Sortie de crise à Lyon II

Après trois mois de blocage contre la loi Pecresse, le Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire préconise d’organiser les examens entre le 25 mai et le 6 juin. C’est une semaine plus tard que prévu pour laisser le temps aux étudiants de réviser. Cette mesure vient d’être validée par le Conseil d’administration de l’université. Dans un communiqué, l’UNEF se dit satisfaite de cette décision.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.