Coup de couteau mortel aux Brotteaux : le suspect mis en examen et écroué

Coup de couteau mortel aux Brotteaux : le suspect mis en examen et écroué
Photo d'illustration - LyonMag

C'est en pleurs que ce jeune Caluirard a rencontré lundi le juge des libertés et de la détention. Après 48h de garde à vue, il a été mis en examen et écroué.

Samedi matin, il avait porté un coup de couteau à un Drômois âgé de 26 ans, venu sur Lyon pour le week-end. Une bagarre entre deux groupes avait éclaté place Jules-Ferry, à la sortie d'une boîte de nuit des Brotteaux. La victime, touchée à une artère, était finalement décédée dans la nuit qui avait suivi.

Agé lui aussi de 26 ans, le Caluirard n'explique pas son geste mortel. Il avait lui-même appelé la police pour se dénoncer, leur indiquant où il avait jeté son couteau ensanglanté.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Aline le 24/10/2016 à 15:16

Condoléance ,à la famille de ce jeune ,qui comprendra sûrement dans quelle societe ont vit. Triste époque ,ou la violence fait partît de notre quotidien.

Signaler Répondre

avatar
chance pour la France.... le 24/10/2016 à 15:14

Un rappel à l'ordre et ça ira, c'est quand même bien, la France, on vous paie quand vous arrivez et vous pouvez tout faire sans être inquiété.

Signaler Répondre

avatar
lol le 24/10/2016 à 15:04
Anti-Boucaques a écrit le 24/10/2016 à 14h39

pauvre petit on n'a plus le droit de planter son voisin en toute quietude.

cette société fait vraiment peur

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/calvados-le-viol-d-une-fillette-par-deux-freres-d-extreme-droite-juge-12-ans-apres-1476902143

Signaler Répondre

avatar
Anti-Boucaques le 24/10/2016 à 14:39

pauvre petit on n'a plus le droit de planter son voisin en toute quietude.

Signaler Répondre

avatar
kais69 le 05/10/2016 à 02:37

anissa ta tout comprix les gens parle pour rien meskin

Signaler Répondre

avatar
oui! le 04/10/2016 à 14:46
Petite Cloche. a écrit le 04/10/2016 à 14h35

ça rappelle la nuit des longs couteaux !

Nouveau complot fasciste démasqué !

No Pasaran !

Vous rappelez avec douleur cet épisode historique sombre..

Il est effectivement important d'être vigilant face au fascisme.

Dans ce contexte, nous ne pouvons que nous réjouir de la condamnation de Philippe Vardon (bloc identitaire/FN) à 6 mois de prison ferme pour des faits des violence sur la voie publique.

http://www.lepoint.fr/politique/frejus-l-elu-fn-philippe-vardon-condamne-a-6-mois-de-prison-04-10-2016-2073400_20.php

Signaler Répondre

avatar
Petite Cloche. le 04/10/2016 à 14:35

ça rappelle la nuit des longs couteaux !

Nouveau complot fasciste démasqué !

No Pasaran !

Signaler Répondre

avatar
mdr le 04/10/2016 à 14:09
Henry.. a écrit le 04/10/2016 à 13h49

Les loubards de banlieue étant pratiquement tous armés, les accidents vont continuer et s’amplifier.

Notre pays continue d'opérer sa mutation de population.

ah bon pour vous brotteaux c'est la banlieue ?

Signaler Répondre

avatar
Henry.. le 04/10/2016 à 13:49

Les loubards de banlieue étant pratiquement tous armés, les accidents vont continuer et s’amplifier.

Notre pays continue d'opérer sa mutation de population.

Signaler Répondre

avatar
Stides le 04/10/2016 à 11:21

Quant on sort armé avec une arme blanche ce n'est pas pour éplucher les pommes de terre, mais avec l'intention de nuire.
Je n'ai aucune pitié pour l'auteur des faits et les nombreuses années de prison dans une cellule sordide vont lui faire regretter son geste.

Signaler Répondre

avatar
anissa69 le 04/10/2016 à 09:58

c sur sa va etre dur de le renvoyer en france pffff c propos ki servent a rien

Signaler Répondre

avatar
logique le 04/10/2016 à 08:53
Damien . a écrit le 04/10/2016 à 08h38

Retour au pays et suspension des allocations à la famille .

ça va être dur de le renvoyer en france il y est déjà

Signaler Répondre

avatar
Damien . le 04/10/2016 à 08:38

Retour au pays et suspension des allocations à la famille .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.