Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Persée et son maître, le sergent Mendy - Lyonmag.com

Une nouvelle recrue pour le camp militaire de la Valbonne !

Persée et son maître, le sergent Mendy - Lyonmag.com

En à peine trois semaines, Persée est déjà devenue la star du 68e régiment d'Artillerie d'Afrique.

Persée en plein exercice - Lyonmag.comPersée en plein exercice - Lyonmag.com

Avec son oreille gauche qui tombe et son museau noir, ce berger belge malinois de bientôt trois mois se faufile entre les jambes des militaires de l'unité cynophile du camp de la Valbonne.

 

C'est la première fois qu'un chiot est intégré si jeune. Difficile de ne pas se laisser attendrir par ce petit chien de 10 kg qui ne demande qu'à jouer. Mais Persée doit apprendre les règles à respecter. Et c'est le sergent Mendy qui se charge de l'éducation : "La première, c'est la propreté bien sûr. Alors on le sort pour qu'il fasse ses besoins. Mais il ne faut pas oublier que c'est un chiot. Il doit faire ses dents et risque de manger tout ce qui traine. Alors on évite qu'il s'attaque aux meubles ou qu'il mange les vêtements. On est sur une phase d'accoutumance. Et quand il fait une bêtise, on le réprimande. Ça passe par la voix. Et comme un enfant, il faut trouver un équilibre avec la punition".

Puis viendra la phase de dressage : "On va débuter ce qu'on appelle le débourrage au mordant. Ça passe par le jeu. On commence par du tissu, puis on le roule en forme de boudin. On passera après à une jambière ou une manchette, puis à un uniforme porté. Le but, c'est de donner les capacités au chien d'avoir le courage de mordre un individu, d'intervenir si je lui donne un ordre, si la situation l'exige, ou d'instinct, si je me fais agresser".

 

Onze chiens composent l'unité cynophile du camp de la Valbonne, avec différents types de missions : "Ils sont chargés de surveiller les installations, empêcher un individu de rentrer, neutraliser un individu dangereux. Et pourraient avoir, pourquoi pas, des missions annexes, comme la surveillance d'un stade ou d'une fan zone, et même Sentinelle".

 

Pour Persée, tout cela n'est pas encore d'actualité. Son quotidien à la Valbonne se déroule en deux temps : la journée au travail, et le soir et les week-ends, à la maison. "Il doit s'adapter à ma famille et à mes collègues", explique le sergent. Le chiot, qui vient d'un élevage de la région, n'atteindra qu'un bon début de dressage d'ici quatre à cinq mois.

 

Persée, qui grandit à vue d'œil, atteindra sa taille adulte, à savoir les 30-35 kg, d'ici quelques mois. Avec ses deux oreilles qui finiront par se dresser pour lui donner un air très fier, il servira l'armée française jusqu'à ses 8 ans. Avant une retraite bien méritée.

 

 



Tags : Persée | camp militaire de la Valbonne | chien militaire | 68e régiment d'Artillerie d'Afrique |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.