Villeurbanne : il préfère aller en prison pour se sevrer

Villeurbanne : il préfère aller en prison pour se sevrer
Photo d'illustration - LyonMag

Un homme de 30 ans a été interpellé vendredi dernier.

Il s'était présenté au commissariat, deux jours après avoir volé le téléphone d'une femme dans un bus à Villeurbanne.

Jugé lundi, l'individu a indiqué avoir réalisé ce larcin pour aller en prison. Toxicomane, il n'arrive pas à se sevrer lorsqu'il n'est pas en détention.

Une expertise psychiatrique a été réclamée par le juge. En attendant la reprise du procès le 15 octobre, l'homme restera incarcéré, comme il le souhaitait.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Benoi2 le 20/09/2016 à 11:52
faux a écrit le 20/09/2016 à 11h41

Vous déformez tout : ce monsieur s'estime lui même mieux en détention.

Cela ne signifie pas qu'on ne peut s'en occuper à l'extérieur.

Ne confondez pas lacunes du système et refus de soin/cure qui relève du consentement de l'individu.

si il s estime mieux en prison que dehors, cela veut bien dire que les solutions proposés pour les personnes libres sont inefficaces!
si il s est senti obligé de commettre un délit pour être soigné, c est bien qu il y a un problème dans les soins apporté au quidam en liberté... non?

Signaler Répondre

avatar
faux le 20/09/2016 à 11:41
Benoui2 a écrit le 20/09/2016 à 11h36

vous vous rendez compte qu on est capable de mieux soigner et accompagner des gens incarcérés suite a des délits/crimes, alors qu on est incapable de s occuper de personnes libres, qui ne s en prennent pas a la société!!??

ca va encore donner des voies a tous les extrémistes qui veulent un durcissement des conditions d incarcération

... c est moche!

Vous déformez tout : ce monsieur s'estime lui même mieux en détention.

Cela ne signifie pas qu'on ne peut s'en occuper à l'extérieur.

Ne confondez pas lacunes du système et refus de soin/cure qui relève du consentement de l'individu.

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 20/09/2016 à 11:36

vous vous rendez compte qu on est capable de mieux soigner et accompagner des gens incarcérés suite a des délits/crimes, alors qu on est incapable de s occuper de personnes libres, qui ne s en prennent pas a la société!!??

ca va encore donner des voies a tous les extrémistes qui veulent un durcissement des conditions d incarcération

... c est moche!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.