Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Image d'illustration-LyonMag

Jour-J pour les Bleues et leurs supporters lyonnais

Image d'illustration-LyonMag

L'équipe de France féminine de football donnera le coup d'envoi de la Coupe du Monde ce vendredi face à la Corée du Sud. Elle pourra bénéficier d'un soutien inédit et lyonnais.

"Les joueuses de l'OL sont la colonne vertébrale des Bleues, c'était donc difficile de s'arrêter de les encourager", a confié Isabelle Bernard à la rédaction de LyonMag. Alors dans les travées lyonnaises est née l'idée de créer un groupe de supporters dédié à l'Equipe de France.

Ainsi OL Ang'Elles devient France Ang'Elles. Le club compte environ 500 membres et se dit prêt pour lancer la fête. "80% des membres de France Ang'Elles viennent des Ang'Elles de l'OL", assure Richard Farjot, le président.

 

Isabelle Bernard, consciente du soutien grandissant autour du football féminin, précise les différences avec les supporters du football masculin : "dans les tribunes, il y a des familles. Pendant le match, on est à fond derrière notre équipe mais toujours dans le respect de l'adversaire". "Il n'y a jamais d'insultes. Avant et après le match, on rejoint les supporters adverses pour faire l'accolade", poursuit-elle.

La Lyonnaise sera, comme de nombreux autres, présente au Parc des Princes ce vendredi soir.

 

Lyon, capitale européenne du football féminin

Les origines rhodaniennes de ce club de supporters est un témoin de plus que la capitale des Gaules a tout pour être celle du football féminin. L'OL féminin a décroché six titres de champion d'Europe depuis 2011. Il compte dans son effectif les meilleures joueuses du monde, dont le premier Ballon d'Or de l'Histoire : Ada Hegerberg.

Alors tout naturellement, le Parc OL sera le théâtre des demi-finales et de la finale de la Coupe du Monde 2019.

 

Comme une sorte de reconnaissance, le choix de la FIFA de désigner l'antre de Décines comme "the place to be" cette année devrait ravir les membres des France Ang'Elles qui trouveront sans doute les installations est-lyonnaises très familières.

 

En attendant le 2 juillet et le premier match de la compétition en terre lyonnaise, les Bleues devront livrer batailles pour tenter de ramener une deuxième Coupe du Monde à la maison, après celle des garçons en 2018.



Tags : coupe du monde féminine | equipe de france | OL Ang Elles | France Ang'Elles |

Commentaires 1

Déposé le 07/06/2019 à 22h02  
Par Grand gognand Citer

Lyon est devenue la capitale française du foot féminin..
Bravo aux fenottes et à toutes celles et ceux qui ont permis cette ascension...
Le président de l'OL n'en déplaise aux ronchons en a été le principal artisan...
Quant aux gones de l'OL ils terminent 3 éme une place honorable même si bien sûr on aimerait qu'ils fassent mieux...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.