Près de Lyon : deux mois de prison pour ne pas avoir payé la pension alimentaire pendant un an

Près de Lyon : deux mois de prison pour ne pas avoir payé la pension alimentaire pendant un an
Photo d'illustration - LyonMag

Fin février, le tribunal judiciaire de Villefranche-sur-Saône se penchait sur le cas d'un père de famille.

Son ex-femme lui reprochait de ne pas avoir versé la pension alimentaire dans son intégralité entre février 2019 et février 2020. Selon le Progrès, il aurait dû s'acquiter de 650 euros. Mais selon les mois, il ne versait rien ou une partie de la somme.
Licencié en 2018, l'homme dit avoir fait les démarches pour légalement baisser le montant de la pension qu'il ne pouvait plus honorer.

Une situation qui n'a pas ému l'avocat général qui a réclamé une peine de 3 mois de prison avec sursis et de verser les sommes dues à la victime, à savoir plus de 10 000 euros.

Le tribunal a donc décidé de lui donner 2 mois de prison avec sursis, une peine qui sera inscrite à son casier judiciaire malgré sa demande contraire pour ne pas compromettre sa reconversion professionnelle. Il devra également verser 1300 euros à la mère de sa fille.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Doudax le 03/03/2021 à 17:48

Moi sa fait 3ans 1/2 que le père de mes 6 enfants ne paie pas la pension alimentaire et jusqu'à maintenant je galère

Signaler Répondre

avatar
Maman solo le 03/03/2021 à 16:48
mannix a écrit le 02/03/2021 à 11h07

Donc bientôt prison ferme s'il ne peut toujours pas payer les 11 300 euros...ça va bien l'aider à remonter la pente.

Finalement bruler des voitures, faire des rodéos, attaquer au mortier etc... toutes ces "incivilités" coûtent moins cher et génèrent que des rappels à la loi.

Parce que subvenir aux besoins de ses enfants est primordial, plus important que ces "incivilités"

Signaler Répondre

avatar
mwaiman69 le 03/03/2021 à 11:37

Pour les délinquants d'en bas de chez moi, y'a pas de justice alors que bon j'écrirai bien les multiples faits passibles de 30 ans fermes qu'ils ont fait que le site va encore censurer ... Là on a d'après l'article un chomeur, qui n'a pas choisi de l'être et qui l'est toujours, faut m'expliquer pourquoi on met du ferme à une personne pauvre qui ne peut pas payer et rien à d'autres qui se comporte ouvertement de manière crimi...

Signaler Répondre

avatar
Sameuh le 02/03/2021 à 14:57

Trop facile de faire des enfants par contre les élever les éduquer et veuillez à se qu'ils manque de rien sa c'est une autre histoire un homme commence par sa avant de faire le beau le balaise ext étant papa de deux enfants je m'en occupe seul autrement impossible c'est ma vie sans eux aucune raison de vivre si je puis dire ainsi les Père qui abandonne leurs enfants sont des lâches des minables

Signaler Répondre

avatar
MoreCoins le 02/03/2021 à 11:27
Et la mère a écrit le 02/03/2021 à 11h10

Pas évident pour le père mais n'oublie-t-on pas de penser à la mère qui, ayant la garde des enfants, se retrouve possiblement sans avoir de quoi nourrir les enfants.
Si on avait laissé les enfants au père et que la mère n'avait pas payé la pension, le père serait peut-être, avec ses enfants, dans la rue.

La gymnastique d'échanger les rôles permet parfois de se rendre compte d'autre chose

J'ai pas compris votre logique d'inversion des rôles,le père travaillant je ne vois pas pourquoi il finirait sfd,a moins que vous ne faisiez reference au fait d'avoir la garde d'enfants sans avoir de revenus indépendants assurant leur bien être :)

Signaler Répondre

avatar
Et la mère le 02/03/2021 à 11:10

Pas évident pour le père mais n'oublie-t-on pas de penser à la mère qui, ayant la garde des enfants, se retrouve possiblement sans avoir de quoi nourrir les enfants.
Si on avait laissé les enfants au père et que la mère n'avait pas payé la pension, le père serait peut-être, avec ses enfants, dans la rue.

La gymnastique d'échanger les rôles permet parfois de se rendre compte d'autre chose

Signaler Répondre

avatar
mannix le 02/03/2021 à 11:07

Donc bientôt prison ferme s'il ne peut toujours pas payer les 11 300 euros...ça va bien l'aider à remonter la pente.

Finalement bruler des voitures, faire des rodéos, attaquer au mortier etc... toutes ces "incivilités" coûtent moins cher et génèrent que des rappels à la loi.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 02/03/2021 à 10:47

Parfois, et je l'ai vu, le mari doit verser une grosse partie des ses revenus à son ex et habiter dans un foyer pour survivre.
Je comprends que l'on doive donner une pension à son ex, mais pas s'il elle gagne beaucoup plus et ça existe plus souvent que l'on ne croit, et potentiellement à devenir SDF tout en travaillant..

Signaler Répondre

avatar
Prout le 02/03/2021 à 10:24

Pas évident ce genre de situation

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.