Lutte contre le cancer : "il ne faut pas stigmatiser le vin" selon le député du Rhône Bernard Perrut

Lutte contre le cancer : "il ne faut pas stigmatiser le vin" selon le député du Rhône Bernard Perrut
Bernard Perrut - LyonMag

En tant que député du Rhône et ancien maire de Villefranche-sur-Saône, Bernard Perrut connaît bien le Beaujolais. Et donc le vin.

L'élu LR a donc réagi aux annonces du Président de la République jeudi, Emmanuel Macron présentait son programme de lutte contre le cancer et estimait qu'il fallait davantage communiquer sur les effets néfastes de l'alcool.

Si Bernard Perrut "partage son souci de prévenir les excès et de mieux aider ceux qui sont dans une forme de dépendance à en sortir", le parlementaire caladois "s’interroge sur la volonté d’Emmanuel Macron de donner "des repères à la fois plus visibles et plus lisibles aux consommateurs sur chaque produit"".

"Il faut d’abord distinguer le vin des alcools forts, et ne pas stigmatiser le vin, dont la consommation a beaucoup diminué depuis plusieurs années. Je n’imagine pas une étiquette supplémentaire sur les bouteilles, et rappelle les actions menées par la profession viticole et la restauration en faveur d’une consommation modérée et responsable. La promotion de bonnes pratiques de consommation est essentielle, en direction des jeunes notamment, et je demande qu’un arbitrage équilibré soit trouvé entre la prévention des comportements à risque et la préservation d’un modèle de consommation responsable de nos vins français dont nous sommes fiers, ici en Beaujolais comme ailleurs, car ils sont l’expression de nos traditions et de nos terroirs, d’un grand savoir-faire et de notre culture", précise également Bernard Perrut dans un communiqué.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le Parti de Loi et d'Ordre le 07/02/2021 à 07:49

l'alcool est une source du mal social profond. à réprimer sans délai.

Signaler Répondre

avatar
Abraracourcix le 06/02/2021 à 18:44

C'est étonnant non ? Il prêche pour sa paroisse (les intérêts des électeurs fortunés).

Signaler Répondre

avatar
Gregor le 06/02/2021 à 14:41

Vu le teint de son visage, il ne crache pas dessus .

Signaler Répondre

avatar
Le dire c'est bien, le fer c'est mieux! le 05/02/2021 à 20:31

Pour conduire un bus, il faut souffler dans un éthylomètre avant chaque démarrage (taux requis 0%), mais pour conduire une nation... je verrais bien un éthylomètre à l'entrée des différentes assemblées et du conseil des ministres!

Signaler Répondre

avatar
freepapi le 05/02/2021 à 15:22

Mettre aussi la compositions des sodas.... prévoyez de très grandes étiquettes pour l'information... et un vomissoir lors de la lecture !

Signaler Répondre

avatar
le vert dans le fruit le 05/02/2021 à 15:19

L'alcool cet ami qui vous veut du mal . Qui fuit le danger est un lâche

Signaler Répondre

avatar
freepapi le 05/02/2021 à 14:51
Tarba a écrit le 05/02/2021 à 14h00

C'est dommage qu'on n'affiche pas les ravages de l'alcool sur les bouteilles comme on le fait pour les paquets de cigarettes !!!!

Parce que vous savez si les recommandations sont suivies ? La bonne blague ! Il y a et y aura toujours des des accros de tout se qui se boit, se fume, s'injecte ou se mange, etc. Pour certains, ce ne sont pas les mises en garde qui freineront la consommation mais les prix, et loin derrière, la bonne volonté de s'en sortir. Si vous tenez à mentionner les compositions prévoyez de grandes étiquettes, et n'oubliez pas le 'chitt ( citron ou orange) !

Signaler Répondre

avatar
freepapi le 05/02/2021 à 14:40

En terme de d'hypocrite on fait difficilement mieux ... L'Etat règlemente la consommation de tabac mais empoche les taxes de plus en plus juteuses ; Mr Macron confond alcool et cancer....Il est vrai qu'un banquier n' a pas la maturité, les compétences pour dissocier les deux. Quid de son utilisation festive des champagnes et autres spiritueux lors des grandes soirées privées ou à l'Elysée.!

Signaler Répondre

avatar
Tarba le 05/02/2021 à 14:00

C'est dommage qu'on n'affiche pas les ravages de l'alcool sur les bouteilles comme on le fait pour les paquets de cigarettes !!!!

Signaler Répondre

avatar
jlpy le 05/02/2021 à 12:18

Ce qu'il faudrait, ce n'est pas une mention de plus sur les bouteilles de vin, mais une mention sur tous les contenants de liquides alcoolisés tels que conditionné au point de vente, bouteilles d'alcool fort, de vin, de bière, verres à bière, verres à cocktails, vin vendu au verre,... avec une surface de la mention proportionnelle à la quantité d'alcool contenue dans le récipient.

Signaler Répondre

avatar
Grand gognand le 05/02/2021 à 12:01

Comme disait Pierre Dac : " il vaut mieux le vin d'ici...que l'eau de là..."

Signaler Répondre

avatar
Terminator le 05/02/2021 à 11:26

Au lieu de s'occuper de pinard qu à t il fait en tant que député ? Encaisser le fric......

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 05/02/2021 à 11:03

En fait ces élus ont peur que bientôt il doivent tous les jours souffler dans le ballon, et faire régulièrement des analyses de GGT pour être déclarés aptes.
On aurait de très grosses surprises avec les députés, déjà qu'on ne les voit pas beaucoup à l'assemblée...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.