Obus découvert dans un colis à Saint-Priest : l'expéditeur était un vendeur d'armes

Obus découvert dans un colis à Saint-Priest : l'expéditeur était un vendeur d'armes
Photo d'illustration - LyonMag

En octobre 2020, les douanes avaient repéré un colis suspect au centre de tri de la Poste de Saint-Priest.

A l'intérieur était dissimulé un obus. Les enquêteurs avaient ensuite remonté la piste de l'expéditeur. Selon le Progrès, il s'agit d'un individu âgé de 33 ans et vivant dans le Doubs. Jugé la semaine dernière à Besançon, il a reconnu avoir vendu 250 armes et munitions à des collectionneurs, souvent à l'étranger. Il a écopé de 7 mois de prison avec sursis.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Calahann le 12/05/2021 à 20:05

Vend porte avions " Charles De Gaulle " :
Longueur 261 m , poids avec charge comprise max 42500 t , capacité d'accueil 2000 personnes et 3ème main .
Refaire la peinture, quelques soudures et réparations mécaniques , installer une voile ou des rameurs ( problèmes récurrents des moteurs à propulsion )
Taf : 2500 € hors livraison !

Signaler Répondre

avatar
Anais le 12/05/2021 à 18:11
Mandrin69 a écrit le 12/05/2021 à 11h04

On a vraiment un gros gros problème avec la justice dans notre pays ...

7 mois de sursis pour un trafiquant d'armes... Et je ne parle pas de l'éventuelle catastrophe qui aurait pu se produire si l'obus avait explosé dans le centre de tri...

Et à côté de ça, il y à 2 jours, on lit qu'une femme atteinte d'érotomanie à été condamnée à 6 mois fermes pour un harcèlement téléphonique... Elle aurait juste eu besoin d'une aide psychologique cette personne ... Et qu'a fait la justice... Elle l'enferme en prison !

J'ai honte de mon pays...

On a vraiment un problème avec ces habitants de notre pays qui ne savent même pas de quoi ils parlent. L obus était démilitarisé donc aucun danger .

Signaler Répondre

avatar
Anais le 12/05/2021 à 18:08
lol69 a écrit le 12/05/2021 à 13h05

Alors après recherches, il s'agit d'une pièce de collection, c'est un obus vide qui daterait de la guerre de 1870, donc 7 mois même avec sursis je trouve ça vraiment disproportionné, après il y'a déjà eu ce genre de faits divers pour des obus décorés de la 1er GM lol, puis on avait aussi eu le procureur général de lyon qui avait mis au feu des armes de collection uniques du 16e et du 17e.... Pour la fin de cette histoire, il s'est pris un redressement du conseil constitutionnelle en QPC, pour violation de droits de l'homme, vu qu'il l'a fait sans jugement en plus....

Enfin quelqu'un de sensé malheureusement la justice ne réfléchis pas comme vous je confirme qu'il était vide, il a pris 7 mois mais on lui a aussi pris tous ses objets de collection et ses outils de travail .

Signaler Répondre

avatar
Base-Hare69 le 12/05/2021 à 13:28

C'est beau la sécurité, bravo, au fait, vous avez pas un détecteur pour les vols de courriers? Parce que si des obus circulent affranchis, des lettres disparaissent (sans parler des colis) ...

Signaler Répondre

avatar
lol69 le 12/05/2021 à 13:05

Alors après recherches, il s'agit d'une pièce de collection, c'est un obus vide qui daterait de la guerre de 1870, donc 7 mois même avec sursis je trouve ça vraiment disproportionné, après il y'a déjà eu ce genre de faits divers pour des obus décorés de la 1er GM lol, puis on avait aussi eu le procureur général de lyon qui avait mis au feu des armes de collection uniques du 16e et du 17e.... Pour la fin de cette histoire, il s'est pris un redressement du conseil constitutionnelle en QPC, pour violation de droits de l'homme, vu qu'il l'a fait sans jugement en plus....

Signaler Répondre

avatar
TERMINATOR le 12/05/2021 à 12:31

7 mois de prison avec sursis... La honte sur les robes noirs incapables de faire leur métier face à un assassins tueurs d êtres humains potentiels.... Dès robes noirs symbole du mal.....

Signaler Répondre

avatar
Bobodesbois le 12/05/2021 à 11:32

Obus désarmé ?ou pas ?

Signaler Répondre

avatar
Mandrin69 le 12/05/2021 à 11:04

On a vraiment un gros gros problème avec la justice dans notre pays ...

7 mois de sursis pour un trafiquant d'armes... Et je ne parle pas de l'éventuelle catastrophe qui aurait pu se produire si l'obus avait explosé dans le centre de tri...

Et à côté de ça, il y à 2 jours, on lit qu'une femme atteinte d'érotomanie à été condamnée à 6 mois fermes pour un harcèlement téléphonique... Elle aurait juste eu besoin d'une aide psychologique cette personne ... Et qu'a fait la justice... Elle l'enferme en prison !

J'ai honte de mon pays...

Signaler Répondre

avatar
darknet le 12/05/2021 à 10:28

Si un collectionneur compulsif peut envoyer des munitions par la poste.. que doit être le marché clandestin du darknet !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.