Lyon : la policière condamnée après avoir pioché dans les scellés

Lyon : la policière condamnée après avoir pioché dans les scellés
Photo d'illustration - LyonMag

Le tribunal correctionnel de Lyon a jugé une femme ce mercredi, quatre ans après les faits.

Si l'enquête a duré si longtemps, c'est parce qu'elle touchait au monde ultra-sensible de la police.

La prévenue était major de nuit au commissariat du "3-6". Cette quinquagénaire avait pioché à plusieurs reprises dans les scellés, pour un butin dérisoire par rapport aux autres affaires impliquant des policiers et des scellés : une tablette tactile, 19 tickets-restaurants, 35 euros en liquide. Ce sont d'ailleurs les numéraires qui vont précipiter sa chute puisqu'il s'agissait d'un appât déposé par sa direction.

L'argent avait été maculé d'une poudre détectable uniquement aux rayons ultraviolets, qui est ensuite apparue sur les mains de la policière.

Selon le Progrès, elle a indiqué aux juges avoir été surmenée en ce début d'année 2013. Depuis, dans l'attente de son procès, elle avait été suspendue et avait donc travaillé dans le domaine de la sécurité.


Ce mercredi, elle a écopé de trois mois de prison avec sursis, une peine non inscrite à son casier judiciaire. La fonctionnaire pourra alors réintégrer la police dès cet été.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
momo69000 le 15/03/2017 à 19:33

Dans ce cas là j'aurais tout pris ..

Signaler Répondre

avatar
Morfar le 14/03/2017 à 23:37

Butin dérisoire par rapport aux autres affaires ......
On croit rêver !
Et le sans papiers qui vole une poemme parcequ'il a faim, il est renvoyé chez lui menotté en charter !
Et sans sursis.
Cette femme avait juste le droit d'avoir un emploi de femme de ménage de jour dans le commissariat dont elle a violé les scellés.

Signaler Répondre

avatar
le juge le 14/03/2017 à 20:15
Benoui2 a écrit le 09/03/2017 à 12h05

quatre ans apres les faits!!!!!
... la justice doit être la même pour tous!
sans régime de faveur pour les fonctionnaires!
... je n ai pas en memoire les jugements pour d autres vols "mineurs".. quelqu'un a une idée?

Rien n est identique entre un petit larcin d'un citoyen" lambda"et un fonctionnaire qui dans ses fonctions vole dans des "outils judiciaires"

Signaler Répondre

avatar
police le 13/03/2017 à 06:36

la Police doit avoir tous les droits ! c'est normal !

Signaler Répondre

avatar
chibros_2000 le 12/03/2017 à 21:34

Un larcin du même niveau par une jeune racaille de banlieue lui vaudrait 6 mois de prison ferme!

Signaler Répondre

avatar
Alex le 12/03/2017 à 19:15

Je trouve normal que l'affaire ne soit pas classée, la police n'est pas un individu Lambda. De plus, à ce que je sache, au trésor public, si on pique 10 € dans la caisse c'est la porte direct, pour moi elle n'a rien à faire dans la police.

Signaler Répondre

avatar
GIORGIO le 09/03/2017 à 15:05
Benoui2 a écrit le 09/03/2017 à 12h05

quatre ans apres les faits!!!!!
... la justice doit être la même pour tous!
sans régime de faveur pour les fonctionnaires!
... je n ai pas en memoire les jugements pour d autres vols "mineurs".. quelqu'un a une idée?

Pour un citoyen "lambda", l'affaire aurait été classée sans suite.

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 09/03/2017 à 12:05

quatre ans apres les faits!!!!!
... la justice doit être la même pour tous!
sans régime de faveur pour les fonctionnaires!
... je n ai pas en memoire les jugements pour d autres vols "mineurs".. quelqu'un a une idée?

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 09/03/2017 à 09:45

l'article s'empresse vite de dire que c'était un petit butin par rapport aux autres. Cette façon de minimiser les crimes des femmes !

Signaler Répondre

avatar
nadia le 09/03/2017 à 09:32

Tout a fait d'accord justice à deux vitesses

Signaler Répondre

avatar
FUYILLON le 09/03/2017 à 09:16

Peine légère et c'est compréhensible, on est loin des 900 000 euros détournés par un certain candidat à la présidentielle ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.