Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyonmag.com

Adolescente mortellement renversée rue de la Ré : “le Grand Lyon n’est pas au tempo”

Lyonmag.com

Mercredi dernier, Lyon a été endeuillée par la mort d’une jeune adolescente, âgée de 15 ans, écrasée par un bus TCL à quelques pas de la mairie centrale dans le 1er arrondissement.

Vers midi, à l'angle de la rue de la République et de la rue Joseph-Serlin, elle avait été heurtée par un bus articulé qui s’engageait dans la rue de la Ré. La victime allait retrouver sa mère, non loin. Arrivée sur place peu après le drame, cette dernière avait été hospitalisée. La vidéo-surveillance a montré que la victime était en train de regarder son téléphone avec ses écouteurs au moment où elle traversait Elle n'aurait donc pas vu le bus, qui roulait à faible allure, arriver.

 

Actuellement, la rue de la République est classée comme "zone piétonne" par les services de la Métropole. Effectivement, une importante partie de la rue est totalement dédiée aux piétons. Mais sur la partie entre l’Hôtel de Ville et la Grande Pharmacie Lyonnaise, il y a pourtant de la circulation. Et parfois, elle est même soutenue entre les bus, les taxis, les vélos ou encore les trottinettes.

Concernant les bus, justement, les lignes C13 et C14 passent jusqu’à 8 fois sur cette portion chaque heure.  Pour le C3, la fréquence monte même à 10 passages par heure. Pourtant, sur l’ensemble de cette portion, pas l’ombre d’un passage piéton. Tous ceux à pied redoublent donc de prudence pour traverser l’une des artères les plus connues de Lyon. 


A la Mairie, l’adjoint à la Sécurité Jean-Yves Sécheresse ne cache pas son agacement et dénonce "une zone extrêmement ambiguë" du fait que la Métropole considère qu’il n’y a pas besoin d’équipements pour protéger les piétons. L’élu est clair : "le Grand Lyon n’est pas au tempo, j’aimerais que le rue passe en zone apaisée" pour une circulation automobile réglementée et pacifiée. Pour sécuriser la rue il évoque aussi d’autres aménagements possibles comme "des bacs à fleurs" ou "des bancs en métal, comme c’est le cas rue des Quatre Chapeaux". Jean-Yves Sécheresse prévient néanmoins "qu’il ne faut pas que ces espaces deviennent inanimés".


Du côté de la Métropole, on se défend en expliquant être en train de travailler sur le dossier. La communication évoque des "discussions en cours sur l’aménagement d’une zone de rencontre". La réflexion sur le sujet est décrite comme "constante, jamais figée" mais qui, pour le moment, n’a pas donné de résultat. Si ce n’est que des "projets sont en cours de discussion".

 

Pour rappel, le code de la route autorise aux piétons de traverser prioritairement un axe lorsqu’il y a une absence de passage protégé à moins de 50 mètres.



Tags : rue de la Ré | zone piétonne | accident |

Commentaires 26

Déposé le 23/01/2019 à 12h27  
Par Vincent de Lyon Citer

Cette rue est une catastrophe et un danger. Et de manière générale, les piétons sont en danger permanent à Lyon ! Les voitures grillant des feux rouges sont monnaie courante et le font en toute impunité.

Combien d'autres drames devra-t-on connaître avant que les élus, la police et les responsables fassent quelque chose ?

Sécurisons les axes qui doivent l'être et punissons les automobilistes irresponsables !

Déposé le 23/01/2019 à 11h50  
Par Maurice Citer

Jer69 a écrit le 22/01/2019 à 21h10

Toujours critiquer les forces de l ordre ... ils verbalisent on les insulte, ils verbalisent pas on les critique, ils interpellent on filme et on insulte ... l accident aurait pu se produire n importe où donc il ne faut pas critiquer n importe quoi n importe qui.
Si vous pensez avoir les meilleures idées, présentez vous aux élections ou engagez vous dans la police au lieu de critiquer ce que vous n êtes pas capable de faire si ce n est le bouffon derrière votre écran.

Les premiers responsables sont les décideurs (le maire pour la police municipale, le préfet pour la police nationale).
En France, on adore réglementer, mais on ne se donne pas les moyens de faire respecter les réglementations prises. Résultat, l’automobiliste qui se fait prendre à circuler rue de la République le seul jour de l'année où il y a un contrôle va prendre ça pour une injustice...

Déposé le 22/01/2019 à 22h32  
Par Vama Citer

De toutes façon à Lyon, même quand les feux sont rouges, combien voit-on d'automobilistes qui passent quand même ! Si on ne veut pas se faire écraser, en tant que piétons, il faut attendre que le feu passe au rouge et attendre encore que toutes les voitures s'arrêtent ! Sans compter le nombre de véhicules qui stationnent en double file, sur les pistes cyclables en plein milieu des grandes artères. Le code de la route n'est pas respecté, source de nombreux accidents. La police municipale a encore du boulot ! Mais où sont-ils ? Ils ne peuvent pas verbaliser ???

Déposé le 22/01/2019 à 21h10  
Par Jer69 Citer

Toujours critiquer les forces de l ordre ... ils verbalisent on les insulte, ils verbalisent pas on les critique, ils interpellent on filme et on insulte ... l accident aurait pu se produire n importe où donc il ne faut pas critiquer n importe quoi n importe qui.
Si vous pensez avoir les meilleures idées, présentez vous aux élections ou engagez vous dans la police au lieu de critiquer ce que vous n êtes pas capable de faire si ce n est le bouffon derrière votre écran.

Déposé le 22/01/2019 à 16h21  
Par Maurice Citer

Entièrement d'accord avec Tartuffe : la responsabilité de la ville de Lyon est entière. Quand on veut faire respecter une réglementation, on s'en donne les moyens. Si on estime que cette réglementation est inadaptée, on la change.
Je circule parfois en vélo sur cette partie de la rue de la République, et je constate que c'est l'anarchie la plus totale.
La police municipale ne semble pas concernée : les véhicules motorisés autres que taxis et bus circulent sans être inquiétés, la circulation des scooters de livraisons sur trottoir devient la norme...

Déposé le 22/01/2019 à 14h03  
Par aveug Citer

Tartuffe ! a écrit le 22/01/2019 à 13h28

Si vous n'avez pas vus les panneaux, c'est peut-être la preuve qu'ils ne sont pas très visibles....
Rue Joseph Serlin : https://goo.gl/maps/M3Ng5vNc9YJ2
Rue Mulet : https://goo.gl/maps/AQQZuZHnQjM2
Place des Cordeliers : https://goo.gl/maps/Sk4xkHCZzhw
etc. etc. Il y en a une dizaine ainsi.
Votre remarque est peut-être aussi la preuve du "je m'en foutisme généralisé" vis-à-vis du respect du code de la route

effectivement... mais avouez qu ils sont plus petits que d habitude

en même temps, je ne me déplace qu a pied sur la Presqu'île... et pour honnête, je ne les ai jamais vu

Déposé le 22/01/2019 à 13h28  
Par Tartuffe ! Citer

la nouvelle du jour a écrit le 22/01/2019 à 12h56

il y a des panneaux?
je veux bien savoir ou, parce que perso, jamais vu
(on pourrait mettre des radars ?? ^^)

Si vous n'avez pas vus les panneaux, c'est peut-être la preuve qu'ils ne sont pas très visibles....
Rue Joseph Serlin : https://goo.gl/maps/M3Ng5vNc9YJ2
Rue Mulet : https://goo.gl/maps/AQQZuZHnQjM2
Place des Cordeliers : https://goo.gl/maps/Sk4xkHCZzhw
etc. etc. Il y en a une dizaine ainsi.
Votre remarque est peut-être aussi la preuve du "je m'en foutisme généralisé" vis-à-vis du respect du code de la route

Déposé le 22/01/2019 à 13h26  
Par Hein? Citer

aurore a écrit le 22/01/2019 à 12h18

le chauffeur a estais ébloui ou discuté avec un passager comme c’est souvent le cas,, malgré l’interdiction écrit comme l’obligation d’avoir un titre de transport,, mais pas de contrôle pour cela

Traduction svp?

Déposé le 22/01/2019 à 12h56  
Par la nouvelle du jour Citer

Tartuffe ! a écrit le 22/01/2019 à 10h41

J.Y Sécheresse ne connaît donc pas la réglementation des rues qui bordent l'Hôtel de ville ? Il se moque de nous !! La rue de la République (dans sa partie nord) et la rue Joseph Serlin (dans la partie longeant l'Hôtel de ville) sont des aires piétonnes, autorisées à la circulation des bus (30 km/h max) et autorisées aux voitures et camions entre 6h et 11h30 pour les livraisons (10km/h max).
Les panneaux de signalisation qui indiquent cette réglementation sont peu visibles, souvent en mauvais état, voire manquants, et parfois contradictoires entre eux et ça fait des années que ça dure.
Mais, c'est à la ville de Lyon de faire respecter la réglementation qu'elle a elle-même décidée il y a plusieurs décennies et c'est J.Y. Sécheresse qui en a cette responsabilité ! Mais qu'ont-ils donc fait, Sécheresse et ses prédécesseurs ? C'était à eux de faire poser des gros panneaux bien visibles, non ? Et c'était à eux de les faire respecter, de faire de la pédagogie, et bien sûr de verbaliser, non ?
Pourtant, la plupart des bus roulent comme s'ils avaient tous les droits, et le spectacle des voitures l'après-midi ou le soir est quotidien, souvent à des vitesses bien supérieures à 30 ! Et ne parlons pas des scooters qui font du wheeling... Cette aire piétonne n'en est absolument pas une dans les faits. Il faut qu'il y ait un décès pour que cette municipalité s'en rende compte ?
Pourquoi ne pas avoir demandé à J. Y. Sécheresse le nombre de verbalisation sur la circulation efffectuées dans ces deux rues ces dernières années, puisqu'il s'agit de sa responsabilité ?

il y a des panneaux?
je veux bien savoir ou, parce que perso, jamais vu
(on pourrait mettre des radars ?? ^^)

Déposé le 22/01/2019 à 12h28   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par defencepietons Citer

Les bus ont tellement l’habitude d’être prioritaires!!!

Déposé le 22/01/2019 à 12h18  
Par aurore Citer

le chauffeur a estais ébloui ou discuté avec un passager comme c’est souvent le cas,, malgré l’interdiction écrit comme l’obligation d’avoir un titre de transport,, mais pas de contrôle pour cela

Déposé le 22/01/2019 à 10h51   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par pas de chance ... Citer

Tragique accident .. faire attention quand on traverse , et pour les gens qui s’offusquent des bus qui roulent vite, rien a dire pour les scooters ,motos ou autres grosses cylindrées allemandes de location qui font des aller / retour entre Cordeliers et Hôtel de Ville à des vitesses élevées ? Alors respect du code de la route , respect des piétons et cyclistes, partageons la route et tout ira bien .

Déposé le 22/01/2019 à 10h46  
Par bévu Citer

laure delyon a écrit le 22/01/2019 à 10h34

et no'oublions pas que les TCL pensent que le code de la route n'existe pas pour eux et qu'ils sont toujours prioritaires!

ne faites pas une généralité des 4 gogols que vous côtoyer

Déposé le 22/01/2019 à 10h41  
Par Tartuffe ! Citer

J.Y Sécheresse ne connaît donc pas la réglementation des rues qui bordent l'Hôtel de ville ? Il se moque de nous !! La rue de la République (dans sa partie nord) et la rue Joseph Serlin (dans la partie longeant l'Hôtel de ville) sont des aires piétonnes, autorisées à la circulation des bus (30 km/h max) et autorisées aux voitures et camions entre 6h et 11h30 pour les livraisons (10km/h max).
Les panneaux de signalisation qui indiquent cette réglementation sont peu visibles, souvent en mauvais état, voire manquants, et parfois contradictoires entre eux et ça fait des années que ça dure.
Mais, c'est à la ville de Lyon de faire respecter la réglementation qu'elle a elle-même décidée il y a plusieurs décennies et c'est J.Y. Sécheresse qui en a cette responsabilité ! Mais qu'ont-ils donc fait, Sécheresse et ses prédécesseurs ? C'était à eux de faire poser des gros panneaux bien visibles, non ? Et c'était à eux de les faire respecter, de faire de la pédagogie, et bien sûr de verbaliser, non ?
Pourtant, la plupart des bus roulent comme s'ils avaient tous les droits, et le spectacle des voitures l'après-midi ou le soir est quotidien, souvent à des vitesses bien supérieures à 30 ! Et ne parlons pas des scooters qui font du wheeling... Cette aire piétonne n'en est absolument pas une dans les faits. Il faut qu'il y ait un décès pour que cette municipalité s'en rende compte ?
Pourquoi ne pas avoir demandé à J. Y. Sécheresse le nombre de verbalisation sur la circulation efffectuées dans ces deux rues ces dernières années, puisqu'il s'agit de sa responsabilité ?

Déposé le 22/01/2019 à 10h34  
Par laure delyon Citer

et no'oublions pas que les TCL pensent que le code de la route n'existe pas pour eux et qu'ils sont toujours prioritaires!

Déposé le 22/01/2019 à 09h51  
Par fatal Citer

on ne peut rien contre la fatalité et l imprudence

si il y a des problemes de sécurité routière a cet endroit, pourquoi ne pas mettre un ou deux policiers pour gérer la circulation?
et des feux ?

concernant les cake qui se baladent la nuit dans des voitures de luxes.... on sait bien que la police ne fait pas son travail...

rien ne changera

Déposé le 22/01/2019 à 09h17  
Par Rasle bol 69 Citer

Le fait que cette rue soit réservée aux piétons et aux transports publics (sur la partie centrale) ne dispense pas les piétons de regarder avant de traverser.
Comme le précisait les attendus d'un juge suite à un accident à Genève, "même un passage clouté n'est pas une sanctuaire" et les piétons doivent être vigilants (et oui ils ont des devoirs, pas que des droits).

Déposé le 22/01/2019 à 07h59  
Par L'oeil Citer

Quand on traverse une rue, on regarde à gauche et à droite avant de s'engager...

Quand à la réflexion de Jean-Yves Sécheresse, adjoint à la mairie de Lyon, cherchant à impliquer la métropole dans ce drame, il faut rappeler qu'il siège au conseil de la métropole où personne ne l'a entendu évoquer cette question.

Le "c'est pas moi, c'est l'autre" est un peu facile quand on est soi-même en partie responsable.

Déposé le 22/01/2019 à 03h15  
Par Neph Citer

C'est vrai que l'axe Cordeliers > Hôtel de Ville est particulièrement fréquenté par les véhicules. Une des solutions pourrait être de rendre la rue de la République entièrement piétonne, les bus pourraient être terminus Cordeliers (vers le palais de la Bourse ?). Et pourtant j'habite dans le Vieux Lyon, pas très loin du terminus du C3, mais il faut avouer que la circulation en Presqu'Île pourrait être "apaisée" avec des mesures fortes. Mais bon il faudrait que ça concerne tous les véhicules, et pas seulement les transports en commun, qui restent bien pratiques (notamment quand on ne possède pas de voiture par exemple).

Déposé le 21/01/2019 à 22h50  
Par Charef Citer

Le soir c l anarchie totale
Et la police ne fait rien
On y voie même des particulier qui circule librement devant la police et rien.
D’ailleurs c limité à 10km/h.
Je doute que les bus circulent à cette vitesse.
Aujourd’hui n importe qui conduit des bus
Et même pour les recruter tcl les autorisent à avoir un deuxième travail PENDANT LEUR TEMPS DE REPOS.
pas étonnant qu après tout ça il y a un mort.

Déposé le 21/01/2019 à 21h01  
Par Opale Citer

Le d'osier serait t il plus vite étudié avec 10 bus C3 par heurre et 8 pour C13 C14 si un fils de ministre fut DCD Par métropole Lytron dans une soit dismantle et glacante Zone Pietronne ! Glah Glah! GLAH! ???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Déposé le 21/01/2019 à 19h22  
Par Crocodiles Citer

Cela n’a rien à voir avec les équipements cette accident aurait pu arriver n’importe où à Lyon .Le problème il faudrait faire de la prévention notamment chez les jeunes car ils sont plus vulnérable avec les personnes âgées.
Les parents ont aient toujours derrière à leurs dirent d’enlever les écouteurs mais rien y fait.Il faudrait aussi que les gens se discipline et apprennent à traverser correctement.
C’est une chance que vers ce carrefour il y a pas eu plus de drames .
Condoléances à la famille de Johanna .

Déposé le 21/01/2019 à 19h19  
Par Zanni Citer

Mais oui a écrit le 21/01/2019 à 18h46

En Allemagne, quand c'est danger, passage interdit, personne ne passe.

En France, quand c'est écrit travaux, route barrée, tout le monde passe.

Aucun budget n'est assez important pour pallier la bêtise humaine.

Je confirme , sens interdit, feux rouges ect... ils passent ,ses bourricots .

Déposé le 21/01/2019 à 18h46  
Par Mais oui Citer

Vx a écrit le 21/01/2019 à 18h11

En France on attend l'accident mortel pour agir. La prévention c'est trop cher.

Nul doute que le nécessaire sera fait dans un délai d'un an ou deux.

En Allemagne, quand c'est danger, passage interdit, personne ne passe.

En France, quand c'est écrit travaux, route barrée, tout le monde passe.

Aucun budget n'est assez important pour pallier la bêtise humaine.

Déposé le 21/01/2019 à 18h11  
Par Vx Citer

En France on attend l'accident mortel pour agir. La prévention c'est trop cher.

Nul doute que le nécessaire sera fait dans un délai d'un an ou deux.

Déposé le 21/01/2019 à 17h54  
Par frelet Citer

Depuis longtemps, l'angle des rues Joseph Serlin et République est accidentogène, Ce n'est pas le premier accident sur le bout de cette ligne, beaucoup trop de véhicules, voitures, bus articulés ou non, deux roues, piétons… Aussi faire passer, sur une voie aussi étroite et sinueuse, des bus articulés de 17 tonnes + passagers, soit une vingtaine de tonnes, à rythme cadencé tous les 10' est une aberration technique pour la sécurité et la préservation de la place des Terreaux.
En presqu'ile le terminus de la ligne C3 devrait être le quai Jules Courmont puis retour vers Villeurbanne. Ce que font, d'ailleurs, les bus du C3 lors de manifestations, par ex.
De Saint Paul pourrait partir des bus ou minibus jusqu'à Hôtel de Ville et Cordeliers.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.