Une nouvelle boîte de nuit de l’agglo lyonnaise fermée après des violences

Une nouvelle boîte de nuit de l’agglo lyonnaise fermée après des violences
Photo d'illustration - DR

Depuis son arrivée à la préfecture du Rhône le 1er avril dernier, on ne peut pas dire que Michel Delpuech a fait preuve de laxisme envers les établissements de nuit de l’agglomération.

Ce jeudi soir, à quelques heures du réveillon, ses services ont notifié au Night Club de Ternay sa fermeture sur décision préfectorale. Le préfet reproche à la boîte de nuit d’avoir été le théâtre de violences récemment.

Le week-end dernier, un client refoulé avait reçu un coup de couteau sur le parking, un vigile est le principal suspect de cette agression à l’arme blanche.

En octobre, le One Set de Saint-Pierre-de-Chandieu avait également été fermé après qu'une bagarre ait dégénéré devant l'établissement. Un individu avait foncé sur ses opposants à bord de sa voiture, blessant six personnes.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jojo Brejnev le 03/02/2016 à 13:50
Zeus a écrit le 31/01/2016 à 20h03

il a pas honte de s'attaquer aux entrepreneurs qui créent des emplois !

Il faut nationaliser ces établissements qui deviendront le bal du peuple !

Signaler Répondre

avatar
Zeus le 31/01/2016 à 20:03

il a pas honte de s'attaquer aux entrepreneurs qui créent des emplois !

Signaler Répondre

avatar
Polo le 31/01/2016 à 19:08
Accordéons-nous! a écrit le 31/01/2016 à 16h41

Vive le bal musette!

Pour ceux qui vivent dans passé,qui croient encore à la gauche ,à la droite, alors que la société a changé ,elle est ultra violente,et les gens ne se supportent plus.

Signaler Répondre

avatar
Accordéons-nous! le 31/01/2016 à 16:41

Vive le bal musette!

Signaler Répondre

avatar
Plouc le 31/01/2016 à 15:33
nino69 a écrit le 02/01/2016 à 12h25

je ne comprend pas jy tait lors de cette soire et la victime bless a l'arme blanche la t par une personne avait qui il tait venu et non un vigile. Par contre comment une boite comme le redroom ou il ne se passe pas un week-end sans blesser par arme blanche ou armes a feu cette boite n'a jamais t fermer

Je traduis. Je mets des * là où j'ai vraiment dû réfléchir pour deviner le sens. Je fais cela pour le commentateur initial, en espérant qu'il comprenne que ne pas faire d'effort sur l'écrit peut rendre difficilement compréhensible. Ensuite, tout le monde peut faire des fautes, la question n'est pas là.

« Je ne comprends pas. J'y étais lors de cette soirée et la victime blessée à l'arme blanche l'a été (*) par une personne avec qui (**) il était venu et non un vigile. Par contre, comment comprendre qu'une boite comme le redroom où il ne se passe pas un week-end sans blessé par arme blanche ou arme à feu n'a jamais été fermée (*) ? »

Signaler Répondre

avatar
nunu le 03/01/2016 à 17:39

pochetrons+cas soc+ pt'its gris = baston !!!!! les gens ne savent plus faire la fête sans s'agresser

Signaler Répondre

avatar
nino69 le 02/01/2016 à 12:25

je ne comprend pas jy tait lors de cette soire et la victime bless a l'arme blanche la t par une personne avait qui il tait venu et non un vigile. Par contre comment une boite comme le redroom ou il ne se passe pas un week-end sans blesser par arme blanche ou armes a feu cette boite n'a jamais t fermer

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.