Lyon : le caïd qui avait payé sa caution en espèces a écopé de 10 ans de prison

Lyon : le caïd qui avait payé sa caution en espèces a écopé de 10 ans de prison
Photo d'illustration - LyonMag

Il avait fait la Une des journaux locaux.

Mais les juges ne lui ont pas déroulé le tapis rouge, loin de là. Medhi Boulenouane, un caïd grenoblois, a été condamné mardi à Lyon à 10 ans de prison ferme et 200 000 euros d'amende. Il aura également l'interdiction de se rendre en Isère durant 5 ans.
Le trentenaire était jugé depuis près d'un mois dans un procès fleuve, avec 25 autres prévenus, sur fond de drogue et blanchiment d'argent.

Medhi Boulenouane avait rendu folle de rage la justice lyonnaise début juin en mandatant 29 proches pour payer sa caution de 500 000 euros. Ces derniers étaient venus au tribunal avec des enveloppes remplies de billets de 500 euros. Un pied-de-nez rocambolesque qui n'avait finalement pas arrangé les affaires de l'intéressé : les billets sentaient la colle et l'alcool, de quoi renforcer les soupçons de blanchiment d'argent qui pesaient déjà sur lui.

A noter qu'au cours du procès, les 25 autres protagonistes jugés ont écopé de peines allant de 1 an de prison avec sursis à 5 ans ferme.

27 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 05/11/2016 à 11:29
FAN CLUB a écrit le 05/11/2016 à 08h40

"On en parlera à toutes ces civilisations qui n'ont pas su gérer l'eau et son manque ! :o)
(la sècheresse est-elle une "catastrophe naturelle" ? :o" :

Voilà Post, faute d'exemple historique de civilisation ayant disparu à cause d'une catastrophe naturelle, on en attend avec impatience pour avoir raison ! o:)

P.S. : je crois que les Minoens ont disparu suite à ce qui a été sans doute le plus grand tsunami de l'histoire de l'humanité : on a qu'à dire que c'était lié à l'action de l'homme sur l'environnement et ça fera bien l'affaire (surtout la notre....) o:)

Ha parce que pour vous, aucune société n'a eu de problème (et disparu) à cause d'un problème d'eau ?

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Folio/Folio-essais/Effondrement

Votre savoir se détruit avec les jours qui passent ? :o)

Signaler Répondre

avatar
FAN CLUB le 05/11/2016 à 08:40
Post monétaire a écrit le 04/11/2016 à 17h45

On en parlera à toutes ces civilisations qui n'ont pas su gérer l'eau et son manque ! :o)
(la sècheresse est-elle une "catastrophe naturelle" ? :o) Je me demande ce qu'en pensent les céréaliers français qui cette année se plaignent des récoltes merdiques...)

(bon, nous en est plus intelligent, on a du PCB dans le rhône qui coule à Lyon, et on ne peut plus manger ses poissons, mais ça tombe bien, on manque des haricots)
:o)

"................Et rajoutons qu'aucune civilisation n'a disparu à cause de son incapacité à répondre à un nouveau défi technologique................."

je me demande si "défi technologique" ça répond pour vous au problème de l'augmentation des cancers... :o)

"On en parlera à toutes ces civilisations qui n'ont pas su gérer l'eau et son manque ! :o)
(la sècheresse est-elle une "catastrophe naturelle" ? :o" :

Voilà Post, faute d'exemple historique de civilisation ayant disparu à cause d'une catastrophe naturelle, on en attend avec impatience pour avoir raison ! o:)

P.S. : je crois que les Minoens ont disparu suite à ce qui a été sans doute le plus grand tsunami de l'histoire de l'humanité : on a qu'à dire que c'était lié à l'action de l'homme sur l'environnement et ça fera bien l'affaire (surtout la notre....) o:)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 04/11/2016 à 17:45
FAN CLUB a écrit le 04/11/2016 à 16h43

"Non, ça fait 3000 ans que l'humain essaye de faire mieux avec la monnaie, sans y arriver"
: en faisant pire même, mon cher Post ! o:)

"mais "le mur des ressources", c'est différent, même si derrière la chute des différentes civilisations humaines, il y a souvent un problème de "ressources" (eau, sel, catastrophe naturelle, etc)." :

Surtout catastrophe naturelle Post, comme par exemple pour a chute de Rome, de l'empire Perse, de la grèce antique, de Carthage, des Etrusques et j'en passe : toutes ont disparu à cause de catastrophes naturelles (dues à l'homme pollueur, précisons le) !
Et rajoutons qu'aucune civilisation n'a disparu à cause de son incapacité à répondre à un nouveau défi technologique.

On en parlera à toutes ces civilisations qui n'ont pas su gérer l'eau et son manque ! :o)
(la sècheresse est-elle une "catastrophe naturelle" ? :o) Je me demande ce qu'en pensent les céréaliers français qui cette année se plaignent des récoltes merdiques...)

(bon, nous en est plus intelligent, on a du PCB dans le rhône qui coule à Lyon, et on ne peut plus manger ses poissons, mais ça tombe bien, on manque des haricots)
:o)

"................Et rajoutons qu'aucune civilisation n'a disparu à cause de son incapacité à répondre à un nouveau défi technologique................."

je me demande si "défi technologique" ça répond pour vous au problème de l'augmentation des cancers... :o)

Signaler Répondre

avatar
FAN CLUB le 04/11/2016 à 16:43
Post monétaire a écrit le 04/11/2016 à 10h56

Non, ça fait 3000 ans que l'humain essaye de faire mieux avec la monnaie, sans y arriver, mais "le mur des ressources", c'est différent, même si derrière la chute des différentes civilisations humaines, il y a souvent un problème de "ressources" (eau, sel, catastrophe naturelle, etc).

Bref, ne confondez pas l'humilité que nous devons avoir en "voulant faire mieux que nos ancêtres tout en restant dans le même système que nos ancêtres" (il faudrait arrêter de les prendre pour des imbéciles)
d'où les 3000 ans,

et "le mur" qui lui, revient régulièrement rappeler à l'humain, qu'il n'est pas "un dieu" mais un "sac de viande légèrement pensant" (oui, je sais, cette définition peut choquer les ego, mais en tant de guerre, de boucherie humaine, on comprend rapidement que l'humain n'est qu'un sac de viande très fragile).

Sur ce, bonne cogitation. :o)
(et note bien tout pour ton "dossier" cher fils de collomb béton", car il faudra ressortir tout ça plus tard, en le déformant bien entendu, ainsi cela me fera perdre du temps à défendre mes propos plutôt que d'avoir du temps pour démontrer que le système actuel est sans aucun avenir serein) :o)

"Non, ça fait 3000 ans que l'humain essaye de faire mieux avec la monnaie, sans y arriver"
: en faisant pire même, mon cher Post ! o:)

"mais "le mur des ressources", c'est différent, même si derrière la chute des différentes civilisations humaines, il y a souvent un problème de "ressources" (eau, sel, catastrophe naturelle, etc)." :

Surtout catastrophe naturelle Post, comme par exemple pour a chute de Rome, de l'empire Perse, de la grèce antique, de Carthage, des Etrusques et j'en passe : toutes ont disparu à cause de catastrophes naturelles (dues à l'homme pollueur, précisons le) !
Et rajoutons qu'aucune civilisation n'a disparu à cause de son incapacité à répondre à un nouveau défi technologique.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 04/11/2016 à 10:56
FAN CLUB a écrit le 04/11/2016 à 09h12

Tiens, de la Monnaie dans cette histoire ?!!! o:)

Bonne chance dans une monde où la Monnaie vous mène depuis 3.000 ans dans le mur ! o:)

Non, ça fait 3000 ans que l'humain essaye de faire mieux avec la monnaie, sans y arriver, mais "le mur des ressources", c'est différent, même si derrière la chute des différentes civilisations humaines, il y a souvent un problème de "ressources" (eau, sel, catastrophe naturelle, etc).

Bref, ne confondez pas l'humilité que nous devons avoir en "voulant faire mieux que nos ancêtres tout en restant dans le même système que nos ancêtres" (il faudrait arrêter de les prendre pour des imbéciles)
d'où les 3000 ans,

et "le mur" qui lui, revient régulièrement rappeler à l'humain, qu'il n'est pas "un dieu" mais un "sac de viande légèrement pensant" (oui, je sais, cette définition peut choquer les ego, mais en tant de guerre, de boucherie humaine, on comprend rapidement que l'humain n'est qu'un sac de viande très fragile).

Sur ce, bonne cogitation. :o)
(et note bien tout pour ton "dossier" cher fils de collomb béton", car il faudra ressortir tout ça plus tard, en le déformant bien entendu, ainsi cela me fera perdre du temps à défendre mes propos plutôt que d'avoir du temps pour démontrer que le système actuel est sans aucun avenir serein) :o)

Signaler Répondre

avatar
nopasaran le 04/11/2016 à 10:21
question de temps a écrit le 04/11/2016 à 10h08

si il faut 3000 ans pour aller dans le mur c'est pas si mal:bien d'autres préconisations (les perspicaces auront compris lesquelles) le feraient en une poignée d'années

vrai les fascistes nous ont emmené dans le mur en une dizaine d'années (1933 - 1945).. les fascistes sont les pires monétaristes qui soient

Signaler Répondre

avatar
question de temps le 04/11/2016 à 10:08
FAN CLUB a écrit le 04/11/2016 à 09h12

Tiens, de la Monnaie dans cette histoire ?!!! o:)

Bonne chance dans une monde où la Monnaie vous mène depuis 3.000 ans dans le mur ! o:)

si il faut 3000 ans pour aller dans le mur c'est pas si mal:bien d'autres préconisations (les perspicaces auront compris lesquelles) le feraient en une poignée d'années

Signaler Répondre

avatar
FAN CLUB le 04/11/2016 à 09:12

Tiens, de la Monnaie dans cette histoire ?!!! o:)

Bonne chance dans une monde où la Monnaie vous mène depuis 3.000 ans dans le mur ! o:)

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 28/10/2016 à 14:29
HTC a écrit le 28/10/2016 à 13h16

Parce que mon argumentaire est "biblique", il perd de sa valeur? Et vous votre argumentaire il est "quoi"??? Non mais quel mépris de votre part. Et vous pensez nous convaincre avec cette attitude?
Votre mépris est d'autant plus grand quand on sait que ce livre est le plus lu (si c'est le cas c'est qu'il doit bien s'y trouver quelques vérités, ne pensez-vous pas?). Pourtant la clé est bien là. Entre l'argent et l'amour de l'argent il y a un monde, que l'argumentaire soit biblique ou non.
Je fais le même triste constat que vous sur l'état de l'homme et je n'ai jamais évoqué de surhomme. Pourtant tant que vous n'aurez pas retiré l'homme de l'équation (chose par ailleurs impossible), le problème de la cupidité et de la méchanceté se posera toujours qu'on soit dans un système monétaire ou post-monétaire, et puisque vous nous renvoyez vous-mêmes à nos cours de philo, vous n'aurez sans doute pas oublié Rousseau qui nous dit si simplement que l'homme est un loup pour l'homme. Vous me rétorquerez sans doute que ce même philosophe avait lui-même une aversion pour l'argent. Certes mais il n'oubliait pas que les maux liés à l'argent étaient d'abord du fait de l'homme et il entrevoyait la possibilité de mener une vie saine en modifiant le rapport qu'il pouvait avoir à l'égard de l'argent. Il savait bien qu'une société sans argent n'était qu'utopie.

Si vous souhaitez continuer à prêcher dans le désert, faites-donc, mais ne vous attendez pas à y trouver des disciples. Cela fait déjà de longs mois que vous tentez de rallier des gens à votre cause sur ce site. Avez-vous réussi à convaincre ne serait-ce qu'une personne?

Merci pour le temps que vous avez pris à répondre.

Est-ce que je cherche à faire des disciples ?
Absolument pas. Je n'interviens ici que pour donner un point de vue qui n'est pas déjà exprimé. Si ça interpelle des gens, libre à eux de participer d'une manière ou d'une autre.

La bible n'est pas "rien", ne tombez pas dans le piège de certains gugus sur ce forum qui font croire que je "méprise" (que je ne prends pas en considération d'autres points de vue) parce que je ne suis pas d'accord avec eux.
Je disais juste que "la bible" est un texte philosophique, et que l'argumentaire sur l'outil monnaie ne devait pas se cantonner à la philosophie.
Evidemment qu'on peut dire "moi je n'accepte pas l'argent de la mafia", "moi je donne de l'argent aux sdf", etc.
Mais cette forme d'éthique ne change rien au problème généré par le fondement de la monnaie : un outil qui doit rester suffisamment rare pour fonctionner correctement. Autrement dit, cet outil est une MACHINE A EXCLURE.

Ethique ou pas, notre façon d'aborder l'outil monnaie ne peut rien face à la nécessite absolue de "rentabilité" pour pouvoir vivre.
(avoir moins de charges que de rentrées financières)
Or, cette recherche obligatoire de rentabilité, détruit la nature, remplace le travail (et donc le salaire) de l'Homme par la machine, il manque toujours de l'argent pour bien faire les choses, etc.

"................il entrevoyait la possibilité de mener une vie saine en modifiant le rapport qu'il pouvait avoir à l'égard de l'argent................"

Vous rendez vous compte que cette "modification" réside dans le fait de "ne plus donner d'importance à cet outil", autrement dit, "le faire disparaître le plus possible" ?

Quel pas, empêche de le faire disparaître totalement ?
(prenons le temps d'y réfléchir, ne voyons plus cette question comme une montage. Prenons les problèmes un par un, tranquillement).

L'Homme est un loup pour l'Homme uniquement lorsque ce dernier n'a pas accès aux connaissances et est placé dans un système où il faut prendre le chiffre d'affaire du voisin pour avoir le droit de vivre.

Sorti de ces deux problématiques, l'Homme n'est plus un loup pour l'Homme.
La survie est le but ultime. Il n'y a que l'inconscience de nos gestes qui nous fait faire "du mal" à l'autre et nous faire prendre le risque que l'autre alors, se venge.

Signaler Répondre

avatar
HTC le 28/10/2016 à 13:16
Post monétaire a écrit le 27/10/2016 à 18h05

"..........C'est l'Homme qu'il faut réformer, pas l'argent..........."

Désolé, nous ne sommes pas de ceux qui croient au "sur-homme" ou "homme nouveau".
Mettre à disposition les connaissances en psycho en philo en économie, ça devrait suffire.

Ensuite, votre argumentaire est... biblique ?

C'est une blague ?
On vous démontre qu'un outil basé sur la rareté relative ne peut qu'engendrer l'exclusion, et vous vous répondez "vous avez oublié la première partie du verset"
????

Parce que mon argumentaire est "biblique", il perd de sa valeur? Et vous votre argumentaire il est "quoi"??? Non mais quel mépris de votre part. Et vous pensez nous convaincre avec cette attitude?
Votre mépris est d'autant plus grand quand on sait que ce livre est le plus lu (si c'est le cas c'est qu'il doit bien s'y trouver quelques vérités, ne pensez-vous pas?). Pourtant la clé est bien là. Entre l'argent et l'amour de l'argent il y a un monde, que l'argumentaire soit biblique ou non.
Je fais le même triste constat que vous sur l'état de l'homme et je n'ai jamais évoqué de surhomme. Pourtant tant que vous n'aurez pas retiré l'homme de l'équation (chose par ailleurs impossible), le problème de la cupidité et de la méchanceté se posera toujours qu'on soit dans un système monétaire ou post-monétaire, et puisque vous nous renvoyez vous-mêmes à nos cours de philo, vous n'aurez sans doute pas oublié Rousseau qui nous dit si simplement que l'homme est un loup pour l'homme. Vous me rétorquerez sans doute que ce même philosophe avait lui-même une aversion pour l'argent. Certes mais il n'oubliait pas que les maux liés à l'argent étaient d'abord du fait de l'homme et il entrevoyait la possibilité de mener une vie saine en modifiant le rapport qu'il pouvait avoir à l'égard de l'argent. Il savait bien qu'une société sans argent n'était qu'utopie.

Si vous souhaitez continuer à prêcher dans le désert, faites-donc, mais ne vous attendez pas à y trouver des disciples. Cela fait déjà de longs mois que vous tentez de rallier des gens à votre cause sur ce site. Avez-vous réussi à convaincre ne serait-ce qu'une personne?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 27/10/2016 à 18:10
Benoui2 a écrit le 27/10/2016 à 17h02

commevous le dites désormais : ce n est qu un outil!!
houra! osana! enfin!!!!!

en tant qu outil, il ne peut qu être neutre.... un outil n est pas une conscience ou une réalité sociale, sociétal, ou politique!...
c est un objet inerte, quantifiable, mesurable au quel on peut coller des fonctions mathematiques (ou des theoremes, c'est pareil au final)

vous parlez de la rareté... la monnaie n est pas rare! ce sont les productions de l homme qui le sont (relisez un peu Marx.. meme Ricardo... mais laissez Malthus aux oubliettes, c est juste depassé depuis des lustres car très-trop spécifique)

ce qui regit la rareté c est le temps, car il n est pas extensible!
il faut une heure pour réaliser une certaine tache, plusieurs mois pour "produire" un veau,
et les qualites intrinseques de la "chose économique"
les caractéristiques et le temps font qu'une chose disponible a une quantité finie, comble les besoin de tout ou partie d'un panel d'individus

la monnaie n est pas une chose économique...

vous parlez aussi d'exclusion
...ce n est pas un concept économique, mais philosophique, sociologique ou politique
les sciences sociales ne sont pas "mathématisables"... car elles appartiennent a l homme..
vous ne pouvez pas mélanger comme vous le faites ces 2 concept que sont la rareté et l exclusion... car elle n appartiennent pas aux memes champs d étude

mais ça, vous le savez déjà
vous écrivez juste pour provoquer, c est bien ça?
(rassurez nous!?)

"...................commevous le dites désormais : ce n est qu un outil!! houra! osana! enfin!!!!!.................."

Ha ben zut, vous avez rajouté un qualification abusif...
"qu'un".
Non, c'est un outil, mais ce n'est pas "qu'un outil" sous entendu "un truc neutre".

Comme expliqué dans nos vidéos (que vous n'avez pas dû regardé parce que vous savez déjà tout apparemment), il est explique que "le nombre ne change pas l'efficacité des "simple outils : si vous avez deux ou trois sécateurs, ils ne vont pas mieux ou moins bien fonctionner si y'en a plus ou moins".
Par contre, la monnaie fonctionne correctement en atteignant un certain équilibre de rareté : trop rare, on ne peut pas échanger faute de support,
pas assez rare, l'unité monétaire perd de sa valeur.

Jusque là on est OK ou pas ?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 27/10/2016 à 18:05
HTC a écrit le 27/10/2016 à 15h00

Vous vous trompez de cible. C'est l'Homme qu'il faut réformer, pas l'argent.
J'entends souvent des gens citer un verset de la Bible: "L'argent est la racine de tous les maux". Sauf que cette citation est incomplète.
Il faut plutôt dire "L'AMOUR de l'argent est la racine de tous les maux".
Vous semblez être de ceux qui ont oublié la première partie du verset.

"..........C'est l'Homme qu'il faut réformer, pas l'argent..........."

Désolé, nous ne sommes pas de ceux qui croient au "sur-homme" ou "homme nouveau".
Mettre à disposition les connaissances en psycho en philo en économie, ça devrait suffire.

Ensuite, votre argumentaire est... biblique ?

C'est une blague ?
On vous démontre qu'un outil basé sur la rareté relative ne peut qu'engendrer l'exclusion, et vous vous répondez "vous avez oublié la première partie du verset"
????

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 27/10/2016 à 17:02
Post monétaire a écrit le 27/10/2016 à 12h12

Non, cet outil ne "reflète pas", il organise. (il n'est pas l'effet mais la cause (le fondement) de l'organisation de notre société).

Et sa rareté est intrinsèque. Essayez d'échanger (principe de la monnaie qui est un troc) contre quelque chose qui n'est pas rare (par exemple des feuilles d'arbre), et vous comprendrez pourquoi la rareté relative a toujours été le fondement de cet outil (coquillage, métaux, marché).

Et cette rareté relative organise l'exclusion.
C'est systématique, quelle que soit le type de monnaie.

commevous le dites désormais : ce n est qu un outil!!
houra! osana! enfin!!!!!

en tant qu outil, il ne peut qu être neutre.... un outil n est pas une conscience ou une réalité sociale, sociétal, ou politique!...
c est un objet inerte, quantifiable, mesurable au quel on peut coller des fonctions mathematiques (ou des theoremes, c'est pareil au final)

vous parlez de la rareté... la monnaie n est pas rare! ce sont les productions de l homme qui le sont (relisez un peu Marx.. meme Ricardo... mais laissez Malthus aux oubliettes, c est juste depassé depuis des lustres car très-trop spécifique)

ce qui regit la rareté c est le temps, car il n est pas extensible!
il faut une heure pour réaliser une certaine tache, plusieurs mois pour "produire" un veau,
et les qualites intrinseques de la "chose économique"
les caractéristiques et le temps font qu'une chose disponible a une quantité finie, comble les besoin de tout ou partie d'un panel d'individus

la monnaie n est pas une chose économique...

vous parlez aussi d'exclusion
...ce n est pas un concept économique, mais philosophique, sociologique ou politique
les sciences sociales ne sont pas "mathématisables"... car elles appartiennent a l homme..
vous ne pouvez pas mélanger comme vous le faites ces 2 concept que sont la rareté et l exclusion... car elle n appartiennent pas aux memes champs d étude

mais ça, vous le savez déjà
vous écrivez juste pour provoquer, c est bien ça?
(rassurez nous!?)

Signaler Répondre

avatar
HTC le 27/10/2016 à 15:00
Post monétaire a écrit le 27/10/2016 à 12h12

Non, cet outil ne "reflète pas", il organise. (il n'est pas l'effet mais la cause (le fondement) de l'organisation de notre société).

Et sa rareté est intrinsèque. Essayez d'échanger (principe de la monnaie qui est un troc) contre quelque chose qui n'est pas rare (par exemple des feuilles d'arbre), et vous comprendrez pourquoi la rareté relative a toujours été le fondement de cet outil (coquillage, métaux, marché).

Et cette rareté relative organise l'exclusion.
C'est systématique, quelle que soit le type de monnaie.

Vous vous trompez de cible. C'est l'Homme qu'il faut réformer, pas l'argent.
J'entends souvent des gens citer un verset de la Bible: "L'argent est la racine de tous les maux". Sauf que cette citation est incomplète.
Il faut plutôt dire "L'AMOUR de l'argent est la racine de tous les maux".
Vous semblez être de ceux qui ont oublié la première partie du verset.

Signaler Répondre

avatar
steve austin le 27/10/2016 à 14:20
Post monétaire a écrit le 27/10/2016 à 13h18

Dommage que vous n'ayez pas repris ce que j'ai répondu en démontrant que je me trompe.

Mais bon... on sait pourquoi vous avez fait un tel commentaire :o)

pourquoi?

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 27/10/2016 à 13:18
yves m a écrit le 27/10/2016 à 12h47

Enfin un commentaire censé ici, merci.

Dommage que vous n'ayez pas repris ce que j'ai répondu en démontrant que je me trompe.

Mais bon... on sait pourquoi vous avez fait un tel commentaire :o)

Signaler Répondre

avatar
yves m le 27/10/2016 à 12:47
HTC a écrit le 26/10/2016 à 20h47

Non il ne fait que refléter la rareté ou l'exclusion. C'est un outil neutre qui est perverti par la cupidité de l'Homme ou utilisé à bon escient par l'Homme honnête.

Enfin un commentaire censé ici, merci.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 27/10/2016 à 12:12
HTC a écrit le 26/10/2016 à 20h47

Non il ne fait que refléter la rareté ou l'exclusion. C'est un outil neutre qui est perverti par la cupidité de l'Homme ou utilisé à bon escient par l'Homme honnête.

Non, cet outil ne "reflète pas", il organise. (il n'est pas l'effet mais la cause (le fondement) de l'organisation de notre société).

Et sa rareté est intrinsèque. Essayez d'échanger (principe de la monnaie qui est un troc) contre quelque chose qui n'est pas rare (par exemple des feuilles d'arbre), et vous comprendrez pourquoi la rareté relative a toujours été le fondement de cet outil (coquillage, métaux, marché).

Et cette rareté relative organise l'exclusion.
C'est systématique, quelle que soit le type de monnaie.

Signaler Répondre

avatar
HTC le 26/10/2016 à 20:47
Post monétaire a écrit le 26/10/2016 à 16h26

Non ce n'est pas un outil neutre.

C'est un outil basé sur la rareté, sur l'exclusion. Partant de là on se bat plus ou moins légalement pour en avoir. Et on pille la nature, et on écrase les autres êtres humains pour en avoir.
Cet outil n'est pas "nettoyable" ou "potentiellement éthique".
C'est juste un outil, basé sur l'exclusion.

Non il ne fait que refléter la rareté ou l'exclusion. C'est un outil neutre qui est perverti par la cupidité de l'Homme ou utilisé à bon escient par l'Homme honnête.

Signaler Répondre

avatar
post accros le 26/10/2016 à 19:56
Post monétaire a écrit le 26/10/2016 à 16h26

Non ce n'est pas un outil neutre.

C'est un outil basé sur la rareté, sur l'exclusion. Partant de là on se bat plus ou moins légalement pour en avoir. Et on pille la nature, et on écrase les autres êtres humains pour en avoir.
Cet outil n'est pas "nettoyable" ou "potentiellement éthique".
C'est juste un outil, basé sur l'exclusion.

C'est sur que les consommateurs de drogue ,défendent ceux qui la vende ,sinon ils sont en manque. Les narco trafiquants et les narco politique marche main dans la main. Il faut dépénaliser les drogues ,pour que l'argent rentre dans les caisses de l'état et non chez les trafiquants et quelques politique qui les couvrent et se sucre au passage.

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 26/10/2016 à 16:26
HTC a écrit le 26/10/2016 à 15h22

peu importe par quelles mains sont passés les billets dans notre poche. L'important c'est de savoir s'ils sont arrivés dans notre porte feuille de manière honnête ou non.
Parce que si on suit votre logique Post, il faudrait éliminer tout ce qui a été sali à un moment donné? Il faudrait également éliminer tout ce qui peut potentiellement faire mal? Éliminons donc les couteaux de cuisine puisqu'ils pourraient servir pour blesser ou tuer. Supprimons la nourriture puisqu'elle peut mener à la gloutonnerie. Abolissons tout moyen de transport (y compris le vélo) de peur que les méchants puissent se déplacer pour perpétrer leurs méchancetés!

L'argent comme tout est neutre. Tout dépend ce qu'on en fait. C'est l'Homme qui bonifie ou qui pervertit telle ou telle chose.

Non ce n'est pas un outil neutre.

C'est un outil basé sur la rareté, sur l'exclusion. Partant de là on se bat plus ou moins légalement pour en avoir. Et on pille la nature, et on écrase les autres êtres humains pour en avoir.
Cet outil n'est pas "nettoyable" ou "potentiellement éthique".
C'est juste un outil, basé sur l'exclusion.

Signaler Répondre

avatar
Kestion le 26/10/2016 à 15:51
HTC a écrit le 26/10/2016 à 15h22

peu importe par quelles mains sont passés les billets dans notre poche. L'important c'est de savoir s'ils sont arrivés dans notre porte feuille de manière honnête ou non.
Parce que si on suit votre logique Post, il faudrait éliminer tout ce qui a été sali à un moment donné? Il faudrait également éliminer tout ce qui peut potentiellement faire mal? Éliminons donc les couteaux de cuisine puisqu'ils pourraient servir pour blesser ou tuer. Supprimons la nourriture puisqu'elle peut mener à la gloutonnerie. Abolissons tout moyen de transport (y compris le vélo) de peur que les méchants puissent se déplacer pour perpétrer leurs méchancetés!

L'argent comme tout est neutre. Tout dépend ce qu'on en fait. C'est l'Homme qui bonifie ou qui pervertit telle ou telle chose.

Même discours que celui sur les armes à feu !! par extension les enfants qui tuent accidentellement leurs parents sont ils des monstres en puissance ?

http://www.bfmtv.com/international/aux-etats-unis-23-bebes-ont-tire-blesse-ou-se-sont-tues-par-arme-a-feu-971571.html

Signaler Répondre

avatar
HTC le 26/10/2016 à 15:22
Post monétaire a écrit le 26/10/2016 à 11h04

C'est surtout difficile de faire la différence entre l'argent sale et l'argent propre :o)
(c'est le même, votre billet dans la poche a probablement des traces de cocaïne comme les billets "dollar".)

peu importe par quelles mains sont passés les billets dans notre poche. L'important c'est de savoir s'ils sont arrivés dans notre porte feuille de manière honnête ou non.
Parce que si on suit votre logique Post, il faudrait éliminer tout ce qui a été sali à un moment donné? Il faudrait également éliminer tout ce qui peut potentiellement faire mal? Éliminons donc les couteaux de cuisine puisqu'ils pourraient servir pour blesser ou tuer. Supprimons la nourriture puisqu'elle peut mener à la gloutonnerie. Abolissons tout moyen de transport (y compris le vélo) de peur que les méchants puissent se déplacer pour perpétrer leurs méchancetés!

L'argent comme tout est neutre. Tout dépend ce qu'on en fait. C'est l'Homme qui bonifie ou qui pervertit telle ou telle chose.

Signaler Répondre

avatar
jdcjdr1 le 26/10/2016 à 15:09

Pas d'amalgames...

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 26/10/2016 à 11:04
C'est le système a écrit le 26/10/2016 à 10h04

L'argent sale est une aubaine, c'est quelques points de PIB en supplément.
Quel politique ne veut pas de quelques points supplémentaires de PIB ?

C'est surtout difficile de faire la différence entre l'argent sale et l'argent propre :o)
(c'est le même, votre billet dans la poche a probablement des traces de cocaïne comme les billets "dollar".)

Signaler Répondre

avatar
C'est le système le 26/10/2016 à 10:04

L'argent sale est une aubaine, c'est quelques points de PIB en supplément.
Quel politique ne veut pas de quelques points supplémentaires de PIB ?

Signaler Répondre

avatar
Pharma le 26/10/2016 à 08:41

Ils se fichent ouvertement de nous.

Si Sarkosi avait fait ce qu'il avait courageusement dit avant d’être élu : exiger de donner l'origine de l'argent qui a servi à acheter de belles limousines ou autres dépenses prestigieuses de la part de banlieusards sans travail on aurait déjà bien assaini les banlieues.

Malheureusement les lois protègent ces individus.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.