Une reconstitution a lieu vendredi matin au commissariat du Chambon-Feugerolles dans la Loire

C’est là qu’un jeune de 21 ans a tenté de se pendre la semaine dernière dans sa cellule avant de décéder deux jours plus tard. Un décès qui a provoqué plusieurs nuits de violence à Firminy, les proches de la victime estimant qu’il s’agit d’une bavure de la police. La reconstitution a débuté à 8h30 pour éclaircir les nombreuses zones d’ombre de cette affaire. Cette reconstitution a été décidée après les investigations de l’Inspection générale de la police nationale.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.