Lyon : à 9 ans, il se casse la jambe en voulant sauter du troisième étage sur un matelas

Lyon : à 9 ans, il se casse la jambe en voulant sauter du troisième étage sur un matelas
Photo d’illustration - LyonMag

Son oncle l'avait laissé enfermé jeudi dans son appartement situé dans le 8e arrondissement de Lyon pour se rendre à la préfecture.

Ce Lyonnais de 42 ans a été interpellé après s'être présenté au commissariat jeudi à 15h45.

Le jeune garçon, seul et enfermé dans l'appartement situé rue Jacqueline Oriol, a décidé de sortir par la fenêtre. Pour cela, il a pris soin de jeter un matelas dans la rue afin d'amortir sa chute. Se jetant du troisième étage, l'enfant a manqué sa cible et a percuté le sol. S'en sortant avec une jambe cassée, il a été pris en charge à l'hôpital HFME de Bron.

L'oncle a reconnu avoir enfermé son neveu pour se rendre à la préfecture. Il a été laissé libre et sera convoqué en justice le 3 aout pour un rappel à la loi.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
quedeslourd le 19/06/2018 à 02:12

Cette blague est de mauvais goût et surtout elle est très très lourde sa fait pas rire du tout enfaite. Mamadou par ci Mamadou par la. Laissez le tranquille ce mec il a fait ce qu’il devait faire maintenant stooop en plus ce genre de blague frôle le racisme bande de lourdofacho!

Signaler Répondre

avatar
mdrrrr le 18/06/2018 à 17:26
alors a écrit le 18/06/2018 à 15h02

Ou est Mamadou maintenant qu'il a ses papiers le heros se repose

il se forme au métier de pompier pour aider de pauvres gens dans le besoin comme vous

Signaler Répondre

avatar
encoooooore le 18/06/2018 à 16:06

Decidement tous les jours en France quelqu’un saute par la fenetre, en esperant peut etre que Mamadou soit la

Signaler Répondre

avatar
alors le 18/06/2018 à 15:02

Ou est Mamadou maintenant qu'il a ses papiers le heros se repose

Signaler Répondre

avatar
Prout le 18/06/2018 à 14:41

Il a eu bien de la chance ce petit casse-cou !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.