Lyon : condamnation du contrôleur des impôts qui filmait sous les jupes des filles

Lyon : condamnation du contrôleur des impôts qui filmait sous les jupes des filles
Photo d'illustration - LyonMag

Un contrôleur des impôts âgé de 55 ans a été jugé en cette fin de semaine à Lyon.

Il lui était reproché d’avoir filmé sous les jupes des filles. Pas comme un odieux passe-temps, mais plutôt à un rythme industriel puisque la perquisition de son domicile a permis de retrouver des centaines de vidéos réparties sur deux disques durs. Au total, 15 heures de films réalisés sous les jupes de 250 femmes, principalement réalisées aux arrêts de tramway.

L’homme avait été pincé le 3 novembre dernier, surpris par l’une de ses victimes après lui avoir effleuré la cuisse par mégarde. Ce n’était pas son premier démêlé avec les forces de l’ordre. Pour des faits similaires en 2011, le quinquagénaire qui travaillait également avec l’OL féminin n’avait reçu qu’un simple rappel à la loi.

Le contrôleur des impôts a finalement été condamné cette fois-ci à 8 mois de prison avec sursis et obligation de se soigner. L’expertise psychiatrique réalisée avant le procès avait décelé chez lui une "tendance perverse", probablement liée à son enfance chaotique.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Vahiné le 30/01/2017 à 17:45

Zezette , doit sûrement dire aussi impôts dans les iles...on dit bien "l'argent braguette" pour les allocs...

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 29/01/2017 à 13:19

Les bureaucrates n'ont pas de complexes. J'espère que la police et la justice ont examiné attentivement les pièces à conviction. Une a une et avec du pop corn.

Signaler Répondre

avatar
LOYALEMENT le 29/01/2017 à 10:57
saile a écrit le 28/01/2017 à 16h07

En quoi sa profession a une importance dans l'affaire ?
je ne vois pas l'intérêt.

Bien sur que si ! Tout l’intérêt réside dans le fait de rappelez au gens que la situation professionnel ou les comportements aimable et sympathique ne doivent plus être un gage de respectabilité .

Signaler Répondre

avatar
Beurk le 28/01/2017 à 17:45
saile a écrit le 28/01/2017 à 16h07

En quoi sa profession a une importance dans l'affaire ?
je ne vois pas l'intérêt.

Justement elles auraient pût ... cacher au fisc de l'argent dans leur tirelires. Avec la gauche ,on ne recule devant rien ,pour récupérer de l'argent, meme sale.

Signaler Répondre

avatar
saile le 28/01/2017 à 16:07

En quoi sa profession a une importance dans l'affaire ?
je ne vois pas l'intérêt.

Signaler Répondre

avatar
Fisc le 28/01/2017 à 09:00

C'était tout simplement on contrôleur zélé qui voulait vérifier si de l'argent n'était pas caché dans les culottes des filles avant de partir dans des paradis fiscaux.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.