OL-Rennes : une finale de Coupe de France avant une prolongation de contrat ?

OL-Rennes : une finale de Coupe de France avant une prolongation de contrat ?
Bruno Génésio sera fixé sur son avenir à l'OL ce mardi soir - LyonMag

Il y a des journées qui comptent plus que d'autres dans une saison.

Et c'est une de ces soirées à grand enjeu que l'OL s'apprête à vivre ce mardi. Lyon reçoit Rennes pour une place en finale de la Coupe de France, avant l'annonce du maintien ou non de Bruno Genesio dans ses fonctions.

"On prépare le match comme n'importe quel autre. On doit être focalisé sur le match et la qualification. On aura nos supporters avec nous", a d'emblée précisé l'entraineur lyonnais en conférence de presse d'avant-match. Pour le technicien, la demi-finale face à Rennes passe avant son sort personnel : "C'est forcément un rendez-vous très important. Il faudra jouer notre jeu. Rennes sera une équipe plus forte sur le papier que celle que l'on a battue vendredi. Ils ont un bel effectif. Il faudra être concentré et bien gérer l'équilibre dans les transitions". Et Bruno Genesio d'insister : "Mes joueurs sont très appliqués. Ils ont très envie de se qualifier. Jouer une finale, c'est toujours un événement important. Pour certains, cela serait la première".

Une envie de trophées partagée par Anthony Lopes : "On a un bel enjeu, on veut être à la hauteur, on veut soulever ce trophée, parce qu'une belle carrière passe par des trophées. On est tous focalisés sur ce match, la décision du président viendra après", a affirmé le portier lyonnais.

On l'a bien compris, rien ne doit venir parasiter la préparation de cette demi-finale. Seul l'esprit de revanche sera le levier dans le vestiaire : "Ils étaient venus nous battre ici en début de saison, on doit laver l'affront", se rappelle Anthony Lopes. Et le message doit aller jusque dans les tribunes : "J'espère que les supporters seront au rendez-vous. On a besoin d'une grande ambiance comme c'est souvent le cas", a appelé de ses vœux Bruno Genesio.

Avant de mettre le feu au Stade de France le 27 avril ? "Si on gagne des trophées, je suis certain que les supporters changeront d'avis", a prédit Anthony Lopes. Et c'est un ancien habitué du Virage Nord qui le dit.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
c. le 02/04/2019 à 21:19

Allez, c’est à moi de jouer dans la série « On les gagne »... « derrière mon verre de Pastis et ma clope au bec ! » A votre tour les amis???? ...

Signaler Répondre

avatar
paumé le 02/04/2019 à 16:36

Le mec est en demi-finale et gueule sur ses joueurs comme s'il jouait en Nationale 2.

Un vrai supporter ;)

Signaler Répondre

avatar
@ bon le 02/04/2019 à 14:08
Papimouzo a écrit le 02/04/2019 à 14h00

O L. Rennes. On les gagnent chez eux donc si on les gagnent pas chez nous ça devient grave ???
En conséquence bougez vous le train les gones ???
Une finale de coupe de france c est pas souvent que ça arrive !!!!
Quand a DEPAY arrête tes gris gris ça sert a rien !!!!
Cordialement

on les gagnent .......... ?

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 02/04/2019 à 14:00

O L. Rennes. On les gagnent chez eux donc si on les gagnent pas chez nous ça devient grave ???
En conséquence bougez vous le train les gones ???
Une finale de coupe de france c est pas souvent que ça arrive !!!!
Quand a DEPAY arrête tes gris gris ça sert a rien !!!!
Cordialement

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.