La taxe carbone coûtera 17 euros la tonne de CO2

C’est sur cette base que Nicolas Sarkozy a présenté cette taxe verte qui fait débat depuis plusieurs semaines. Un discours d’une heure prononcé lors d’un déplacement à Culoz dans l’Ain, au cours duquel le chef de l’Etat a indiqué qu’elle serait instaurée en 2010. Concrètement cela représente une hausse de 4,5 centimes par litre de fioul et de gasoil, et de 4 centimes par litre d'essence. La création de cette taxe carbone s'accompagnera d'une compensation pour tous les ménages français, sous forme d'une réduction d'impôt sur le revenu ou d'un "chèque vert" pour les foyers non imposables. Un reversement de l’Etat à hauteur de trois milliards d'euros financés par la taxe carbone elle-même.
A noter que cette nouvelle mesure fiscale ne concerne pas l'électricité car sa production émet en France très peu de CO2 grâce à notre parc nucléaire, selon le chef de l’Etat.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.