Un enseignant condamné après un coup de boule donné à une élève

Un enseignant condamné après un coup de boule donné à une élève
Photo d'illustration - LyonMag

Agé de 57 ans, un enseignant était jugé ce mardi au tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône.

Il lui était reproché d'avoir perdu son sang-froid, le 2 juin dernier lors d'un cours de sciences économiques et social qu'il donnait à sa classe de 1ère au lycée Aigurande de Belleville.


Il s'était rapproché d'une élève qui bavardait et lui avait demandé de se taire en élevant la voix, puis en lui saisissant le bras. Cette dernière, mécontente, s'était levée. Et pour une raison inexpliquée, l'enseignant lui avait alors administré un coup de tête. Le cours avait été ensuite interrompu par le professeur qui s'était immédiatement rendu dans le bureau de la proviseur, choqué par son propre geste.

Il semblerait que l'intéressé avait toujours eu du mal à se faire respecter par ses élèves, même les moins turbulents. Quelques semaines plus tôt, il avait déjà attrapé un adolescent par le bras pour lui faire la leçon. Et pour les mêmes faits en 2010, il avait reçu un blâme.

La justice caladoise l'a condamné à une amende de 500 euros. Quant à l'Education nationale, elle n'a toujours pas pris de décision sur son cas.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
retgf le 13/10/2016 à 19:56
évolution sociétale a écrit le 13/10/2016 à 12h26

j'ai connu un temps ou les prof se permettaient des comportements plus radicaux vis à vis des élèves sans que cela fuite sinon les parents en rajoutait contre son enfant qui avait fait une bêtise :maintenant on a des élèves plus radicaux et le moindre écart et le prof va en prendre plein les dents par les parents d élèves :
Les profs comme les employés de sécurité ne sont plus respectés:dans quelle époque vit-on?!!

au collège j'avais une prof dans le même style, elle se battait avec les élèves et les surveillants, elle criait tout le temps, elle n'a jamais eu d’ennuis. Impossible de la faire virée, alors le coups des parents d'élèves hein... Avec elle ma moyenne de physique est passée de 19.5 à 7.5, celle de la classe était de au alentours de 4, j'aurais eu le même prof que les années précédentes, j'aurais encore eu mon 19.5.

Signaler Répondre

avatar
Flamme le 13/10/2016 à 19:28

qu est ce qui pousse un prof a faire cela!??

ne me dites rien, des me**eux qui se croient au dessus de tous!?

ils leur apprennent quoi les parents?
je ne crois pas qu un homme puisse attaquer gratuitement une autre personne... sauf trouble psy... cette gamine n a t elle pas provoquée son prof, et son comportement au quotidien n est il pas a remettre en cause?

j espere que nous aurons les suites de cette affaires!

Signaler Répondre

avatar
Le buste le 13/10/2016 à 19:20

Un bon coup de boule il faut que ça vienne du buste.
Toute la puissance doit venir de là.

Signaler Répondre

avatar
Pélagie le 13/10/2016 à 12:42

Il y a quelques années un prof dans un lycée professionnel s'est suicidé en raison du comportement de ses élèves, lui a donné un coup de boule, c'est un moindre mal.

Signaler Répondre

avatar
évolution sociétale le 13/10/2016 à 12:26

j'ai connu un temps ou les prof se permettaient des comportements plus radicaux vis à vis des élèves sans que cela fuite sinon les parents en rajoutait contre son enfant qui avait fait une bêtise :maintenant on a des élèves plus radicaux et le moindre écart et le prof va en prendre plein les dents par les parents d élèves :
Les profs comme les employés de sécurité ne sont plus respectés:dans quelle époque vit-on?!!

Signaler Répondre

avatar
Thor le 13/10/2016 à 12:16
Prof. a écrit le 13/10/2016 à 12h05

Les profs, comme les flics, sont tellement méprisés et chahutés, de nos jours qu'il est normal qu'ils pètent les plombs.

Eux, au moins, ne sont pas armés, comme les élèves dans certains quartiers.

Comme quoi,se qui touche les uns finis toujours par toucher les autres.avant ,il n'y avait que les flics ,et les profs avant d'êtres méprisés et frappé comme beaucoup étaient pour là racaille.il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis,bravo.

Signaler Répondre

avatar
Prof. le 13/10/2016 à 12:05

Les profs, comme les flics, sont tellement méprisés et chahutés, de nos jours qu'il est normal qu'ils pètent les plombs.

Eux, au moins, ne sont pas armés, comme les élèves dans certains quartiers.

Signaler Répondre

avatar
Kestion le 13/10/2016 à 12:04

commet ce prof peut il être respecté avec si peu de maitrise de soi ?? pas étonnant

Signaler Répondre

avatar
Sournois le 13/10/2016 à 11:52

Les profs se rebellent ?

Signaler Répondre

avatar
Freinet le 13/10/2016 à 11:30

ça c'est de la bienveillance!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.