Près de Lyon : une femme tuée par son ex à coups de couteau (màj)

Près de Lyon : une femme tuée par son ex à coups de couteau (màj)
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits se sont déroulés ce mardi vers 22 h à la Mulatière, près de Lyon.

Selon Europe 1, une femme a été tuée à coups de couteau à son domicile. Le meurtrier ne serait autre que son ex-compagnon, qui était placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'entrer en contact avec elle à cause de précédentes violences conjugales.

La victime était âgée de 37 ans. Le suspect identifié est en cavale et est activement recherché.

Selon Le Progrès, les faits ont eu lieu entre 20h et 21h. Des voisins auraient entendu des cris pendant une petite heure et il y aurait des traces de sang dans les parties communes.

Mise à jour de 15 h 55 :

D'après le procureur qui instruit l'enquête pour homicide volontaire, rapporté par nos confrères de 20 minutes, une plainte avait été déposée par la victime à l'encontre du  suspect "pour des violences ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à 8 jours commises les 20 et 21 juin 2020". L'homme avait ainsi été déféré devant le parquet de Lyon le 25 juin suivant. Selon 20 minutes, il devait être jugé le 26 octobre prochain.

"Aucun incident ou manquement aux obligations du contrôle judiciaire n’avait été porté à la connaissance du parquet ou des services de police", précise par ailleurs le procureur, toujours cité par nos confrères.

L'homme a finalement été arrêté en fin de journée dans l'Est lyonnais.

34 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Tzigue le 30/07/2020 à 00:38
Justice à deux euros a écrit le 29/07/2020 à 22h37

La lenteur de la justice a encore frappé et tué. Vraiment, nos systèmes démocratiques ont instauré des fonctionnements trop lourds et idiots. Au nom de beaucoup de choses, nous nous sommes enfoncés.

Même l'abolition de la peine de mort est une idiotie. Cela est valable dans une société où les hommes sont suffisamment bons pour s'en passer. Ce n'est pas le cas, l'homme est un animal et certains doivent être matés par la mort.

Réfléchissez ne serait-ce que 30 secondes.

En quoi la peine de mort aurait sauvé cette femme ?

Les faits qui étaient reprochés au coupable avant qu'il ne tue son épouse méritaient t'ils la peine de mort ?

Je ne vois absolument pas, dans le cas actuel, comment ou pourquoi la peine de mort aurait sauvé cette victime.

Signaler Répondre

avatar
bien vu le 29/07/2020 à 23:14

C est exact joe l indien !

Signaler Répondre

avatar
Justice à deux euros le 29/07/2020 à 22:37

La lenteur de la justice a encore frappé et tué. Vraiment, nos systèmes démocratiques ont instauré des fonctionnements trop lourds et idiots. Au nom de beaucoup de choses, nous nous sommes enfoncés.

Même l'abolition de la peine de mort est une idiotie. Cela est valable dans une société où les hommes sont suffisamment bons pour s'en passer. Ce n'est pas le cas, l'homme est un animal et certains doivent être matés par la mort.

Signaler Répondre

avatar
magistrats le 29/07/2020 à 22:34

elle serait en vie si la dite justice avait fait travail. A quand une cour penale pour ces laxistes !

Signaler Répondre

avatar
Tzigue le 29/07/2020 à 19:46
Joe l indien a écrit le 29/07/2020 à 17h21

Donc je vais récrire ce que j ai dit les censeurs étant de retour j accusé BADINTER d avoir utilisé la peine de mort à des fins politiques pour se trouver un poste de ministre de la justice et ce pour de
l argent et que pour ce qui est des citoyens honnêtes ce dernier n en avait rien à foutre
Vous gênez pas les censeurs j en ai encore sous la plume.....

C'est tellement GROSSIER et stupide ce que vous ecrivez sur Badinter qu'il n'y a pas besoin de le censurer !

Signaler Répondre

avatar
Violence féministe en marche le 29/07/2020 à 19:31
catho a écrit le 29/07/2020 à 17h34

Combien de femmes tuées avec la complicité de l'état depuis le début de l'année?????

Combien d’hommes tués à coups de couteaux en France ? Alors arrête de défendre la cause féministe qui EST vraiment responsable de toute cette violence.

Signaler Répondre

avatar
front national le 29/07/2020 à 19:30

Il faut une photo comme sa ira plus vite

Signaler Répondre

avatar
Badinter un des responsables! le 29/07/2020 à 19:05
Joe l indien a écrit le 29/07/2020 à 17h21

Donc je vais récrire ce que j ai dit les censeurs étant de retour j accusé BADINTER d avoir utilisé la peine de mort à des fins politiques pour se trouver un poste de ministre de la justice et ce pour de
l argent et que pour ce qui est des citoyens honnêtes ce dernier n en avait rien à foutre
Vous gênez pas les censeurs j en ai encore sous la plume.....

Badinter a supprimer la peine de mort pour les criminels mais il a proclamé celle des victimes.

Les victimes elles se font tuer, mais ça la gauche s'en fout, la gauche se sent sublimé de sauver la lie de l'humanité.

Signaler Répondre

avatar
Les con citoyen . le 29/07/2020 à 19:01
Marlene chiappa a écrit le 29/07/2020 à 14h43

Il faut interdire les couteaux

Heureusement qu’on interdit pas les cons , sinon la France serait un désert .

Signaler Répondre

avatar
Léon sentape le 29/07/2020 à 19:00
pekval69 a écrit le 29/07/2020 à 12h45

Des cris entendus pendant une heure et personne n à songé à appeler la police ?

Pour quoi faire ?pour Une société matriarcale décadente ou même les flics ont peurs et risquent leurs vies . Chacun pour soi ,c’est comme ça , dans l’enfer societal que vous avez voulut.

Signaler Répondre

avatar
paix a son ame le 29/07/2020 à 18:29

commence à vider les prisons à commencer par les personnes qui occupent des cellules pour des pension alimentaire non payée des infractions routières légère exetera ...et incarcerer les personnes dangereuses qui continuent à circuler et accomplir leurs méfaits cette justice par la dérive

Signaler Répondre

avatar
MarieB le 29/07/2020 à 18:04

Pauvre femme, honte aux voisins !!!

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 29/07/2020 à 18:04

Quelqu'un a dit l'écriture inclusive va apporter beaucoup aux femmes...électrice8 eelv.

Signaler Répondre

avatar
Larryt le 29/07/2020 à 17:43

"Aucun incident ou manquement aux obligations du contrôle judiciaire n’avait été porté à la connaissance du parquet..."

Mais quelle naïveté, tu crois que parce qu'un type doit pointer le matin il peut pas mettre un coup de couteau à son ex en sortant du commissariat.
Ce qui se passe dans la tête des magistrats..

Signaler Répondre

avatar
catho le 29/07/2020 à 17:34

Combien de femmes tuées avec la complicité de l'état depuis le début de l'année?????

Signaler Répondre

avatar
Why ? le 29/07/2020 à 17:27
Zorglub a écrit le 29/07/2020 à 13h49

Un Etat, qui veut se mêler de tout, mais n'assure en rien ce qui lui revient de droit. #effondrement

L'état est peut être à l'image de ses contribuables ?

Cette histoire, se faire assassiner dans l'indifférence de ses voisins, contrairement à d'autres toutes aussi abjectes et récentes, ne semble pas émouvoir beaucoup les contribuables, en tout cas les commentateurs !

Pourquoi alors reprocher à l'état de ne pas avoir fait davantage ?

Je ne sais pas moi, c'est une question que je pose.

Cette "affaire" n'est-elle pas aussi grave que celle de la jeune fille mortellement écrasée,? que celle de la famille décimée dans un incendie de voiture ?

Il n'y a pas autant de gens qui s'en emeuvent, quels sont les ingrédients qui manquent ou qui sont en trop ?

Signaler Répondre

avatar
Joe l indien le 29/07/2020 à 17:21

Donc je vais récrire ce que j ai dit les censeurs étant de retour j accusé BADINTER d avoir utilisé la peine de mort à des fins politiques pour se trouver un poste de ministre de la justice et ce pour de
l argent et que pour ce qui est des citoyens honnêtes ce dernier n en avait rien à foutre
Vous gênez pas les censeurs j en ai encore sous la plume.....

Signaler Répondre

avatar
Dégouté le 29/07/2020 à 16:59
pekval69 a écrit le 29/07/2020 à 12h45

Des cris entendus pendant une heure et personne n à songé à appeler la police ?

L'inhumanité de cette époque.... Par contre pour poster des vidéos pourrient sur Facebook y'a du monde.

Signaler Répondre

avatar
Payeur D'impôts le 29/07/2020 à 16:56

Le fameux "contrôle judiciaire" dont tout les voyoux et criminels écope et qui ne sert à rien. Merci à la justice et au gouvernement pour leur travail, on se sent en sécurité !

Signaler Répondre

avatar
aramis le 29/07/2020 à 15:12

Tous aux couteaux en plastiques !! ah zut , les " Verts " ne vont pas étre contents !!!

Signaler Répondre

avatar
Marlene chiappa le 29/07/2020 à 14:43
QI Hier a écrit le 29/07/2020 à 13h59

C'est vrai que à côté du couteau, le meurtre à la cuillère est peut répandu.

Il faut interdire les couteaux

Signaler Répondre

avatar
QI Hier le 29/07/2020 à 13:59
ecole okouto a écrit le 29/07/2020 à 10h45

le couteau
dénominateur commun à beaucoup de crime

C'est vrai que à côté du couteau, le meurtre à la cuillère est peut répandu.

Signaler Répondre

avatar
Zorglub le 29/07/2020 à 13:49

Un Etat, qui veut se mêler de tout, mais n'assure en rien ce qui lui revient de droit. #effondrement

Signaler Répondre

avatar
Triste. le 29/07/2020 à 13:37

Attendez cette pauvre femme a crier pendant une heure et personne n'a appeler la police ???????????????????

J'espère que la famille de cette pauvre femme va, en sa mémoire, déposer plainte contre X pour non assistance a personne en danger !!!!!!!!!

Cette pauvre femme est morte le jour ou une autre victime de violences conjugale nous quittais.
Je parle de Madame Catherine Sauvage.
Pour mettre fin a son calvaire et celui de ses enfants, elle avait tuer son mari qui la cognait depuis des années.

Mesdames reposez en paix.

Toutes mes condoléances aux familles.

Signaler Répondre

avatar
Oups le 29/07/2020 à 13:04

Avec le nouveau ministre de la Justice, je prédit de nouveau mouvement de grève dans la magistrature. .... après la grève des avocats et le Covid...
Finalement la justice ne gère que les priorités et les violences conjugales sont une priorité.

Mais visiblement, les magistrats sont surchargés de travail : même si ils paraissent très décontracté dans les terrasses de restaurants autours de palais de justice ...

La justice des uns est parfois une INjustice pour les autres.

Signaler Répondre

avatar
l horreur le 29/07/2020 à 12:47

Que de douleurs cette femme a du endurer.. Merci les magistrats !

Signaler Répondre

avatar
pekval69 le 29/07/2020 à 12:45

Des cris entendus pendant une heure et personne n à songé à appeler la police ?

Signaler Répondre

avatar
Rachida le 29/07/2020 à 12:28

Et une de plus...Pourquoi les voisins n'ont pas réagi ? Les cris ont duré une heure, ils avaient largement le temps d'appeler les forces de l'ordre, ils auraient épargné la mort de cette pauvre femme , j'espère qu'ils auront des remords.

Signaler Répondre

avatar
flics bus le 29/07/2020 à 12:20
Tintin69120 a écrit le 29/07/2020 à 11h49

L'état, une fois de plus ne protège pas les femmes de ces lâches pourtant bien connus de la justice.

L 'interdiction d'entrer en contact , n'interdit aucunement de transiter , de se déplacer , donc , ce n'est pas un confinement !
Cette mesure judiciaire ne sert à RIEN ! Encore la preuve !Tant que le type peut bouger , se mouvoir , donc = faute de l 'état ! La famille de cette femme a vocation à porter plainte contre l 'état !

Signaler Répondre

avatar
On ne peut compter sur personne le 29/07/2020 à 12:13

Merci les voisins !

Signaler Répondre

avatar
Tintin69120 le 29/07/2020 à 11:49

L'état, une fois de plus ne protège pas les femmes de ces lâches pourtant bien connus de la justice.

Signaler Répondre

avatar
Que de... le 29/07/2020 à 11:37

...tristes faits, tant de violences ce qui n'avance à rien, sinon misère malheurs et haine..l'être humain? un abrutis irrécupérable !

Signaler Répondre

avatar
ecole okouto le 29/07/2020 à 10:45

le couteau
dénominateur commun à beaucoup de crime

Signaler Répondre

avatar
Rachid6 le 29/07/2020 à 10:09

Allah i ramou

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.