Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Nora Berra : « La formation est ma priorité »

LyonMag.com : Nora Berra, quelle est votre mission dans le cadre de la maltraitance des personnes âgées et handicapées ?
Nora Berra : La question de la maltraitance n’a pas attendu Nora Berra pour avoir été gérée bien en amont et depuis un certain nombre d’années. Il y a déjà un dispositif qui est en place et je veux surtout rappeler que la maltraitance est une triste réalité. C’est inacceptable et il faut impérativement être en alerte sur ce qu’elle peut être. Elle peut se manifester sous toutes ses formes, qu’il s’agisse de violences physiques, psychologiques, morales, et passives dès lors qu’il y a négligence.

Allez-vous mettre en place une stratégie particulière ?
En ce qui concerne ma stratégie, elle va s’ancrer dans la continuité de celle qui a été impulsée par Valérie Létard (NDLR : l’ex-secrétaire d'État chargée de la solidarité). Depuis février 2008, nous avons une ligne nationale qui est le 3977 pour que les personnes puissent signaler tout cas de maltraitance auprès d’une personne âgée, en plus des antennes départementales d’écoute. C’est un numéro qui doit être connu de tous afin de permettre ce signalement. Au-delà de ce numéro, nous avons aussi incité les directions départementales d’action sociale à élaborer des programmes d’inspections inopinées dans les maisons de retraite, ce qui oblige les établissements à être en alerte. Les inspections ont augmenté de 50% à 80% depuis les six derniers mois.

Faut-il renforcer les mesures juridiques contre la maltraitance des personnes âgées ?
En support à l’arsenal juridique, il existe, notamment en Rhône-Alpes, la commission des plaintes qui permet, en lien avec le conseil général et les directions départementales, de suivre le nombre de plaintes, d’assurer leur traçabilité, mais aussi d’identifier l’aspect qualitatif des établissements, c’est-à-dire s’il y a un manque d’attention vis-à-vis des résidents, si on ne respecte pas leur rythme de vie, si on ne leur dit pas bonjour, etc.

Disposez-vous d’un budget suffisant ?
On ne peut pas dire que la situation est parfaite, on peut toujours s’améliorer. Il y a une bonne dynamique. La formation des personnels et un axe de travail central. Je veux développer la formation aux  aidants familiaux car la maltraitance peut aussi avoir lieu au sein du cercle familial et amical. Il y a 250 000 professionnels qui sont amenés à être formés en 3 ans, entre 2008 et 2010, ce qui représente un coût de 132 millions d’euros. La plateforme du 3977 bénéficie d’un budget de 1,5 millions d’euros.

Vous comptez demander une allonge budgétaire ?
Nous sommes en train, effectivement, de défendre notre budget.

Propos recueillis par Abdelwahid Djaballah



Tags : nora berra | maltraitance |

Commentaires 2

Déposé le 23/02/2010 à 22h24  
Par Triboy Monique Citer

Que fait-on pour les personnes âgées qui subissent les nuisances sonores des personnes sans éducation au nom de la mixité sociale ordonnée par des politiques qui vivent confortablement dans des quartiers résidentiels. Va-t-on laisser ces sauvages pousser dehors les personnes âgées dans l'indifférence totale

Déposé le 17/09/2009 à 21h39  
Par MARIO Citer

Alors lorsqu'un diplome universitaire master d'OPTOMETRISTE est délivré depuis 1991, pourquoi, la France et le Portugal ne reconnaissent pas ce diplôme.délivré depuis 18 ANS Merci Madame berra d'appuiyer la proposition de loi de MR ELIE ABOUD EN DATE DU 08.07.2009 visant à reconnaître cette profession.D optometriste Des jeunes étudient SE FORMENT ,obtiennent leur diplômes et ne peuvent pas exercer C'est INADMISSIBLE Alors qu'il y a un gros problème de santé oculaire. aLORS IL FAUDRAIT QUE LE GOUVERNEMENT METTE EN ACCORD LES ACTES AVEC LES PAROLES . mERCI POUR VOTRE APPUI Ne pas confondre cette profession avec les ortoptistes (B.T.S. 2 ans d'études

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.