Lyon : une pétition lancée pour le retour du marché du quai St Antoine

Lyon : une pétition lancée pour le retour du marché du quai St Antoine
Lyonmag.com

Alors que la très grande majorité des marchés a été suspendue dans le Rhône pour limiter la propagation du coronavirus, une pétition a été lancée pour le maintien du marché du quai St Antoine.

C'est l'association Quais des délices, regroupant des commerçants et artisans du marché des quais St Antoine et Célestins qui est à l'origine de cette pétition.

L'association ne demande pas le retour du marché sous sa forme habituelle, mais la présence de quelques étals espacés représentatifs de chaque secteur alimentaire.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sarahadam le 12/09/2020 à 21:15

Le marché st Antoine existe depuis des années. Demain juste pour contrer l'avis des ,,"contres"je vais me lever tres tôt et je serais sur le marché. Ce marché une institution tout comme les bouchons.

Signaler Répondre

avatar
Révolté le 03/04/2020 à 16:18
MarchéNoir a écrit le 03/04/2020 à 10h18

la seule chose sans limite est la connerie humaine!
Au moins connaissez-vous le quai Saint Antoine?
Le mardi de l'interdiction, le marché a été autorisé, vu la décision tardive du lundi soir et les camions prêts pour partir à 6h du matin, voir plus tôt.
Les vendeurs, dont beaucoup de producteurs, avaient élargi les allées et s'étaient espacés pour respecter l'écart entre les clients et faisaient la chasse à ceux qui ne pouvaient se retenir de tâter les produits.
Bien sur, pas un policier à l'horizon pour faire respecter les règles! Que font-ils donc ces gentils fonctionnaires municipaux qui nous abreuvent de FPS à 60€ ?
Alors si vous préférez aller faire la queue, au cul du voisin pour acheter des fruits et légumes d'Argentine ou d'ailleurs au supermarché, libre à vous, mais n'insultez pas ceux qui préfèrent faire vivre nos paysans, même si ils ne votent pas à Lyon et que Colomb s'en fout!

oui je connais, c'est mon quartier, et de plus j'ai vendu sur les marchés alors les 6h du mat dans le froid de l'hiver je connais; Les producteurs, les jeunes restaurateurs, les jeunes coiffeurs, tous ceux qui débutent une activité commerciale souffrent. Mais par pitié cessez de prendre à parti les politiques ce ne sont pas eux qui ont inventé le virus. En revanche c'est tout ces connards qui veulent être "libres"de faire leur marché de se ballader qui ont fait circuler le virus, et qui foutent en l'air la vie du personnel soignant. La liberté des uns s'arrête à la liberté des autres. Le personnel soignant voudrais être libre de vivre une vie de famille

Signaler Répondre

avatar
doumé le 03/04/2020 à 11:01

pourquoi s'entasser dans les grandes surfaces nid à covid 19 alors qu'un marché en plein air bien organisé serait moins dangereux avec des produits frais regionaux et moins chers ce n'est pas egoiste de vouloir le meilleur pour tous

Signaler Répondre

avatar
MarchéNoir le 03/04/2020 à 10:18

la seule chose sans limite est la connerie humaine!
Au moins connaissez-vous le quai Saint Antoine?
Le mardi de l'interdiction, le marché a été autorisé, vu la décision tardive du lundi soir et les camions prêts pour partir à 6h du matin, voir plus tôt.
Les vendeurs, dont beaucoup de producteurs, avaient élargi les allées et s'étaient espacés pour respecter l'écart entre les clients et faisaient la chasse à ceux qui ne pouvaient se retenir de tâter les produits.
Bien sur, pas un policier à l'horizon pour faire respecter les règles! Que font-ils donc ces gentils fonctionnaires municipaux qui nous abreuvent de FPS à 60€ ?
Alors si vous préférez aller faire la queue, au cul du voisin pour acheter des fruits et légumes d'Argentine ou d'ailleurs au supermarché, libre à vous, mais n'insultez pas ceux qui préfèrent faire vivre nos paysans, même si ils ne votent pas à Lyon et que Colomb s'en fout!

Signaler Répondre

avatar
révolté le 03/04/2020 à 09:02

Quai des délices ??? quai des cons, quai des capricieux, "je veux mon marché!!!" ce sont sans doute les mêmes qui demandent aux soignants de déménager. Quelques étales? les quels? ceux qui auront payé des pots de vin ? En 40 leur parents faisaient du marché noir sans doute pour avoir une mentalité aussi égoïste.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.