côtoyons quotidiennement. Notre métier est d'éduquer professionnellement des enfants et non des adultes de 30 ans. Croyez-vous que nous n'aurions pas su faire la distinction ? Croyez-vous qu'il aurait pu duper ses professeurs, ses camarades de lycée, la direction de notre administration, son éducatrice, toutes ces personnes dont le métier est d'abord tourné vers l'enfance et l'adolescence ? Et ce durant plus d'1 an et demi sans qu'aucun de nous n'ait l'ombre d'un doute ?
Jérémie a subi des traumatismes épouvantables dans son pays, de ceux qu'on ne veut croire. Il a vus son père se faire assassiné à ses côtés, a été torturé dans des geôles congolaises. Il a réussi à sortir de cet enfer grâce à une personne généreuse de son pays.
Avant ces faits abominables, le père de Jérémie, sachant la vie de son fils en danger, avait fait établir pour lui un passeport biométrique avec les empreintes de Jérémie, une fausse identité (son nom étant trop dangereux à porter) et une date de naissance lui assurant une majorité permettant la sortie de son territoire (un mineur ne pouvant quitter sa terre natale sans autorisation parentale qui aurait été dans ces conditions évidemment refusée).
Il est à noter que Jérémie n'a jamais vu ni détenu ce passeport.
Lorsque à ses 18 ans en Septembre dernier, Jérémie a fait une demande de titre de séjour afin de régulariser sa situation en notre pays, les empreintes figurant sur le fameux passeport biométrique sont remontées à la surface, faisant de lui un escroc. Du jour au lendemain, Jérémie n'avait plus 18 ans mais 29, soit 11 ans de plus !!!
Croyez-vous, s'il avait été aussi malin que vous semblez le croire, qu'il aurait fait cette demande de régularisation sachant toutes les conséquences qu'elle engendrerait.
Par ailleurs, à ce jour un acte de naissance OFFICIEL est dans les mains de son avocat reprenant les noms et date de naissance de Jérémie. Acte certifiant les 18 printemps de Jérémie.
Mais cet acte n'arrangeant absolument pas notre justice par les temps qui courent, cette dernière a décidé que ce document était un faux.
On se retrouve donc avec un soit disant vrai passeport que personne n'a jamais eu entre les mains et un faux acte de naissance que tout le monde peut authentifier.
Nous avons également la carte originale de membre du parti d'opposition du père de Jérémie, prouvant ainsi la genèse de son histoire dramatique.
Alors avant de jeter la pierre comme vous l'avez tous fait contre Jérémie, renseignez-vous plus avant.
Ce n'est pas parce que cet affreux journaliste du Progrès s'est permis d'écrire un odieux article TOTALEMENT A CHARGE que toute la vérité lui revient, loin s'en faut d'ailleurs ! S'il avait voulu faire correctement son boulot, lui aussi aurait dû se renseigner sur la situation de Jérémie. Je suis moi-même allée parler à ce monsieur durant l'audience pour savoir qui il était. Il m'a dit qu'il écrirait un article sur Jérémie mais à aucun moment, ni il ne m'a informée vouloir écrire à CHARGE, ni vouloir connaître des informations complémentaires. Je ne voudrais pas être à sa place !!

Evidemment, je suis comme vous. Je me dis que nous ne pouvons prendre toute la misère de ce pauvre monde à notre seule charge.
Mais avant d'émettre de si terribles pensées que celles que j'ai lues dans tous vos commentaires, serait-il possible qu'une réflexion compatissante et surtout en toute connaissance de cause soit menée ?
Je reste bien entendu à votre disposition si vous souhaitez de plus amples informations sur ce dossier et/ou le devenir de Jérémie que nous sommes nombreux à soutenir.
Bien cordialement à vous tous.

Flavien, pas Jérémie.

Signaler Répondre

avatar
diabolo le 28/12/2015 à 18:47

Bonsoir,
Connaissez-vs toute l'histoire de Jérémie avant de le juger ? Non je ne le crois pas.
Savez vous qui ment ? Non je ne le crois pas non plus.
Jérémie est un élève de l'établissement où je suis prof. A ce titre, mes collègues et moi le côtoyons quotidiennement. Notre métier est d'éduquer professionnellement des enfants et non des adultes de 30 ans. Croyez-vous que nous n'aurions pas su faire la distinction ? Croyez-vous qu'il aurait pu duper ses professeurs, ses camarades de lycée, la direction de notre administration, son éducatrice, toutes ces personnes dont le métier est d'abord tourné vers l'enfance et l'adolescence ? Et ce durant plus d'1 an et demi sans qu'aucun de nous n'ait l'ombre d'un doute ?
Jérémie a subi des traumatismes épouvantables dans son pays, de ceux qu'on ne veut croire. Il a vus son père se faire assassiné à ses côtés, a été torturé dans des geôles congolaises. Il a réussi à sortir de cet enfer grâce à une personne généreuse de son pays.
Avant ces faits abominables, le père de Jérémie, sachant la vie de son fils en danger, avait fait établir pour lui un passeport biométrique avec les empreintes de Jérémie, une fausse identité (son nom étant trop dangereux à porter) et une date de naissance lui assurant une majorité permettant la sortie de son territoire (un mineur ne pouvant quitter sa terre natale sans autorisation parentale qui aurait été dans ces conditions évidemment refusée).
Il est à noter que Jérémie n'a jamais vu ni détenu ce passeport.
Lorsque à ses 18 ans en Septembre dernier, Jérémie a fait une demande de titre de séjour afin de régulariser sa situation en notre pays, les empreintes figurant sur le fameux passeport biométrique sont remontées à la surface, faisant de lui un escroc. Du jour au lendemain, Jérémie n'avait plus 18 ans mais 29, soit 11 ans de plus !!!
Croyez-vous, s'il avait été aussi malin que vous semblez le croire, qu'il aurait fait cette demande de régularisation sachant toutes les conséquences qu'elle engendrerait.
Par ailleurs, à ce jour un acte de naissance OFFICIEL est dans les mains de son avocat reprenant les noms et date de naissance de Jérémie. Acte certifiant les 18 printemps de Jérémie.
Mais cet acte n'arrangeant absolument pas notre justice par les temps qui courent, cette dernière a décidé que ce document était un faux.
On se retrouve donc avec un soit disant vrai passeport que personne n'a jamais eu entre les mains et un faux acte de naissance que tout le monde peut authentifier.
Nous avons également la carte originale de membre du parti d'opposition du père de Jérémie, prouvant ainsi la genèse de son histoire dramatique.
Alors avant de jeter la pierre comme vous l'avez tous fait contre Jérémie, renseignez-vous plus avant.
Ce n'est pas parce que cet affreux journaliste du Progrès s'est permis d'écrire un odieux article TOTALEMENT A CHARGE que toute la vérité lui revient, loin s'en faut d'ailleurs ! S'il avait voulu faire correctement son boulot, lui aussi aurait dû se renseigner sur la situation de Jérémie. Je suis moi-même allée parler à ce monsieur durant l'audience pour savoir qui il était. Il m'a dit qu'il écrirait un article sur Jérémie mais à aucun moment, ni il ne m'a informée vouloir écrire à CHARGE, ni vouloir connaître des informations complémentaires. Je ne voudrais pas être à sa place !!

Evidemment, je suis comme vous. Je me dis que nous ne pouvons prendre toute la misère de ce pauvre monde à notre seule charge.
Mais avant d'émettre de si terribles pensées que celles que j'ai lues dans tous vos commentaires, serait-il possible qu'une réflexion compatissante et surtout en toute connaissance de cause soit menée ?
Je reste bien entendu à votre disposition si vous souhaitez de plus amples informations sur ce dossier et/ou le devenir de Jérémie que nous sommes nombreux à soutenir.
Bien cordialement à vous tous.

Signaler Répondre

avatar
Bienvu le 27/12/2015 à 11:00
iyza a écrit le 27/12/2015 à 10h01

Je ne suis ni congolais, ni noir, ni riche. Je n'ai droit à rien. Merci la France.

+1
Ajouter a cela artisan ou entrepreneur.... Et on est dans les droits negatifs!
Pour vous et vos enfants!
Oui, merci la France

Signaler Répondre

avatar
iyza le 27/12/2015 à 10:01

Je ne suis ni congolais, ni noir, ni riche. Je n'ai droit à rien. Merci la France.

Signaler Répondre

avatar
vix le 27/12/2015 à 09:35

Qui ment un jour ,ment toujours

Signaler Répondre

avatar
dubois le 27/12/2015 à 03:02

c' est cool moi perso j'attend depuis un mois le payement de mes indemnitées journalieres par la secu suite a un arret maladie d une semaine.

Signaler Répondre

avatar
Erostrate le 27/12/2015 à 00:04

"Réfugié" ???
Le nouveau mot fétiche de nos novlanguistes !

Signaler Répondre

avatar
fflibre le 26/12/2015 à 22:41

Ben voyons , on va continuer à le nourrir et à le loger gratos alors , en attendant qu'un jour il se décide à ... se barrer car il ne remboursera JAMAIS !

Signaler Répondre

avatar
JM le 26/12/2015 à 14:42

Si je comprends , c'est un modèle d'intégration CAR il fraude l'administration, curieux comme justification !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Babu le 26/12/2015 à 12:30

Tata Christiane va devoir trouver quelque chose pour sauver le soldat Flavien !

Signaler Répondre

avatar
Jacquotte5 le 26/12/2015 à 11:37

Mon petit fils étudiant n'à pas droit à une bourse et pourtant nous ne sommes pas riches.

Signaler Répondre

avatar
consolideur24 le 26/12/2015 à 09:42

Jeudi, au tribunal correctionnel, "Jérémie" était jugé après un mois de détention.
Ce réfugié congolais avait été épinglé, soupçonné d’avoir menti sur son âge pour bénéficier d’aides publiques. Le Département de l’Isère l’avait cru et lui avait permis d’être logé, nourri et éduqué. La note s’élève à 40 000 euros.

Calculez le coût total : 40.000 euros X par le nombre de vrais et de faux mineurs étrangers entièrement pris en charge par le contribuable français !!!

A côté de ça, combien de jeunes français issus de milieux modestes ne peuvent pas faire d'études ...

Signaler Répondre

avatar
Pauvres de nous le 26/12/2015 à 09:06

Sans commentaire !!!

On trouve toujours de l'argent ....pour certains !!!!

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 25/12/2015 à 21:29
gil a écrit le 25/12/2015 à 19h20

modèle d’intégration je rigole

Ben quoi ? Il fait comme tout bon français : il fraude les impôts ! :o)))
Vive la société du fric qui se tape dessus pour des raisons ultra primitives.

Signaler Répondre

avatar
gil le 25/12/2015 à 19:20

modèle d’intégration je rigole

Signaler Répondre

avatar
jeanstaff le 25/12/2015 à 15:47

Ou va-t-on? donner du pognon à des personnes sans vraiment prendre des renseignements, que font ceux qui acceptent leurs dossiers, Ils s'en foutent,vu que c'est nous les contribuables qui payent.

Signaler Répondre

avatar
cochons de payants le 25/12/2015 à 13:33

un bon exemple de pillage et de le btise des Franais contribuables !

Signaler Répondre

avatar
lievredemars le 25/12/2015 à 10:26

Donc, résumons : il peut rester en France, et comme vraisemblablement il n'est pas solvable...Le coup de pied au cul, vu qu'il est majeur on devrait pouvoir, non?

Signaler Répondre

avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 25/12/2015 à 07:52

IL DOIT BIEN SE MARRER. !!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.