Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Gaëtan Muller entouré de Guerschon Yabusele (à gauche) et Davion Berry (à droite) - LyonMag.com

ASVEL : deux joueurs recrutés pour renforcer les objectifs du club

Gaëtan Muller entouré de Guerschon Yabusele (à gauche) et Davion Berry (à droite) - LyonMag.com

Davion Berry et Guerschon Yabusele ont été présentés à la presse ce mercredi.

L’un vient combler le départ d’Edwin Jackson, l’autre doit renforcer le jeu à l’intérieur de la raquette. L’ASVEL a présenté ce mercredi ses deux nouvelles recrues : l’arrière américain Davion Berry et l’ailier fort et pivot français Guerschon Yabusele.

 

« Une chance de pouvoir voir le niveau de l’Euroligue »

 

L’international tricolore de 24 ans était supervisé depuis plusieurs années par le club : « Ça faisait un moment qu’on le suivait », affirme le président délégué de l’ASVEL Gaëtan Muller, faisant allusion à un match amical en 2014 où avait déjà été appréciée sa détermination.

 

Guerschon Yabusele, qui a fait forte impression lors de la victoire des Bleus contre le Monténégro le week-end dernier, viendra apporter puissance et expérience : « il vient en complément pour renforcer les postes intérieurs. On peut jouer small ball avec lui en poste 5 ou alors en poste 4 avec Adreian », détaille Gaëtan Muller.

 

Passé par Boston, Guerschon Yabusele n’a signé pour le moment que jusqu’à la fin de la saison : « Ça va être une chance de pouvoir voir le niveau de l’Euroligue et pouvoir m’exprimer là-bas », se motive-t-il avant de rappeler que son objectif numéro 1 reste de retrouver la NBA, qu’il a pu connaître avec Boston. Mais en attendant une nouvelle traversée de l’Atlantique, l’intérieur de 2m08, formé à Roanne, pourra s’appuyer sur un soutien de taille, celui de ses proches : « j’ai encore beaucoup d’amis qui sont dans les alentours ».

 

A cause d’un souci de visa, Guerschon Yabusele ne pourra être présent vendredi à Moscou. Son aventure à l’ASVEL débutera donc avec un choc dimanche, à l’Astroballe, contre le leader monégasque. « Je suis prêt, affirme l’intéressé. J’essaye de passer du temps avec l’équipe en sachant que je suis arrivé mardi. Je vais devoir être super concentré ».

 

« Un joueur capable de mettre des points »

 

En plus de se renforcer aux postes 4 et 5, l’ASVEL savait qu’il fallait recruter pour pallier le prêt d’Edwin Jackson : « On recherchait sur son poste un joueur capable de mettre des points », explique Gaëtan Muller, qui a donc jeté son dévolu sur Davion Berry : « on a ressenti chez lui une véritable envie ».

 

Également en contrat jusqu’à la fin de saison, avec une option pour une année supplémentaire, le joueur n’a pas de problème de visa puisqu’il provient du club russe de Krasnoïarsk. Davion Berry avoue en revanche peu connaître l’ASVEL si ce n’est par sa légende Tony Parker, mais il apportera sa contribution dans un club évoluant dans « un championnat très athlétique. »

 

Ces deux recrues doivent surtout emmener à l’ASVEL vers un 20e titre de champion de France et une pérennité sur la scène européenne. Cela permettra aussi de mieux gérer le temps de jeu de chacun, jusque-là saturé par l’accumulation des matchs : « ce sont deux armes en plus qui s’ajoutent. Ils vont nous aider en attaque et en défense. On a des problèmes aux tirs à trois points. Ça peut être un problème en moins, assure l’adjoint Mirko Ocokoljic. On a des joueurs qui jouaient beaucoup trop. Ce sera plus facile pour tout le monde. »


Commentaires 1

Déposé le 26/02/2020 à 20h18  
Par TOTO693884 Citer

Moi j'aurai écrit pour renforcer les Effectifs et pas les objectifs, a force de lire tout et n'importe quoi je ne sais même plus si je suis dans le vrai...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.