Une mère de famille met un coup de tête à une directrice d'école près de Lyon

Une mère de famille met un coup de tête à une directrice d'école près de Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Placée en garde à vue mardi à Oullins, une femme âgée de 35 ans a été ensuite présentée au parquet de Lyon.

Laissée libre, elle sera prochainement convoquée devant la justice.

Les faits qui lui sont reprochés remontent à vendredi dernier, au sein de l'école Louise-Chassagne de Sainte-Foy-lès-Lyon, où sa fille est scolarisée en maternelle. La mère avait été convoquée par la directrice pour évoquer le comportement problématique de l'enfant, notamment vis-à-vis d'une Atsem. Selon le Progrès, le ton est monté alors que la directrice réclamait des excuses.

La mère a vu rouge et a asséné un coup de tête à la chef d'établissement, lui cassant le nez (21 jours d'ITT).

Sur Facebook, les parents d'élèves réunis dans le groupe Les Amis de Chassagne ont apporté leur soutien à la directrice et ont dénoncé "la violence" de l'agression.

39 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
angela698 le 19/06/2018 à 11:02

Avec vos commentaires haineux vous calais pas mieux que cette femme je vous rassure ou il et écris que c’est une bledarde vous faite de la peine vraiment

Signaler Répondre

avatar
Ton passeur ´l’aquarius ´. le 17/06/2018 à 11:50
Ton migrants analphabètes a écrit le 17/06/2018 à 09h35

Quand l’ecole Se fera à la maison, les problèmes seront résolus.

Finit l’ecole De la Raie Publique ? Pour cassos? Cantine à oufs,aides sociales ,loyer payer par la caf,bus gratuit ect.... je vais me plaindre à Mon assistante sociale,merde,moi je veux rien payer. Sinon,je retourne dans mon pays.

Signaler Répondre

avatar
Ton migrants analphabètes le 17/06/2018 à 09:35

Quand l’ecole Se fera à la maison, les problèmes seront résolus.

Signaler Répondre

avatar
La France est à nous. le 17/06/2018 à 09:26

Bledarde contre directrice !.

Signaler Répondre

avatar
Coup de boule .. le 17/06/2018 à 09:24

Sa se passe comme ça,chez ´´MAC DUBLED’´, .

Signaler Répondre

avatar
Communautarisme le 17/06/2018 à 08:25
OUF a écrit le 14/06/2018 à 17h14

AH, si les enseignants étaient armés!!!!!

Comment prôner la paix sociale quand la société n’est plus que violences.

Signaler Répondre

avatar
Assos de cassos clandos. le 17/06/2018 à 08:23

Chez les cassos ,c’est monnaie courante,tout se règle dans la violence. C’est bien fait, ce pays aime prendre des claques puisqu’il compte encore accueillir des millions d’indigènes africains pour consolider le peuple cassos. Du pur Jus de cassos ,garantie par la CAF.

Signaler Répondre

avatar
Vive les allocs le 17/06/2018 à 03:33

Que la presse donne au moins le prénom de cette tarée. Je doute que ce soit une marie Clotilde , enfin on s'est compris ;)..... toujours les mêmes .......

Signaler Répondre

avatar
violences le 14/06/2018 à 18:30

La question qui se pose est, est-ce que cette dame a les capacités intellectuelles et psychologiques pour élever un enfant, hélas?

Signaler Répondre

avatar
OUF le 14/06/2018 à 17:14

AH, si les enseignants étaient armés!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Velivelo le 14/06/2018 à 16:39
Postmonétaires au pouvoir ! a écrit le 14/06/2018 à 15h12

ça ne sait plus comment s'en sortir chez LyonMag. :D

Enjoy.

ton IP stp!

Signaler Répondre

avatar
Postmonétaires au pouvoir ! le 14/06/2018 à 15:12
Velivelo a écrit le 14/06/2018 à 14h43

Marco!
tu n as pas honte de te la jouer multi pseudo!!
pour reprendre tes grandes frasques : "tant que LM n affichera pas les IP.." blablabla..;
montre nous le bon exemple!
signe par ton IP

ça ne sait plus comment s'en sortir chez LyonMag. :D

Enjoy.

Signaler Répondre

avatar
Velivelo le 14/06/2018 à 14:43
faire du fric a écrit le 14/06/2018 à 13h40

Sans alloc, et vu son "niveau", elle va aller prendre le fric où à vos avis ?

Marco!
tu n as pas honte de te la jouer multi pseudo!!
pour reprendre tes grandes frasques : "tant que LM n affichera pas les IP.." blablabla..;
montre nous le bon exemple!
signe par ton IP

Signaler Répondre

avatar
faire du fric le 14/06/2018 à 13:40
le sage a écrit le 14/06/2018 à 08h03

exactement,lu i supprimer les aides lui apprendra quand France ont ne fait pas tout ce qu'ont veut...

Sans alloc, et vu son "niveau", elle va aller prendre le fric où à vos avis ?

Signaler Répondre

avatar
absurde le 14/06/2018 à 12:58

et..pourtant depuis un certain temps on entant que les femmes ne sont pas violente et qu elles ne sont que des victimes....

Signaler Répondre

avatar
le sage le 14/06/2018 à 08:03
suppression a écrit le 13/06/2018 à 13h35

Suppression des allocations, ça la calmera cette folle et ça servira d exemple à ses compatriotes...

exactement,lu i supprimer les aides lui apprendra quand France ont ne fait pas tout ce qu'ont veut...

Signaler Répondre

avatar
Veritase le 14/06/2018 à 06:59

Je pense qu’elle à voulu imiter notre héros national Zinedine Zidane

Signaler Répondre

avatar
carlos le 13/06/2018 à 22:10

Toujours les mêmes...

Signaler Répondre

avatar
À coup de boule. le 13/06/2018 à 19:04

Bien Fait pour les enseignants gauchistes.

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 13/06/2018 à 17:05

"Laissée libre, elle sera prochainement convoquée devant la justice."

On nous prend pour des billes, là, non ?

Signaler Répondre

avatar
No futur le 13/06/2018 à 16:45

Avec une telle mère, pas étonnant que la gamine est des problèmes comportementaux .... Les chiens ne font pas des chats, mais en maternelle quand même, c'est grave. Ca promet pour l'avenir !

Signaler Répondre

avatar
Lily le 13/06/2018 à 16:01

Ça arrive tous les jours c est le monde bien venus

Signaler Répondre

avatar
où allons-nous ? le 13/06/2018 à 13:43

Être enseignant devient un métier dangereux face à des parents sans respect, non éduqués et soutenant leurs enfants dans cette même violence !

Signaler Répondre

avatar
? le 13/06/2018 à 13:40

Ça ne pardonne pas le geste mais c est bien connu il n y a que des mauvais et méchants élèves par contre a l éducation national il y a que des bons éléments et ils ont tous beaucoup de tacte pour dire les choses!

Signaler Répondre

avatar
suppression le 13/06/2018 à 13:35

Suppression des allocations, ça la calmera cette folle et ça servira d exemple à ses compatriotes...

Signaler Répondre

avatar
ninopacino le 13/06/2018 à 12:47

C'est pas une mère de famille ça, c'est une racaille LA honte telle enfants t'elle mères allez faire un tour à vinatier cela devrait vous calmer

Signaler Répondre

avatar
fifi69 le 13/06/2018 à 12:36

@giglo dans une ecole de sainte foy surement la bourgeoisie lyonnaise préocupez vous de la gravité des faits envers cette pauvre directrice avant de vouloir connaitre de cette attardé de maman

Signaler Répondre

avatar
Frnce le 13/06/2018 à 12:35

Et bien entendu ,c'est encore une chance pour la France. Merci de poster .

Signaler Répondre

avatar
Boubou69 le 13/06/2018 à 12:19

Telle mère telle fille chercher pas plus loin.

Signaler Répondre

avatar
sakura le 13/06/2018 à 12:11

vu la violence de la mère, on comprend mieux le comportement de l'enfant.. Dites vous bien que le comportement d'un enfant est souvent une réaction de ce que vit l'enfant chez lui.. Espère que le justice demandera à ce qu'une enquête sociale soit fait afin de s'assurer que la gamine n'est pas maltraité ni physiquement ni psychologiquement .

Haro, ce n'est pas le temps que l'on passe avec un enfant qui compte mais la qualité de ce temps.

Signaler Répondre

avatar
Le permis d'enfanter le 13/06/2018 à 11:20

Il faudra peut être parler un jour du "permis d'enfanter" vu les tarés qui gangrènent les générations futures par leurs violence, leurs problèmes.

Signaler Répondre

avatar
GIGLIO le 13/06/2018 à 11:02
La loi a écrit le 13/06/2018 à 09h34

Ou peut-être que la loi protège les personnes qui restent présumées innocentes jusqu'à ce qu'elles soient condamnées. Et que LyonMag, comme le reste de la presse française, ferait face à des poursuites s'il donnait son nom.

Oui vous avez raison: Nordalh Lelandais est toujours présumé innocent...

Signaler Répondre

avatar
Abcd le 13/06/2018 à 11:02

Sans doute voulait-elle faire comprendre à la directrice que si sa fille est ingérable, c'est parce qu'elle est surdouée...

C'est systématique maintenant, dès qu'un enfant est turbulent ou agressif, les parents pensent qu'il s'agit d'un nouvel Einstein.

Signaler Répondre

avatar
cavol le 13/06/2018 à 10:29

Un coup de tête ? Tiens comme au football !

Signaler Répondre

avatar
Haro ! le 13/06/2018 à 10:28

Ras-le-bol de ces parents qui ne font pas le minimum syndical d'éducation auprès de leurs propres enfants et qui veulent les excuser au prétexte que le temps qui leur consacre est de plus en plus réduit.
Ras-le-bol de ces parents qui veulent faire la loi à l'école et se prennent pour ce qu'ils ne sont pas.
Que chacun fasse son boulot et que la notion de "communauté éducative" ne soit pas un prétexte pour que les parents se croient tout permis à l'école.

Signaler Répondre

avatar
lau delyon le 13/06/2018 à 10:18

yark yark
Comment il y aurait des parents violents?
Mias enfain" mme , ma fille est un ange, elle est pas méchante c'est de votre faute"
pauvre France, où es-tu en train de tomber.
Allez hop, justice exemplaire ; prison + fin des alloc+ retour au pays

Signaler Répondre

avatar
La loi le 13/06/2018 à 09:34
GIGLIO a écrit le 13/06/2018 à 09h31

Comme d'habitude, la censure est de retour avec l'absence du nom de l'auteure des faits... Mais je pense que tous les lecteurs ont compris!

Ou peut-être que la loi protège les personnes qui restent présumées innocentes jusqu'à ce qu'elles soient condamnées. Et que LyonMag, comme le reste de la presse française, ferait face à des poursuites s'il donnait son nom.

Signaler Répondre

avatar
GIGLIO le 13/06/2018 à 09:31

Comme d'habitude, la censure est de retour avec l'absence du nom de l'auteure des faits... Mais je pense que tous les lecteurs ont compris!

Signaler Répondre

avatar
constat le 13/06/2018 à 09:27

un enfant violent.... ne cherchons pas loin, c est l éducation... les faits parlent d eux même!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.