Le tribunal de commerce de Lyon doit trancher dans le dossier Logo (Màj)

Le tribunal de commerce de Lyon doit trancher dans le dossier Logo (Màj)

Le lunetier Logo a rendez-vous devant le tribunal de commerce de Lyon ce jeudi.

Mise à jour à 13h30 : Le tribunal a finalement accordé un sursis de 2 semaines supplémentaires pour permettre à Cemo de finaliser son offre de reprise.

Article original : La société basée à Morez dans le Jura et qui emploie 220 personnes avait été placée en redressement judiciaire en mai dernier après le retrait de Tag Heuer qui lui passait la quasi-totalité de ses commandes.

Un seul repreneur s'est manifesté depuis, Cemo ne propose que la reprise de 25 employés de Logo, tout en promettant la baisse de leurs salaires.

La tendance est donc plutôt au pessimisme ce mercredi à Lyon.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.