Lyon : intégralement voilée, elle refuse de se rendre à son procès

Lyon : intégralement voilée, elle refuse de se rendre à son procès
Photo d'illustration - LyonMag

Ce mardi s'est tenu au tribunal correctionnel de Lyon le procès d'une femme âgée de 39 ans.

Contrôlée en juillet dernier dans le 5e arrondissement, elle avait refusé de retirer son voile intégral face aux policiers. Selon les fonctionnaires, elle les aurait également menacés.

Respectant un Islam très strict, cette Lyonnaise qui ne souhaite pas serrer la main aux hommes ou s'assoir sur une chaise sans protection n'a pas daigné se rendre à l'audience.

Six mois de prison avec sursis avaient été requis à son encontre pour outrage et refus de se soumettre aux relevés signalétiques. Ainsi que 100 euros d'amende pour le port prohibé du niqab.

La trentenaire a finalement été condamnée à 3 mois de prison avec sursis, 100 euros d'amende et à verser des dommages-intérêts aux policiers.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
befun le 21/09/2016 à 21:45

quand je vois ce que ça a du couté à la communauté pour une amende virtuelle de 100€ ?????????

la honte doit s'abbattre sur notre justice car on a du balancer + de 10 000 euros de frais pour une que les iraniennes de 1976 doivent lui cracher dessus

Signaler Répondre

avatar
Moussa le 21/09/2016 à 20:55

Il préparent les français à la charia ,car ils voyent qu'ils n'y a rien en face.

Signaler Répondre

avatar
Alan le 21/09/2016 à 20:51

Ils ont tout compris au système francais.

Signaler Répondre

avatar
anti le 21/09/2016 à 20:05

Mais ces gens n ont nullement envie d insertion ! Ils veulent juste profiter du système français ! RSA CMU CAF et j en passe . La justice devrait tout lui supprimer et elle l enlèverait son déguisement !

Signaler Répondre

avatar
Je vote pour le 21/09/2016 à 19:47
Réponse. a écrit le 21/09/2016 à 11h57

Intégralement dévoilé en place publique serait bien plus efficace

Et certainement dissuasif

Signaler Répondre

avatar
Beauf bourguignon. le 21/09/2016 à 17:25
beauf a écrit le 21/09/2016 à 15h23

vous conviendrez qu'on parle ici d'insertion professionnelle sans même la défnir votre raisonnement me parait donc tiré par les cheveux et peu rigoureux !

d'ailleurs c'est ou que vous avez eu l'info qu'elle percevait le rsa ? un lien ?

1 - Je ne faisais que répondre à votre énormité lorsque vous disiez "le rsa est simplement destiné aux personnes sans ressources. Il n'est pas question d'insertion ou je ne sais quoi."

2 - ce n'est pas moi qui ai posté le 1er msg faisant allusion à son rsa.
Mais puisque vous m'avez demandé un lien, le voici :

http://www.leprogres.fr/lyon/2016/09/21/une-femme-integralement-voilee-refuse-son-proces
extraits : "Célibataire, titulaire du RSA, Nadia C. s’est déjà fait remarquer auprès des services sociaux, en affichant un comportement ultra-rigoriste. Refus de retirer le voile, de s’asseoir sur une chaise sans protection, de serrer la main d’un homme… "

Effectivement un tel comportement devrait logiquement justifier la remise en cause de son rsa... et par ailleurs, comme je vous l'avait dit, celui-ci étant conditionné à une recherche d'emploi, avec un tel comportement admettez qu'elle ne fait peut être pas dans ces conditions les efforts nécessaires à une insertion professionnelle....

En résumé, ni volonté d'insertion tout court, ni volonté d'insertion professionnelle (pouvant justifier, c'est la loi, la remise en cause de son rsa).

Signaler Répondre

avatar
jdcjdr1 le 21/09/2016 à 17:25

Il faudrait que les amendes soient plus dissuasives.
Elles serviront à payer les coûts liés au plan antiterrorisme.

Signaler Répondre

avatar
beauf le 21/09/2016 à 15:23
beauf bourgignon a écrit le 21/09/2016 à 14h41

Et bien si justement !
http://social-sante.gouv.fr/affaires-sociales/lutte-contre-l-exclusion/droits-et-aides/le-revenu-de-solidarite-active-rsa/article/quels-sont-les-droits-et-devoirs-des-beneficiaires-du-rsa

extraits :
"Le bénéficiaire du RSA étant soumis aux obligations d’insertion, sa situation est examinée en principe par les services du département, qui déterminent l’accompagnement le plus adapté pour faciliter son accès à l’emploi ou consolider ses capacités professionnelles."

Vous conviendrez que "cette Lyonnaise qui ne souhaite pas serrer la main aux hommes ou s'assoir sur une chaise sans protection" (je cite l'article) ne fait peut être pas dans ces conditions les efforts nécessaires à une insertion professionnelle....

Tolérer l'intolérable n'est pas de la tolérance.... c'est en revanche, en exonérant les gens de toute responsabilité (comme s'ils n'en étaient pas capables...), peut être bien le pire des mépris !

vous conviendrez qu'on parle ici d'insertion professionnelle sans même la défnir votre raisonnement me parait donc tiré par les cheveux et peu rigoureux !

d'ailleurs c'est ou que vous avez eu l'info qu'elle percevait le rsa ? un lien ?

Signaler Répondre

avatar
beauf bourgignon le 21/09/2016 à 14:41
beauf a écrit le 21/09/2016 à 12h23

le rsa est simplement destiné aux personnes sans ressources. Il n'est pas question d'insertion ou je ne sais quoi.

Et bien si justement !
http://social-sante.gouv.fr/affaires-sociales/lutte-contre-l-exclusion/droits-et-aides/le-revenu-de-solidarite-active-rsa/article/quels-sont-les-droits-et-devoirs-des-beneficiaires-du-rsa

extraits :
"Le bénéficiaire du RSA étant soumis aux obligations d’insertion, sa situation est examinée en principe par les services du département, qui déterminent l’accompagnement le plus adapté pour faciliter son accès à l’emploi ou consolider ses capacités professionnelles."

Vous conviendrez que "cette Lyonnaise qui ne souhaite pas serrer la main aux hommes ou s'assoir sur une chaise sans protection" (je cite l'article) ne fait peut être pas dans ces conditions les efforts nécessaires à une insertion professionnelle....

Tolérer l'intolérable n'est pas de la tolérance.... c'est en revanche, en exonérant les gens de toute responsabilité (comme s'ils n'en étaient pas capables...), peut être bien le pire des mépris !

Signaler Répondre

avatar
beauf le 21/09/2016 à 12:23
Toto69 a écrit le 21/09/2016 à 11h55

Je viens de lire que cette dame bénéficiait du rsa pourtant à priori elle n'a pas de volonté d'insertion . Pourquoi le maintenir ?

le rsa est simplement destiné aux personnes sans ressources. Il n'est pas question d'insertion ou je ne sais quoi.

Signaler Répondre

avatar
Réponse. le 21/09/2016 à 11:57

Intégralement dévoilé en place publique serait bien plus efficace

Signaler Répondre

avatar
Toto69 le 21/09/2016 à 11:55

Je viens de lire que cette dame bénéficiait du rsa pourtant à priori elle n'a pas de volonté d'insertion . Pourquoi le maintenir ?

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 21/09/2016 à 10:38

100€!!!???
qui a payé??? serait ce encore Rachid Nekkaz?

ça veut dire quoi "s assoir sur une chaise sans protection"???

ce que je remarque, c est que ça coute beaucoup moins cher de défier le code pénal, que le code de la route!

peut être s agit il plus d un problème psychiatrique, non?

Signaler Répondre

avatar
oui! le 21/09/2016 à 09:43
kasneh a écrit le 21/09/2016 à 09h32

"Petite cloche" Cachez vos sympathies dogmatiques et dépassées. Vous ne faites plus illusion !

vous avez raison il est évident que petite cloche est une militante antifa de longue date qui oeuvre en faveur du vivre ensemble et de la mixité sociale !! je l'en remercie !

Signaler Répondre

avatar
kasneh le 21/09/2016 à 09:32

"Petite cloche" Cachez vos sympathies dogmatiques et dépassées. Vous ne faites plus illusion !

Signaler Répondre

avatar
Toto05 le 21/09/2016 à 09:09

Seulement 100 euros ? Le mieux c'est de taper au porte-monnaie

Signaler Répondre

avatar
Sylvie T.. le 21/09/2016 à 08:50

Ils nous narguent pour savoir jusqu’ou ils peuvent aller, comme des gamins !!

Il faut être très fermes si l'on veut que ces agissements cessent et retrouver nos racines, nos coutumes et notre tranquillité.

Signaler Répondre

avatar
Petite Cloche. le 21/09/2016 à 08:02

Qui vous dit qu'il ne s'agissait pas d'une militante fasciste déguisée ?
Nouveau complot fasciste démasqué !

No Pasaran !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.