Lyon : les prostituées manifestent pour "la décriminalisation complète" de leur travail

Lyon : les prostituées manifestent pour "la décriminalisation complète" de leur travail
Beverly ce mardi à la manifestation - LyonMag

Ce mardi matin sur la place de la Comédie, en face de l’Hôtel de Ville s’est tenue une manifestation contre la loi sur la pénalisation des clients de prostituées.

Il y a cinq ans jour pour jour, le 13 avril 2016, la loi sur la pénalisation des clients de prostituées était adoptée. Cette loi qui prévoit "l’interdiction de l’achat d’actes sexuels" sanctionne le client de 1 500 euros de contravention, pouvant aller jusqu’à 3 500 euros en cas de récidive.

Une vingtaine de travailleuses du sexe, accompagnées de plusieurs associations lyonnaises, parmi elles "Frisse", "Cabiria" ou "Médecins du Monde Lyon", ont manifesté en vue de dénoncer cette loi qu’elles jugent "pénalisante".
Beverly, 21 ans, est escorte depuis plusieurs années. Elle explique les conséquences que cette loi a entrainé sur son activité : "Depuis la loi sur la pénalisation, nous sommes davantage précarisées. Pour ma part, je vis dans la précarité, car j’ai très peu de clients". "En tant que travailleurs et travailleuses du sexe, on ne bénéficie d’aucune aide. Nous n’avons pas accès aux droits communs, et nous ne sommes pas reconnues", confie Beverly.

La précarité causée par la loi, qui s’ajoute à l’épidémie de Covid-19, a entrainé des répercussions. Les prostituées se retrouvent alors dans l’obligation de baisser leurs tarifs, ou sont contraintes d’accepter des clients qu’elles refusaient auparavant. Elles dénoncent aussi leurs conditions de sécurité et d’hygiène qui se sont aggravées suite à la chute du nombre de clients. Des faits également évoqués en détails dans le dossier du mensuel LyonMag, actuellement en kiosques.
"La crise du Covid a énormément accentué cette situation d’insécurité et de précarité. J’ai remarqué qu’il y avait davantage de violence. Beaucoup de mes collègues sont agressées, voire assassinées.", poursuit la jeune femme.

"Ce que l’on demande, c’est l’abrogation de la loi et la décriminalisation complète de notre travail, ainsi que l’autogestion", conclut Beverly.
Dans un contexte où la crise sanitaire perdure, les travailleuses du sexe demandent à être considérées comme "l’ensemble des travailleurs".

J.N.

42 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
polichart le 19/04/2021 à 14:31

C" vrai y" a pas de sous métiers faut les laisser faire leur travail elles ont droit de travailler comme tous le monde et de monter leur tarifs

Signaler Répondre

avatar
Le citoyen le 17/04/2021 à 15:24

Il n'y a pas de sous métier rendez leur la liberté de leur corps vous violé leur droits

Signaler Répondre

avatar
Antiprout le 15/04/2021 à 14:14
Prout a écrit le 15/04/2021 à 11h16

J'ai l'impression que c'est un homme.

Du coup, ça vous dérangerait moins, étant données vos convictions féministes? les hommes "qui n'ont qu'à s'abstenir" ou bien faire ça entre eux?

Signaler Répondre

avatar
kikou le 15/04/2021 à 14:06
Zig a écrit le 15/04/2021 à 08h13

Faut pas vous vexer jeune homme, vous avez tendu le bâton pour vous faire battre en écrivant

"... Personnellement je dis OUI à la prostitution,..."

Avec le terme "Personnellement" en tête, ça sous entend concrètement que POUR VOUS, c'est OUI, que vous êtes pour votre implication personnelle dans cette affaire.

Donc on peut légitimement penser que vous êtes ou désirez être un jour acteur (consommateur peut-être) de la prostitution.

C'est ce qui s'appelle un lapsus révélateur.

Beverly serait probablement enchantée de faire votre connaissance, qui sait ?

Vous comprenez ce que vous voulez, je dis tout simplement que la prostitution doit être légalisée et contrôlée

Signaler Répondre

avatar
faire rêver le 15/04/2021 à 13:58

Il y a des sujets où je suis contre, mais alors tout contre, mieux vaut être contre cette dame, que des idéologies politiques
L'essentiel est de respecter les personnes, et le sujet est vaste , et les intervenants souvent très faux cul

Signaler Répondre

avatar
Prout le 15/04/2021 à 11:16

J'ai l'impression que c'est un homme.

Signaler Répondre

avatar
kouki le 15/04/2021 à 11:02
kikou a écrit le 14/04/2021 à 20h43

Tu n'auras jamais plus que ton bac pour faire la vaisselle ou pour aller sur une île .

y'a pas de honte, l'argent de poche de papa & maman, tu l'utilises comme tu veux :) :) :)

Signaler Répondre

avatar
Zig le 15/04/2021 à 08:13
kikou a écrit le 14/04/2021 à 20h43

Tu n'auras jamais plus que ton bac pour faire la vaisselle ou pour aller sur une île .

Faut pas vous vexer jeune homme, vous avez tendu le bâton pour vous faire battre en écrivant

"... Personnellement je dis OUI à la prostitution,..."

Avec le terme "Personnellement" en tête, ça sous entend concrètement que POUR VOUS, c'est OUI, que vous êtes pour votre implication personnelle dans cette affaire.

Donc on peut légitimement penser que vous êtes ou désirez être un jour acteur (consommateur peut-être) de la prostitution.

C'est ce qui s'appelle un lapsus révélateur.

Beverly serait probablement enchantée de faire votre connaissance, qui sait ?

Signaler Répondre

avatar
Mauvaise foi le 15/04/2021 à 01:43
Un peu de bonne foi. a écrit le 14/04/2021 à 18h56

Vous ça ne vous dérange pas

"les marchands d esclaves qui forcent des jeunes femmes en « situation irrégulière » à se prostituer"?

SI !
.
Alors pourquoi cette question

"Concrètement, la prostitution gène qui?"

Concrètement, à l'heure actuelle, la prostitution c'est fréquemment cela, en tout cas c'est très loin de se pratiquer dans des conditions correctes.

Vous feriez vous votre boulot dans une camionnette sans eau, électricité, chauffage ?

On ne peut pas dire que le "client" soit très sensible à cela, ce n'est pas son soucis premier.

Mais c'est ce qu'il dit en fait... Relisez donc.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 14/04/2021 à 20:43
kouki a écrit le 14/04/2021 à 15h35

lorsque j'aurai mon bac, j'espère pouvoir les faire travailler

Tu n'auras jamais plus que ton bac pour faire la vaisselle ou pour aller sur une île .

Signaler Répondre

avatar
Un peu de bonne foi. le 14/04/2021 à 18:56
Hypocrisie a écrit le 14/04/2021 à 07h22

L état sait bien les reconnaître comme travailleurs pour les impôts ... alors pourquoi pas pour les droits qui vont avec?
Cette situation est hypocrite....
Comme beaucoup de sujets « moraux » en France : stupéfiant, IVG, abandon, GPA, immigration

Peut être qu avec un véritable statut, les macros seront plus facilement identifiables et emprisonnés, comme les marchands d esclaves qui forcent des jeunes femmes en « situation irrégulière » à se prostituer

Concrètement, la prostitution gène qui?

Vous ça ne vous dérange pas

"les marchands d esclaves qui forcent des jeunes femmes en « situation irrégulière » à se prostituer"?

SI !
.
Alors pourquoi cette question

"Concrètement, la prostitution gène qui?"

Concrètement, à l'heure actuelle, la prostitution c'est fréquemment cela, en tout cas c'est très loin de se pratiquer dans des conditions correctes.

Vous feriez vous votre boulot dans une camionnette sans eau, électricité, chauffage ?

On ne peut pas dire que le "client" soit très sensible à cela, ce n'est pas son soucis premier.

Signaler Répondre

avatar
Devoir de mémoire... le 14/04/2021 à 15:41

Mesdames, messieurs qui exercez le métier de prostituées.

J'espère que les 20 et 27 juin prochain, dates du scrutin des élections régionales, vous aurez en mémoire celle qui depuis sa loi de 2016, cause votre malheur.
Voter c'est un droit certes.
Mais, connaitre le passé pour éviter de voter et ainsi empêcher les erreurs du passé, ça devient un devoir !

https://www.najat-vallaud-belkacem.com/2016/04/06/loi-prostitution-definitivement-adoptee-la-volonte-lemporte-sur-la-fatalite/

Signaler Répondre

avatar
Malika le 14/04/2021 à 15:38
kouki a écrit le 14/04/2021 à 15h35

lorsque j'aurai mon bac, j'espère pouvoir les faire travailler

Dire que moi je disais, lorsque j’aurais mon bac j’aimerais intégrer telle ou telle école :-)

Signaler Répondre

avatar
kouki le 14/04/2021 à 15:35

lorsque j'aurai mon bac, j'espère pouvoir les faire travailler

Signaler Répondre

avatar
Osef le 14/04/2021 à 10:47
hydrazine a écrit le 14/04/2021 à 07h12

se mefier des contrefaçons...........y a pas que des faux sacs vuitton............ou des rolex chinoises!!hi,hi,hi
les repliques ne remplaceront jamais,jamais!!les originaux!!et dans notre cas precis,on le constate aussi bien à la vue !pas besoin de.............."toucher"!!hi,hi,hi..............c est du "toc"!!.............

On s'en fout le résultat est là et souvent mieux vaut une belle copie qu'un original décrépi. Soutien à Beverly et toutes ces femmes qui devraient pouvoir mutualiser des locaux propres et un système de santé. Qui devraient pouvoir exercer librement, moyennant charges sociales, comme toute entreprise française. Bref le droit de bosser dans de bonnes conditions...la maladie, l'insécurité et reste en seraient diminués.

Signaler Répondre

avatar
karibou le 14/04/2021 à 09:29

Du moment qu'elles paient des impôts et des taxes comme tout le monde, le reste je m'en tape

Signaler Répondre

avatar
kikou le 14/04/2021 à 08:55

Personnellement je dis OUI à la prostitution, mais contrôlée. Qui dit Travail sexuel, dit respects des offres sanitaires et d'hygiène, et respect entre le client et l'artisan du sexe. Je suis pour la réouverture des hôtels de passes, avec contrôles spécifiques, des allées et venues qui s'y pratiquent, et contrôle assidus du fisc et de la police. Ainsi, l'état pourrait envisager l'interdiction de la prostitution dans les rues des villes. Des hôtels de passes où pourraient exercer un ou des médecins. Je pense aussi que cela pourrait éloigner les " Maquereaux et maquerelles ", les prostituées ( és ) travailleraient en sécurité. Les clients ne seraient plus en faute . Je ne suis qu'un ado, mais .... pourquoi pas ?

Signaler Répondre

avatar
Nouvelle Con-Science le 14/04/2021 à 08:41
Hypocrisie a écrit le 14/04/2021 à 07h22

L état sait bien les reconnaître comme travailleurs pour les impôts ... alors pourquoi pas pour les droits qui vont avec?
Cette situation est hypocrite....
Comme beaucoup de sujets « moraux » en France : stupéfiant, IVG, abandon, GPA, immigration

Peut être qu avec un véritable statut, les macros seront plus facilement identifiables et emprisonnés, comme les marchands d esclaves qui forcent des jeunes femmes en « situation irrégulière » à se prostituer

Concrètement, la prostitution gène qui?

Cela gêne les hauts placés, mais seulement quand ils sont pris la main dans le sac !

Signaler Répondre

avatar
Anonymus. le 14/04/2021 à 08:05
Soutien a écrit le 13/04/2021 à 23h21

Je les soutiens, comme je soutiens les agriculteurs. D'ailleurs ceux-ci distribuent des produits gratuits quand ils manifestent. Elles seraient bien inspirées de faire la même chose pour obtenir le soutien des Lyonnais.

C'est à cause de gens comme vous que des feministes veulent sanctionner les consommateurs de sexe.

Les prostitué.e.s ne sont pas des fruits et légumes que l'on achète, consomme, et jette.

Et l'idée de la loi, c'est bien de pénaliser, amender le consommateur et non les prostitué.e.s.

Et Beverly va à l'encontre de cela, et en quelque sorte, demande la libération du commerce sexuel et de toutes ses dérives (maladies, agression, proxénétisme, racisme,...).

C'est assez contradictoire il me semble !

Signaler Répondre

avatar
Hypocrisie le 14/04/2021 à 07:22

L état sait bien les reconnaître comme travailleurs pour les impôts ... alors pourquoi pas pour les droits qui vont avec?
Cette situation est hypocrite....
Comme beaucoup de sujets « moraux » en France : stupéfiant, IVG, abandon, GPA, immigration

Peut être qu avec un véritable statut, les macros seront plus facilement identifiables et emprisonnés, comme les marchands d esclaves qui forcent des jeunes femmes en « situation irrégulière » à se prostituer

Concrètement, la prostitution gène qui?

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 14/04/2021 à 07:12
Ça t'étonne ? a écrit le 13/04/2021 à 17h15

Jolie téton en tous cas!!!

se mefier des contrefaçons...........y a pas que des faux sacs vuitton............ou des rolex chinoises!!hi,hi,hi
les repliques ne remplaceront jamais,jamais!!les originaux!!et dans notre cas precis,on le constate aussi bien à la vue !pas besoin de.............."toucher"!!hi,hi,hi..............c est du "toc"!!.............

Signaler Répondre

avatar
Kpote le 14/04/2021 à 07:08
Soutien a écrit le 13/04/2021 à 23h21

Je les soutiens, comme je soutiens les agriculteurs. D'ailleurs ceux-ci distribuent des produits gratuits quand ils manifestent. Elles seraient bien inspirées de faire la même chose pour obtenir le soutien des Lyonnais.

Pauvre type

Signaler Répondre

avatar
Terminator le 14/04/2021 à 01:17

La prostitution est un phénomène millénaires... Donc je dit que ces femmes ou jeunes filles ont le courage de faire ce métier.... Étant donné tout les desaxes qui courent les rues...d ailleurs soyont objectifs elle sont également rentable pour l état qui les taxes financièrement......
Quand à l autre abrutie qui avait fait fermer les maisons closes ce fut une belle CONNERIES Car au moins elles étaient à l abri d agressions et autres maladie vu le passage du médecin......

Signaler Répondre

avatar
Soutien le 13/04/2021 à 23:21

Je les soutiens, comme je soutiens les agriculteurs. D'ailleurs ceux-ci distribuent des produits gratuits quand ils manifestent. Elles seraient bien inspirées de faire la même chose pour obtenir le soutien des Lyonnais.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 13/04/2021 à 21:41
le vert dans le fruit a écrit le 13/04/2021 à 19h12

Si c'est un métier il faut instituer un C A P avec évaluation écrit plus pratique . Ensuite s'inscrire Travailleuse Auto-entrepreneuse .

Toi , je t'offre un biberon au lait et sans laxatif.......Tu dis uniquement de quoi remplir un popo !

Signaler Répondre

avatar
Karine J le 13/04/2021 à 21:19

avatar
Exact ! le 13/04/2021 à 20:45
Bim a écrit le 13/04/2021 à 20h03

Elles peuvent remercier Najat Vallaud-Belkacem tête de liste PS pour les élections régionales Rhône Alpes Auvergne de 2021.

Vous remarquerez le silence des associations sur la personne qui est la cause de cette criminalisation des clients des prostituées et objet ce jour de cette manif !!!

Chacun aura compris que ces associations agitent le bocal médiatique sur le dos des prostituées et prenant bien soin de ne pas accuser leur amie socialiste !!!!!

Les médias eux-aussi sont silencieux sur la cause de ce sujet d'actualité !!

Pitoyables ils sont, minables ils resteront.

J'adresse toute ma sympathie aux prostituées, qui une nouvelle fois sont victimes.

Signaler Répondre

avatar
Lievredemars le 13/04/2021 à 20:14

Très bien mais dans ce cas encadrement légal et fiscalité.

Signaler Répondre

avatar
Bim le 13/04/2021 à 20:03

Elles peuvent remercier Najat Vallaud-Belkacem tête de liste PS pour les élections régionales Rhône Alpes Auvergne de 2021.

Signaler Répondre

avatar
Couvrez ce sein que je ne saurais voir. le 13/04/2021 à 19:27

Doucet a pu se rincer l'œil voire les deux.

Signaler Répondre

avatar
le vert dans le fruit le 13/04/2021 à 19:12

Si c'est un métier il faut instituer un C A P avec évaluation écrit plus pratique . Ensuite s'inscrire Travailleuse Auto-entrepreneuse .

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 13/04/2021 à 18:10

Et oui, il faut juste qu'elles utilisent des protection bio et recyclables et Mr DOUCET les écoutera, ça le décoincera un peu aussi...

Signaler Répondre

avatar
Prout le 13/04/2021 à 17:31
Ça t'étonne ? a écrit le 13/04/2021 à 17h15

Jolie téton en tous cas!!!

Peut-être mais faux !

Signaler Répondre

avatar
Aboukam le 13/04/2021 à 17:24
Nouvelle Con-Science a écrit le 13/04/2021 à 17h20

Une aberration dans les deux cas

Explique moi en quoi porter un tissu sur les cheveux est une aberration?
Si on va par la, promène toi les fesses à l'air

Signaler Répondre

avatar
Un quoi ? le 13/04/2021 à 17:22
Aboukam a écrit le 13/04/2021 à 17h16

Beverly, 21 ans, dénonce les effets de la loi passée en... 2016!?
Elle a commencé à 16 ans si mes comptes son bons?
Il y a un gros problème dans ce pays, pas normal que cette jeune femme ait cette activité, et en plus si jeune, et qu'a coté on n'arrete jamais de penaliser les femmes qui portent le voile.
N'importe quoi...

Non mais quel est le rapport ?! Ça va ? Tu parles de quoi la !??

Signaler Répondre

avatar
Nouvelle Con-Science le 13/04/2021 à 17:20
Aboukam a écrit le 13/04/2021 à 17h16

Beverly, 21 ans, dénonce les effets de la loi passée en... 2016!?
Elle a commencé à 16 ans si mes comptes son bons?
Il y a un gros problème dans ce pays, pas normal que cette jeune femme ait cette activité, et en plus si jeune, et qu'a coté on n'arrete jamais de penaliser les femmes qui portent le voile.
N'importe quoi...

Une aberration dans les deux cas

Signaler Répondre

avatar
Aboukam le 13/04/2021 à 17:16

Beverly, 21 ans, dénonce les effets de la loi passée en... 2016!?
Elle a commencé à 16 ans si mes comptes son bons?
Il y a un gros problème dans ce pays, pas normal que cette jeune femme ait cette activité, et en plus si jeune, et qu'a coté on n'arrete jamais de penaliser les femmes qui portent le voile.
N'importe quoi...

Signaler Répondre

avatar
Ça t'étonne ? le 13/04/2021 à 17:15

Jolie téton en tous cas!!!

Signaler Répondre

avatar
lol le 13/04/2021 à 17:08
Lagazet a écrit le 13/04/2021 à 16h30

Le trafic de drogue est bien plus rentable , et moins sanctionnés, par rapport aux consommateurs de stup, qui ont une amende ridicule , quand ils sont pris sur le fait.

Amateur de produits illicites !!!!

Signaler Répondre

avatar
Prout le 13/04/2021 à 17:00

Allez mes demoiselles, au boulot.
Il n'y a pas que la prostitutions dans la vie.

Signaler Répondre

avatar
KontrECOLO le 13/04/2021 à 16:48

si c'est écolo et genré, GD va s'en occuper ; si en plus elles vont travailler à vélo, elles auront aussi le soutien de BB à la métropole

Signaler Répondre

avatar
Lagazet le 13/04/2021 à 16:30

Le trafic de drogue est bien plus rentable , et moins sanctionnés, par rapport aux consommateurs de stup, qui ont une amende ridicule , quand ils sont pris sur le fait.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.